Le Cercle Des Immortels

Un monde de destruction entre vampire et démon.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vivianne Janakté, l'ange de la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vivianne Janakté
Lénéith
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 25
Localisation : Loin de vous
Maître De : ceux qui ne croient en rien
Esclave De : Ce que je suis...
Date d'inscription : 04/02/2010

Feuille de personnage
Aime:

MessageSujet: Vivianne Janakté, l'ange de la mort   Jeu 4 Fév - 5:32

Nom: Janakté

Prénom : Vivianne

Surnom : Ange de la mort


Âge : 26 ans (physiquement)

Sexe : Femme

Sexualité : Hétéro

Description mentale :Vivianne est une femme plutôt solitaire. Avec le temps, elle a préféré se retirer des endroits bondés, les autres êtres la rebutant de par leur nature égocentrique et artificiel pour la plupart. Elle est plutôt farouche et extrèmement suspicieuse quand on l'aborde. Il faut être capable de savoir l'amadouer, mais attention, si elle y voit une manigance, elle ne restera pas sans rien faire. Sur d'autres points, c'est une femme plutôt anxieuse et nerveuse, pour pallier cela, elle utilise beaucoup le sarcasme. En réalité, Vivianne c'est retiré du monde en même temps que sa transformation, toutes créatures hors de l'ordinaire lui apporte une sorte de frayeur innavoué qu'elle cachera sous beaucoup d'aggressivité. Mais si l'on parvient à s'entretenir avec elle, on remaruque que malgré son caractère fort, elle est très douce, justement, si elle devient très attach à quelqu'un, gare à ceux qui lui voudrons du mal. D'un autre point, elle semble toujours mélancolique, son visage très peu souvent animé par un autre sentiment.


Description physique :Vivianne incarne la beauté même , une beauté magique étant donné le fait qu'elle est obligée d'être séduisante afin de charmer ses victimes. Sa peau est d'une couleur opaline et soyeuse, ses yeux quoiqu'ayant une teinte rougeâtre les illuminant sont d'une attirance hors du commun. Chaque être, autant femmes, enfants qu'hommes ne peuvent ressentir de haine face à un tel regard, regard pourtant remplit de mélancolie. Ses lèvres sont d'une teinte légèrement rosé et rare sont ceux qui les a vus sourirent. Ses cheveux sont d'une couleur doré et long jusqu'au bas de son dos, quand elle marche ceux-ci semblent flotter derrière elle comme une poussière d'étoile. Sur son corps, elle à de nombreux bijoux incrustés à sa peau lui rappellant sans cesse son perpetuel malheur. Son corps est d'une délicatesse et d'une finesse remarquable, sa fragilité est pourtant trompeuse. Sous ses vêtements fins et pour la plupart du temps d'une transparence cachant toutefois sa féminité, se retrouve une corps svelte et avec de belles courbes apportant au charme féminin.

Histoire : Hélène Et Matéo étaient propriétaire d'une petite terre appartement à un seigneur généreux et bon avec ses sujets. Ils eurent deux garçons William et Richard, et après Vivianne pour finir avec une fillette nommé Chléo. Tous étaient très proche et travaillait sur la terre de leur parent, ils vivaient de peu, mais vivaient bien. Vivianne était l'une des plus douces enfant du village. Un regard d'un bleu pâle et tendre, un visage d'ange et avec ces magnifique cheveux d'or tressé, personne n'arrivaient à lui ressiter. Vers les 13 ans de la jeune femme une armée attaqua le royaume où ils se trouvaient. Des murs de pierres encerclaient la totalité de la palce, les citoyens se croyaient à l'abris, mais un fléaut beaucoup plus atroce que les lames les toucha. Par catapulte, des corps furent envoyier sur leurs maisons, leurs terres. DEs cadavres d'animaux et d'hommes, d'étranges marques marbrant leur corps décrépit. On crut à un mauvais sort. Et cela se réalisa, les animaux tombèrent malades puis se fit le tour des humains. La jeune Chléo fut la première malade, son corps se couvrant d'horrible corps, son petit corps malade refusant la nourriture. La famille attérée s'enferma dans la cave utilisant leur nourriture de subsistance, toutes autres sources étant contaminés.


La jeune Chléo décéda, heureusement, personne ne semblait infecté. Ils quittèrent se réfugiant dans un lieu qui semblait assez éloigné. La famille réussit à trouver nourriture et eau ainsi que logis. La mort de l'enfant devint un désagréable moment qu'ils passèrent ensemble. Tout ce passa pour le mieux pendant un temps, si le mieux était chaotic bien sûr. Vivianne réconfortait sa mère et apportait un peu de bonheur par ses sourrires et ses airs de douceurs. Il arriva finalement un jour sombre, encore plus noir que les autres. Un bruit sourd à la porte. ON alla voir voyant un enfant maigre à la porte n'ayant pas franchit le cinquième printemps de la vie. Ils l'acceuillirent, mais à quel prix... L'enfant reprit un moment des forces, mais il fut bien vite atteint d'une fièvre horrible, l'enfant, était la maladie. Cette fois la famille ni survecut pas. Quand le garçon mourrut, le père de Vivianne était déjà très faible. Il voulut qu'on l'abandonnât, mais il était déjà trop tard, la maladie avait porté sa amrque sur Hélène et le plus jeunes des deux frères. Après quelques temps ils furent emporté laissant la jeune fille et William. Le sourire de l'enfant avait disparut et ses yeux étaient constament rougit des pleurs qui assachaient son corps. La nourriture venait à manquer, la mort parsemait les murs et l'air embiant, polluant l'eau. Mais apparement elle n'avait pas finit son sombre !!bip!!, un jour, Vivianne appercut William crachant du sang...elle était maintenant seule. Les derniers jours elle fit tout pour attrapper ce virus qui tuait, mais il n'en fit rien ,ce moquant de sa détresse. La peste dévora son frère sous ses yeux lui laissant dans les bras un jeune homme décharné et mutliée de toutes façons.

Et maintenant que lui restait-il...que restait-il à cette filette de 14 ans qui ne connaîtrait plus jamais le goût des baisers de ses parents, la chaleur des étreintes de ses frères, la douceur de la peau de sa femme. Autrefois on disait que ce donner la mort était le pire des pêchés, cette maladie ne pouvant venir que de l'enfer, elle se dit qu'elle allait pouvoir rejoindre sa famille. Vivianne perfora sa carotide avec un objet pointu le sang ruissellant sur sa jeune gorge blanche, la chaleur s'échappant de son corps elle esquissa un sourire, fermant les yeux. Elle allait enfin être libre...


( Pactisé)

Mais le froid, la mort, la faucheuse, le voile noire ne la couvra pas. Elle ouvrit les yeux rageuses criant qu'on vienne la prendre, mais se furent trois hommes qui avancèrent pour lui répondre. Ils n'avaient pas de visages, ou du moins elle ne le vit pas, leur corps semblaient flou et indistinct.

- Le cadeau de la vie n'est pas une offrande à sacrifier à la légère. Tu viens de signer par ton sang ton âme Vivianne Janakté.

La jeune femme resta la bouche entre ouverte ne glissant mot, le sang coullant toujours sur sa robe blanche.

- Tu deviendras notre, obéiras nos ordres, comme punition à cette vie que tu as condamné alors que tu avais tant de temps devant toi...Lénéith tu seras, tu prendras la vie des âmes qui comme toi on décider que la vie n'était pas assez bien. Tu prendras les desespérés et souffriras ce qu'ils vivent. Ainsi seulement comprendras tu peux-être ton sacrifice. Mais nous ne sommes pas totalement horrible, en échange..tu seras éternelle, jamais tu ne pourras pérrir, car jamais tu ne pourras remplir ta mission au complet. Tu auras aussi cette faculté de controlé la pensée des gens, mais tu ne l'obtiendra qu'après plus de 550 ans de servitude.

- T'as beauté, ta voix, tout ton être sera beau aux yeux de tous, tu pourras être aimé.

-Pour tous ces cadeaux, tous ton éternité durant du devra souffrir des maux des autres que tu as pris...Une Lénéith qu'importe tous les avantages que tu pourrais y voir..tu ne seras jamais libre et si tu nous désobéit tu connaîtras la véritable douleur.

Sur ces derniers mots dit, tout devint noir, Vivianne s'évanouit. à son réveil, elle n'avait presque pas changé, touchant sa gorge, elle constata qu'elle n'avait aucune blessure, était-ce un rêve? Passant devant une glace pourtant...elle remarqua que son corps était le sien...mais 12 ans plus tard. La jeune femme tomba à genoux horrifié de son sort.

Ces missions consitaient à prendre la vie des êtres, mais ce n'était pas aussi facile que cela peut sembler...Elle devait établir un contact visuelle avec la victime, ses yeux reflétant alors toutes les horreurs de la terre. Une fois en la personne, elle devait trouvé le souvenir le plus heureux et le transformé en une chose atroce, l'âme n,ayant ainsi plus aucune raison d'attache traversant son corps y déversant tous ses supplices et montaient alors vers les 3 hommes.

Les premiers temps, ils fallaient plusieurs jours pour qu'elle puisse agir normalement sans que les pensées n'handicape tous ces mouvements, mais jamais, qu'importe les années la douleur ne s'atténua. De plus, si elle refusait d'écouter les ordres une douleur, l'horreur ultime la tétanisait la plongeant parfosi dans des comas sombres et courts qui lui semblait durer des siècles. à son réveil un bijoux s'incrustait à sa peau comem gage et preuve que la désobéissance lui coûttait.

Malgré que la douleur restait, Vivianne s'endurcit, elle commença à mépriser certaines personnes dont les pensées la hantait, car suite à se passage de l'âme en elle, elle conservait les horreurs. Avec le temps Vivianne Janakté devint l'ange noir au coeur de glace.

Elle finit par arrivé à Raithon....


Code d’inscription : Validé Tial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivianne Janakté, l'ange de la mort   Ven 5 Fév - 18:00

Belle fiche très complète, comme arranger ensemble le pacte se fera en Rp donc pour moi c'est bon! je te valide! Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Markus Reeves
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Age : 24
Localisation : là où mon destin me guidera
Maître De : moi-mème
Esclave De : Personne
Date d'inscription : 02/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne

MessageSujet: Re: Vivianne Janakté, l'ange de la mort   Sam 6 Fév - 2:32

Si tu t'est arranger avec Tial alors soit la bienvenue ma chère Vivianne, validé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampire-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vivianne Janakté, l'ange de la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivianne Janakté, l'ange de la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» WOMEN MURDER CLUB (Tome 05) LE 5e ANGE DE LA MORT de James Patterson et Maxine Paetro
» James Patterson - Le 5e ange de la mort
» Akira's project... Survival games, Forêt mystérieuse & Ange de la mort !
» [Roman] La vie d'un ange de la mort - Un employé pas comme les autres
» Ayano, l'ange de la mort arrive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle Des Immortels :: Pour Commencer :: Présentation :: Présentation des Humains :: Fiche validée-
Sauter vers: