Le Cercle Des Immortels

Un monde de destruction entre vampire et démon.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un refuge, la Lune Rouge et deux adversaires... [Arbagon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Un refuge, la Lune Rouge et deux adversaires... [Arbagon]   Jeu 17 Juil - 15:42

" On ne l'a jamais été, je ne veux pas plus que cela, je sais bien qu'il ne faut pas abuser du moment. "

Qu'aurait à dire ses personnes qui la suivaient? Kazahana était parmi les plus ferventes ennemis de la Lune Rouge et parmi celle qui était la plus meurtrière, que pourrait lui reprocher les rebelles qui la côtoyait, la jeune vampire remplissait son rôle et avait une vie personnelle, les autres n'avaient rien à en dire. Il soupira, les choses n'étaient pas ainsi seulement, une colère monta en lui contre ceux qui les empêchaient de profiter de ce moment libre de conscience, ses yeux jetèrent un regard haineux sur le bâtiment. Puis il revinrent sur Kazahana, se calmant pour redevenir un peu plus normal.

" Ne les laisse pas te mener la vie difficile, ils ne peuvent pas comprendre et ce sont des imbéciles. Si une personne à bien un tant soit peu de mérite dans votre groupe c'est toi, tu es crainte par les vampires Kazahana, tu te forges la réputation que j'avais avant de devenir leur esclave. "

Il prononça le dernier mot avec un dégoût évident. Il embrassa son front doucement, puis retourna chercher ses lèvres brièvement. Sa main parcourait toujours les cheveux de Kazahana, peu commun comme couleur, mais cela la rendait unique. Il la regarda un moment, silencieux, mais ils n'avaient jamais eux à se parler pour se comprendre, les mots n'étaient pas toujours nécessaire et était parfois plus beau de par leur absence. Le temps s'était déjà écouler un moment, la fin de l'après-midi se faisait sentir sans discrétion sur la journée, encore une séparation, il sourit tristement. Ce sentait-il mieux ou non? Était-il heureux ou malheureux? Il ne pouvait pas dire, l'un et l'autre le déchiraient si fortement, c'était difficile de savoir.

" Lâche là!"

Dans un réflexe, il se tassa pour éviter un coup, dégageant Kazahana dans un geste protecteur pour lui éviter un danger. Pourtant, ce n'était pas la vampire qui était en mauvaise posture, l'attaque ne l'avait pas viser elle, mais Arbagon avait agit par pure réflexe, après tout ce qu'ils venaient de se dire. Un petit groupe de rebelle qui venait l'aider à partir dirait-on, il regarda une dernière fois Kazahana, il s'ennuierait tellement, puis la relâcha. Il était encore trop faible pour faire apparaître ses épées et sa blessure lui ferait de nouveau mal s'il combattait, ainsi que ses performances en seraient réduites. Il regarda l'humain qui attendait visiblement que le démon daigne se défendre. Il fallait y aller sur le bluff.

" Je n'ai pas besoin de mes lames pour te tuer imbécile. Je ne pense pas que tu veuilles vérifier la véracité de mes dires non? "

Il sourit en voyant les traits de l'humain changer. Il ne bluffait pas si mal alors.

" - Tu n'es pas encore rendu au stade qui te permet de me dire comment me comporter, alors laisse moi finir mon combat contre votre chef comme j'en ai envie, tu ne ferais que mourir et cela ne protégerait donc pas ta supérieur, utilise ta tête humain.

- Tu verras démon, un jour ...

- Agit au lieu de parler, les faibles parlent toujours et ne font rien. Entraîne toi, ce jour je serai le reconnaître quand il viendra. "

Il se retourna, regarda Kazahana à nouveau, seulement une ou deux secondes puis partit vers sa destination, ignorant complètement l'humain avec qu'il avait parler et les autres présents, le démon ne les craignait pas le moins du monde. Il savait que Kazahana pouvait se débrouiller et les humains ne semblaient pas avoir compris leur conversation à distance, ce qui faisait donc qu'il avait vu Arbagon avec Kazahana dans les bras, alors que la jeune femme avait eu l'air choquer par ses propos et fuis le baiser. Mais il n'avait aucune idée de ce qui était vraiment arriver, qu'elle avait été choquer qu'il lui dise d'aimer un autre, qu'elle avait fuit le baiser par peur d'être surprise, pour eux, ce n'était visiblement pas ce qui était arriver. Un vampire apparu sur le chemin, sortant de sa cachette.

" - C'était touchant petit démon, après tout ce temps, tu fond encore en larme dans les bras d'une traître comme un petit bébé.

- Au moins c'est pas dans les bras de ma mère, bébé vampire. Depuis quand tu m'observe?

- Moi? Depuis le début du combat, mais tu as toujours été surveillez, tu es trop dangereux et aléatoire pour être laisser à toi-même, tout comme Evans est suivi. Les humains sont moins problématiques. Tes amis traqueurs ne t'aideront pas, il ne peuvent pas savoir les secrets entourant les tatouages, ne te fais pas d'illusion.

- C'est ce que tu penses, mais ils finiront par trouver. Si des connards on pu l'inventer, alors des traqueurs pourront les comprendre en se rabaissant au niveau adverse.

- Enfin, pour le moment, j'ai seulement hâte de faire mon rapport. C'est dommage, si cet humain n'était pas intervenu, tu aurais peut-être pousser les choses plus loin ... c'était plus marrant avec l'humaine. "

Le démon se crispa, il savait que si le vampire prenait le temps de lui parler, il était assez bon pour se défendre, l'attaque ne mènerait à rien, encore moins dans son état. Il eu un regard meurtrier pour celui qui le suivait depuis un moment et reprit sa route, l'envie de faire disparaître le sourire des lèvres du vampire lui tenaillant le coeur. Il savait qu'un rapport serait fait et cela ne pouvait pas être bon, mais pas du tout. Il n'avait plus du tout le goût de retourner à la base, mais il n'avait pas non plus un énorme choix. Une larme coula sur sa joue, cela faisait déjà trop longtemps que Kazahana n'était plus dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Un refuge, la Lune Rouge et deux adversaires... [Arbagon]   Ven 18 Juil - 12:36

Elle, une pareille réputation ? Non elle ne dépasserait jamais celle qu'il avait pu avoir et qu'il avait encore d'ailleur. Et de toutes les façons ce n'était pas ce qu'elle cherchait à faire et à être. Des baisers... C'était si calme et réconfortant. Pourtant tout deux furent interrompu par une voix. Avant que Kazahana ne puisse réagir Arbagon l'avait poussé, certainement pour la protéger. Quand la vampire vue que c'était un groupe de rebèles, pour une fois elle les maudits d'appliquer ses principes : ne jamais laisser quelqu'un dérrière, même quand celui-ci le demande. Bref, elle n'était pas visé, Arbagon si. Point un peu plus positif, ils n'avaient pas l'air d'avoir compris ce qui venait de se passer et devait certainement la croire en difficultés.

Kazahana savait qu'Arbagon n'était pas en été de se battre, lui aussi d'ailleur, puisqu'il utilisa plutôt l'intimidation en espérant que cela marcherait. Heureusement que celui qui menait la discussion avec lui était un temps soit peu raisonable et ne se risqua pas à l'attaquer. Et voilà, leur dou moment terminé. Certe tout avait une fin, mais qu'elle arrie si brusquement... Le démon la regarda à peine avant de partir, ils tenaient de nouveaux chacun leur rôle. La jeune femme souffla un bon coup avant de se diriger vers le petit groupe.

"Désolé de n'arrivez que maintenant, nous avons eu quelques altercations avec des membres de la Lune Rouge après notre sortie... Vous n'avez... Mademoiselle vous saignez !!"

Kazahana n'vait encore rien dit, elle regarda ses blessures, celles-ci lui étaient complétement sortit de la tête. Elle passa tout de même une main dessus avant de leur répondre.

"Rien de bien grave, ne vous en faîte pas, rentrons maintenant, nous avons plus rien à faire ici... Combien de perte ?"

Ce jeune humain lui fit son rapport. Pas très brillant, il allait falloir être un peu plus stricte sur l'entrainement... Un vampire, un ami de Kazahana qui les avait rejoint la fit ralentir pour qu'ils prennent un peu de distance avec le groupe.

"Comment c'est passé le combat ?"

"Plutôt à mon avantage, pour une fois... Je commence à pouvoir lui tenir tête."

"C'est pour cela que lorsque nous sommes arrivés tu étais blotti dans ses bras ?!"

La jeune vampire lui lança un regard noir et glaciale. Elle savait pertinement que lui avait comprit. Il savait ce qu'il y avait eu entre eux, qu'elle n'avait pas totalement laissé cela se refermer...

"Kazahana comment peux-tu retomber dans ses bras ?! C'est un de nos ennemis, il tue nos membres. Et après ce qu'il t'a fait !!!"

"Tais toi ! Laisse moi faire ce que j'entend et surtout avec qui je l'entend ! Et pour ta gouverne, je l'ai transpercé de ma lame, alors retient toi de me traiter de vendu ou de futur traitre. Sans moi il n'y aurait rien..."

Elle coupa cours à leur discussion se contentant d'accelérer le pas pour rejoindre le groupe. Un nouveau problème venait de surgir, il avait juste interêt à tenir sa langue, ce qu'il ferait, le connaissant il garderait cela pour obtenir d'elle quelque chose au moment auportun... Kazahana espérait qu'Arbagon allait bien, qu'il allait surtout aller se faire soigner. Quand pourrait-il se revoir ? Pas avant bien longtemps à son avis, rien que de son côté elle allait devoir être prudente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un refuge, la Lune Rouge et deux adversaires... [Arbagon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle Des Immortels :: Hors Rp :: Boite d'archive-
Sauter vers: