Le Cercle Des Immortels

Un monde de destruction entre vampire et démon.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Achat de livre et quelques trucs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Achat de livre et quelques trucs   Sam 18 Avr - 0:50

Il n'avait fallu que quelques minutes avec Akazome, le temps d'avoir l'argent et de rejoindre le trio à l'entrer, Hisae les ayant rejoints là. L'adolescente avait mit des vêtements ordinaire pour sortir, ainsi que le la preuve qu'elle était bien sous la responsabilité du démon et non une humaine en fuite. Le démon lui ne changeait pas de ses habitudes, son traditionnelle look qui depuis l'aube des temps étaient associés aux démons. Il passa doucement devant les personnes qui l'attendaient et posa délicatement sa main sur la tête de Shizuma avant de continuer et sortir dans la noirceur du territoire vampirique. Il avait maintenant l'habitude, il s'occupa donc de guider les autres dans le peu de lumière qui parvenait dans ce territoire, les menant à la frontière qui leur annonçait tranquillement un climat plus agréable, pour la majorité enfin, le démon ne se plaignait pas vraiment de la noirceur quant à lui.

Enfin, il finit par retrouver peu à peu ce monde que les humains détestaient, celui qui était à la base de leur tourment, mais l'endroit le plus adapter pour leur magasinage quand même. Enfin, personne n'aurait de problème en sa présence et de toute façon, Arbagon ne comptait pas s'approcher plus que nécessaire de l'endroit où se trouvaient les esclaves. Enfin, il faudrait qu'il reste avec Hisae, car pour lui acheter des vêtements et un ou des livres, il fallait qu'elle l'accompagne. Mais pour quelques petits trucs, il pourrait parfaitement prendre quelques secondes pour aller les chercher sans plus. Rendu près des boutiques, il tourna un peu la tête vers Shizuma.


" La librairie en premier? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Sam 18 Avr - 1:32

Arbagon sortit finalement rejoindre les trois jeunes gens à l'entrée de la lune rouge. La conversation avec Akazome n'avait pas duré très longtemps, à la plus grande joie de Shizuma.
Ascherit à ses côtés, le démon leva doucement une de ses mains. Croyant qu'il poserait celle-ci sur la tête de fils, quelle ne fut pas sa surprise quant elle remarqua que ce geste lui était destinée. Et à première vue, le jeune garçon en était aussi surpris.
La jeune femme sourit légèrement et s'exclama sans une once de colère; mais certainement d'amusement.


"Je ne suis pas une enfant tu sais."

Mais par rapport à lui, elle l'était peut être. En tout cas, malgré son caractère trop vif, la jeune humaine se trouvait bien adulte, surtout depuis la naissance d'Ascherit.
Leur chemin commença alors, quittant la noirceur du territoire vampire vers la lumière régnant sur le territoire neutre. Cet endroit n'était pas très apprécié des humains, tout comme les autres territoires mis à part humain. Cependant, les meilleurs marchandises de tout le pays se réunissaient ici, faisant place, du moins au centre-ville, à une atmosphère légère.


"Va pour la librairie."

Ascherit n'attendait que ça, elle le savait rien qu'en le regardant parcourir du regard avec empressement chaque recoin des boutiques. Quant à Shizuma, elle avait elle même quelque chose à faire: trouver un téléphone et réussir à téléphoner à Vater Unser, sans la présence de ses trois compagnons. Le QG de la lune rouge était trop dangereux et surveillé pour ça.
La jeune femme posa finalement une main sur l'épaule pour attirer son attention et lui sourit.


"Il y a plusieurs librairies dans le coin, je te laisse choisir."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascherit Naïmphras

avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Sam 18 Avr - 17:31

Ascherit passa un coup d'œil sur Hisae, à voir son visage radieux, il comprit rapidement qu'elle était très heureuse de quitter cet endroit pour quelques heures et que cela ne devait pas lui arriver souvent.
Le geste de son père envers sa mère le surpris grandement mais n'y attacha pas plus d'importance, il était maintenant temps de quitter ce territoire vers un lieu plus approprié à ses loisirs.

Après un temps trop long de route, leurs pas les menèrent au centre ville du territoire neutre, dans une grande rue marchande. Son regard admirait chaque recoins de ses lieux et le jeune garçon se retenait de piétiner sur place d'impatience.
Shizuma s'adressa à lui, lui demandant de faire un choix parmi toutes les librairies présentes. Le choix fut difficile, si il avait été seul, pour sûr qu'il les aurait toutes dévalisées. Après quelques pas dans la ruelle, son choix s'arrêta devant une librairie à l'allure rustique, surement un magasin tenu par des générations d'une même famille.
Regardant un instant si tout le monde le suivait, le demi-démon entra dans le petit commerce.


"Bonjour..."

Sans attendre une réponse, son regard violacé se perdit dans sa contemplation. Les murs, les meubles et les escaliers; tout était fait en bois. Sur deux étages et trois murs s'étalaient des livres des plus récents aux plus anciens qui avaient, semble t-il, bien pris la poussière.

"Bienvenue. Puis-je vous aider? Vous cherchez quelque chose en particulier?"

Un vieil homme et un garçon de l'âge d'Ascherit, tout deux humains, firent leur apparition. Les commerces en dehors du territoire humain étaient pourtant rarement tenu par cette race sans être protégée par une personne non-humaine, c'était voir même impossible.
Finalement, Ascherit revint à la réalité pour répondre à leur question.


"J'aimerai parcourir vos archives."

L'enfant lui apporta un classeur assez imposant et le posa sur une table. Le jeune garçon sembla chercher ce qui pouvait bien l'intéresser alors que le jeune humain le parcouru du regard.

"Tu n'es pas un vampire, ni un démon, ni un humain... Tu es quoi au juste?"

Le demi-démon releva les yeux, surpris qu'il puisse déduire cela malgré son jeune âge et sa condition humaine qui n'était pas très observatrice de nature. Il referma finalement le classeur et lui offrit un grand sourire.

"Une créature mystique."

Ascherit se leva alors pour chercher ce qu'il avait sélectionné. Le jeune bibliothécaire, comprenant qu'il s'était bien moqué de lui, le suivit en boudant. Cette question avait été pour une fois posé avec innocence et sans haine; et ça, Ascherit l'avait bien compris.

"Aller! Dit, s'il te plait... J'aimerai bien savoir moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yanina.skyblog.com
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Dim 19 Avr - 0:43

Arbagon regarda son fils choisir avec attention et difficulté la bibliothèque qu'il désirait aller voir. Décidément le petit prenait la lecture très aux sérieux, probablement ce qui lui avait permit d'acquérir autant de connaissance si vite. Pour sa part il restait près de Shizuma et ce montrait peut-être un peu plus tendre, comme il en avait été durant leur discussion après le départ d'Ascherit et Hisae, ce qui éviterait bien des problèmes en ce lieu que si on les croyait tous esclaves de lui. Quant à la remarque sur son geste, il s'était contenter d'un petit rire, certes elle n'était pas un enfant, ce n'était pas ce qu'il voulait insinuer, c'était seulement un geste qu'il croyait approprier pour signifier son affection. Enfin bref, il n'était pas le plus douer dans les démonstrations d'émotions, mais si Shizuma le prenait en riant, alors tant mieux. Il entra dans la librairie et regarda un moment les environs avant de laisser Hisae aller feuilleter le registre de livre, sachant qu'il pouvait laisser les deux 'enfants' ici, se retournant pour embrasser légèrement et rapidement Shizuma, lui disant qu'il serait de retour dans 1 ou 2 minutes, le temps d'aller chercher un truc ou deux pendant que les deux lecteurs choisissait leur livre.

Hisae visiblement heureuse de se promener et de respirer l'air frais de l'extérieur, était de bonne humeur. Se régalant de toutes les sensations qu'elle pouvait avoir, du vent sur sa peau à l'odeur aux diverses subtilités, elle eu bien sur un moins grand sourire à la penser que la foire d'esclave était tout près. Parfois elle aimerait les libérer, mais elle ne pouvait pas et savait très bien que le démon ne pouvait rapporter 36 esclaves à l'endroit qui leur servait de maison. Donc, elle ne laissa pas ce détail ennuyer longtemps son esprit et repris sa bonne humeur pour profiter du restant de la promenade, restant quand même près de Shizuma et Arbagon pour ne pas qu'on la considère comme en fuite. Regardant la variété de magasin qui était établit, elle entra dans la librairie choisit par le semi-démon, qui devait bien connaître les bonnes endroits pour trouver de quoi lire vu qu'il lisait beaucoup. L'endroit était simple et la collection de livre impressionnante, l'adolescente passa après le démon pour faire le tour des livres disponibles, ne remarquant pas trop le départ du démon, pour en trouver deux ou trois. Elle trouva le premier et le prit avec délicatesse, faisant très attention, tout en regardant du coin de l'œil le démon qui semblait détendu.

Puis elle commença la recherche du deuxième livre, elle arriva devant une des ranger et remarqua bien vite que le livre était trop haut, malgré qu'elle étire son bras au maximum sur la pointe des pieds. Elle soupira doucement et se souvint que la dernière fois Ascherit avait volé pour aller chercher des livres plus hauts à la bibliothèque de la Lune Rouge. Tranquillement elle approcha des deux garçons et attendit qu'ils aient finit de discuter pour ne pas les interrompre ou entrer dans une discussion qui ne la concernait pas. Si elle ne parlait pas énormément, elle était quand même capable de le faire sans trop être gênée. Elle s'adressa à Ascherit, avec qui elle n'avait encore aucun différent en plus.


" Tu pourrais me donner le livre juste là ... " elle en pointa un " ... parce que je ne suis pas assez grande pour l'atteindre. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Mar 21 Avr - 1:34

Arbagon n'avait pas pris mal sa remarque. Rien d'étonnant, la jeune femme ne l'avait pas pris de travers non plus. Seulement, son rire lui intima qu'un quiproquo s'était installé entre les deux amants. Shizuma comprenait souvent de travers, mais heureusement, comprenait rapidement son erreur. Bien que parfois, cette erreur pouvait lui couter cher.
Mais là n'était pas la question, ce n'était qu'un geste maladroit d'affection.

Gardant un œil sur son fils, la jeune femme fut quelque peu surprise par le rapide baiser que lui offrit le démon. Elle avait apprécié le geste et n'en n'était pas choquée, certes, mais c'était la première fois qu'il lui donnait un tel geste en public.
Ainsi, il s'absentait quelques minutes... C'était court mais elle espérait, suffisant. Se contentant de sourire pour approuver sa courte absence, elle laissa les "enfants" à leur lecture pour se diriger vers le vieil homme.


"Excusez-moi, pourrai-je emprunter votre téléphone s'il vous plait?"

Le gérant semblait assez étonné de voir quelqu'un lui demander autre chose que des renseignements sur ses livres. Mais pourquoi pas après tout? C'était une femme humaine, qui malgré son absence de chapelet et de voile; ressemblait à une nonne. Elle n'avait pas vraiment l'air dangereuse, et si elle devait faire un geste inconsidéré, pour sûr que le véritable maitre de lieu ne la laisserait pas s'échapper facilement.

"Et bien soit, suivez-moi."

Alors que le vieil homme partit dans une pièce se trouvant derrière son comptoir, traversant les murs de livres; Shizuma fit un geste rapide de la main vers Hisae.

"Je te confis Ascherit, je reviens dans quelques minutes."

Shizuma partit alors rattraper le bibliothécaire, l'amenant dans une pièce qui, d'après la décoration dotée de nombreuses tapisseries, devait être leur salon.

"Je suppose que vous voulez être tranquille pour appeler, je vous attendrai devant la porte du salon. Ne soyez tout fois pas trop longue."

Le vieil homme était déjà bienveillant de lui prêter leur téléphone, la jeune femme se devait être la moins longue possible. Elle composa donc un numéro qu'elle connaissait depuis quelques années maintenant, par coeur. Au bout de deux sonneries, un homme lui répondit.

"Allo?"

"Bonjour, j'aimerai parler à Locke s'il vous plait."

"Qui dois-je annoncer?"

"... Shizuma."

"Ah."

Le "ah" aulieu de l'habituel "veuillez patienter" montrait bien qu'il n'était plus question de politesse avec elle, mais ça, elle en était habitué maintenant.
Quant à Locke, il s'agissait du vampire qui avait convoité la place de dirigeant de la résistance de Vater Unser et qui commençait peu à peu à prendre le pouvoir. Bien que cet homme avait des comptes à régler avec la lune rouge, il en restait une personne fourbe qui n'avait rien à envier à Akazome. Il n'avait pas hésité à se moquer d'elle et de Kazahana.


"Et bien, et bien, Shizuma. Voilà des heures que nous ne t'avons pas vu revenir au manoir. J'avais espéré que ton bâtard et toi vous étiez fait tuez par je ne sais quelle créature."

"Désolé de gâcher ta joie Locke, j'aurai tant voulu te faire plaisir, vraiment. Mais je te promet que tu seras le premier à recevoir mon faire-part de décès."

"Épargne moi tes sarcasmes, Shizuma. Qu'est ce que tu veux?"

"J'ai rejoins la lune rouge. Enfin non, je vais désormais vivre parmi eux mais je reste partisane de la résistance. En fait, je t'appelle pour te proposer un marché."

"... Soit, je t'écoute."

"Je vais faire les plans de chaque recoins du QG. Vous savez déjà où il se trouve, mais vous ignorez encore ce qui se trouve à l'intérieur n'est ce pas? Je vais vous donnez les meilleurs endroits, les moins gardés et les meilleurs moments pour les meilleurs ouvertures, le tout pour pouvoir attaquer avec force et surprendre l'ennemi. En échange, vous m'aidez à libérer Kazahana, ça marche?"

"Je rajoute une condition."

"Laquelle?"

"Que toi et Kazahana ne reveniez plus jamais à Vater Unser."

"... ça marche."

"Bien je ne peux pas dire que se fut un plaisir de faire affaire avec toi. Je te laisse me rappeler pour un rendez-vous lorsque tu auras toutes les informations requises."

"Bien."

Shizuma raccrocha au nez du vampire, au moins un geste qui lui laissait un sentiment de gagnante. Maintenant, le tout était de ne pas faire découvrir ses projets par ces vampires de la lune rouge.
Finalement, la jeune femme repartit en direction de la porte du salon et l'ouvrit pour se trouver face à un vampire souriant qui semblait un plus jeune qu'elle, une apparence de 20ans.


"Mon petit-fils et aller surveiller le magasin, vous comprenez, vos compagnons pouvaient commettre des vols en son absence. Je vais vous raccompagnez auprès d'eux."

La jeune femme fut abasourdit.

"Ce vieil homme est votre petit fils?"

Le vampire ne semblait pas méchant et se contenta de répondre à sa question.

"Oui. Ici vivent mes petits-enfants et leur descendance; c'est la descendance de ma fille que j'ai eu avant de devenir un vampire. Vous savez, c'est une histoire bien commune ici. Beaucoup de marchés tenus par des humains sur le territoire neutre ont une histoire similaire à la mienne."

Les deux personnes prirent la direction de la bibliothèque alors que la jeune humaine fut plongée quelques instants dans ses pensées. Comme quoi, il existait bien des vampires bienveillants comme malveillants. Et s'était pareil chez les humains. Quant à sa mission... Elle devait rester secrète. Même Arbagon et Ascherit ne devaient rien savoir.

_________________


Dernière édition par Shizuma Hanazono le Jeu 23 Avr - 0:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascherit Naïmphras

avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Mar 21 Avr - 22:28

Shizuma avait disparu de la vue d'Hisae avant même qu'elle ne puisse lui répondre. La jeune fille devait se demander à cet instant ce que la mère d'Ascherit avait l'intention de faire. Mais bon, elle gardera un œil sur lui quelques instants, d'ailleurs, elle avait plutôt besoin de lui en ce moment.
Ascherit fut interpellé par sa voix, voix qu'il n'entendait d'ailleurs que rarement. Le jeune bibliothécaire continuait à insister pour savoir se qu'il était, le demi-démon avait fait la sourde oreille jusqu'à la demande d'Hisae. Il referma le livre qu'il avait entre les mains et sourit à l'enfant.


"Regarde les pouvoirs d'une créature mystique!"

Ascherit développa ses deux grandes ailes noires et d'un seul mouvement d'ailes, se trouva face au livre que la jeune fille désirait, il le prit ainsi qu'un livre qu'il souhaitait feuilleter et redescendit au sol. Alors que le jeune garçon donna l'un des livres récupéré à Hisae, le jeune humain semblait émerveiller.

"Ouaaah, elles sont magnifiques ces ailes! Je peux les toucher?"

Le demi-démon parut bien étonné, pour une fois qu'on s'intéressait à lui sans la moindre répulsion.

"Euh... Et bien va-y, je t'en prie."

Alors que le jeune garçon se passionnait dans sa recherche, cherchant les moindres mécanismes et formes de ces étranges ailes, Ascherit se mit à feuilleter le livre qu'il avait entre les mains, commençant à le lire à voix haute sans s'en rendre compte.

"Lien entre le vampire maitre et la personne qu'il vampirise... La personne vampirisée peut éventuellement blesser son maitre, cependant, elle sera incapable de la tuer... Si le vampire maître meurt, ceux qu'il aura vampirisés jusqu'alors chercheront à se suicider pour le rejoindre dans la mort. Quelque soit les sentiments qu'il avait pour son "maitre"..."

Le jeune bibliothécaire arrêta un instant sa contemplation.

"Je ne sais pas si c'est vrai. Ce livre a été écrit par humain et non par un vampire; il n'a eu donc aucune expérience personnelle."

Ascherit se contenta de hocher la tête en guise de réponse puis referma le livre pour en lire la couverture: "Psychologie et sentiments entre ethnies.".

"Je pense que je vais prendre ce livre."

Le demi-démon vit alors sa mère revenir dont on ne sait où.

"Tiens, je ne t'ai pas vu partir. Tu étais où?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yanina.skyblog.com
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Sam 25 Avr - 15:12

Hisae regardait les deux garçons, elle comprenait la curiosité de l'un et le fait que l'autre se concentrait sur les livres, l'adolescente se dit que le jeune humain aurait peut-être sa réponse un jour, elle ne désirait pas s'en mêler outre mesure. Mais il fallait dire qu'elle était elle aussi curieuse et elle ne put s'empêcher de regarder les ailes un moment, c'était quand même mystérieux non? Et puis elles étaient belles ces ailes, donnant une liberté de plus à ce garçon qui allait lui chercher le livre demander. Il ne fallu que peu de temps pour que le livre se retrouve entre ses mains et qu'elle regarde la couverture qui était très bien faite.

" Merci. "

Elle l'ouvrit pour le feuilleter un peu, un livre racontant l'histoire d'une dénommée Jeanne d'Arc. Le court survol de quelques secondes l'a convainquit et alors que la voix d'Ascherit s'élevait dans la salle, la jeune humaine était déjà à la recherche d'un deuxième livre qui pourrait l'intéresser. Un lien entre le vampire et le vampiriser? C'était possible, elle n'en savait rien et à vrai dire ne s'intéressait pas trop à ces créatures. Le moins de chose elle savait, le mieux elle se portait et le plus d'ennuis elle évitait. Trop en savoir était parfois un danger plus qu'une bonne chose. Mieux valait ne pas prendre de chances inutiles après tout. Elle continua donc à chercher dans les livres, se disant que le semi-démon devait savoir se protéger pour chercher autant de savoir, trouvant finalement une autre histoire qui se déroulait dans une époque plus contemporaine.

Arbagon quant à lui revint quelques minutes plus tard, trainant dans sa tunique les quelques trucs qu'il avait acheter dans une autre boutique, qui était majoritairement du matériel médical ou bien des objets divers comme des feuilles de papier. Il entra peu après que Shizuma soit revenu de son téléphone, regardant tout le monde qui était là, rien de fâcheux n'était arrivé, bien. Un sourire traversa les lèvres du démon en voyant l'enfant qui examinait les ailes d'Ascherit, comme s'il s'était retrouvé devant une personne déguiser. Son fils semblait bien maîtriser le vol et être capable de faire apparaître et disparaître ses ailes sans trop de problèmes. On s'habituait rapidement à la petite douleur que cela causait de toute façon, comme un petit pincement le long de celle-ci. Il vu qu'Hisae et Ascherit semblait avoir trouvé des livres leur convenant.


" Vous avez le temps de regarder, choisissez bien les livres que vous prenez. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Sam 25 Avr - 18:59

La jeune femme revint finalement dans le magasin. Le petit démon lui posa une question à laquelle elle s'attendait, aussi avait-elle préparé une réponse toute faite, sans qu'elle n'eut besoin d'y réfléchir.

"Je suis allée passer un coup de fil à Yuuki pour la prévenir de notre situation et que nous n'allons donc pas rentrer à Vater Unser."

Tout ça fut dit avait un naturel qui évita bien des soupçons. Elle qui n'était vraiment pas douée pour mentir avait dû faire un effort surhumain pour y parvenir.
Shizuma remarqua alors les ailes de son fils déployées et fronça les sourcils. Ce n'était vraiment pas un endroit pour les montrer, la famille habitant les lieux pouvait mal le prendre et les jeter à la rue. A son grand étonnement, le vieil homme n'avait pas l'air de réagir, l'enfant en était émerveillé et le vampire se contenta de rire avant de s'exprimer.


"Et bien, et bien. Je ne savais pas que les démons s'intéressaient à la lecture."

Il se tourna vers Shizuma avec un grand sourire, montrant ses crocs sans vouloir l'effrayer.

"Enfin, un client reste un client n'est ce pas?"

La jeune femme fut épatée d'une telle ouverture d'esprit, à croire qu'ils ne vivaient pas dans le même monde qu'eux. Puis ce fut au tour d'Arbagon de revenir de ses emplettes. Il fixa un instant les ailes de son fils, apparemment, cela ne l'inquiétait pas plus que ça qu'il les ait déployé en public. La religieuse s'avança face à Ascherit et Hisae.

"Vous pouvez encore prendre encore deux ou trois livres chacun. Je pense qu'on aura bien assez d'économie pour les vêtements."

Shizuma s'approcha et se plaça aux côtés du démon. Au bout de quelques secondes de silence, elle finit par parler, doucement pour que les propriétaires de ces lieux ne l'entende pas.

"Je n'aime pas trop l'idée de montrer ses ailes à des inconnus qui pourraient mal réagir. Mais les gens ici sont incroyablement tolérant, ça en est presque étrange."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascherit Naïmphras

avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Dim 26 Avr - 17:43

Shizuma lui donna une réponse plutôt convaincante et ne s'inquiéta pas outre mesure; lui laissant tout de même, une certaine confiance.

"Ah."

Le vampire qu'il remarqua alors, donna l'identité de la race à laquelle il appartenait, du moins à moitié. Ascherit ignorait l'identité de cet homme, cependant, il n'avait pas l'air de vouloir les attaquer. Le demi-démon se tourna vers le jeune bibliothécaire.

"Et bien voilà, maintenant tu sais."

Ascherit n'eut vraiment pas l'envie de détailler en précisant qu'il était à moitié humain et moitié démon; un mélange qui n'avait jamais été accepté comme toute autre union entre ethnies.
Fermant son livre, le jeune garçon n'eut pas le temps de se lever pour chercher un nouvel ouvrage que son père fut déjà de retour. L'enfant arrêta sa contemplation au moment où Ascherit cacha ses ailes le plus rapidement possible. Il ne savait pas si il allait le réprimander, lui disant par exemple qu'il n'avait pas à montrer ses ailes à n'importe qui alors qu'il n'avait pas besoin de les utiliser. Et pourtant, malgré que le démon ait vu la scène bien avant qu'il ne s'en rende compte, il n'avait pas réagi dans cette optique.


En fait, Shizuma et Arbagon leur demandèrent de bien choisir leurs livres avant de partir. Histoire de ne pas trop les faires attendre, le jeune garçon chercha dans les rayons sans passer par le registre, développant de temps en temps ses ailes pour arriver à des livres que sa petite taille ne lui permettait pas d'atteindre.
Finalement, son choix se porta sur "le massacre de la saint Barthélemy", un massacre d'intérêt religieux. Ascherit avança vers sa mère.


"Voilà, j'ai fais mon choix. Pour le troisième livre, j'aimerai que tu en prenne un pour toi."

Le jeune garçon tourna alors son regard violacé vers son père.

"Et toi, tu ne veux pas en prendre un?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yanina.skyblog.com
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Mar 28 Avr - 5:16

Le responsable de cette boutique avait raison, les démons s'intéressaient rarement à la lecture. Mais la moitié humaine de son fils avait sembler l'avoir propulser vers ce passe-temps avec une ferveur ardente. Peut-être une bonne chose, sûrement une bonne chose. Ascherit s'était dépêcher à cacher ses ailes, le démon eu un grand sourire, il avait déjà donner la leçon à son fils, ne t'affiche que quand ta puissance ne te le permet et là elle le lui permettait puisque personne ici ne s'en prendrait à lui. C'était comme ça la vie, se cacher si s'afficher nous apportait à la mort. Il posa sa main sur l'épaule de Shizuma, se souvenant de sa réaction amuser quelques minutes plus tôt quand il avait choisit la tête.

" C'est à lui de savoir quand il peut et quand il ne peut pas. Je lui ai déjà apprit la règle dans la bibliothèque, maintenant il doit développer son jugement. Nous sommes ses parents, nous devons le guider et ne pas vivre pour lui, si la culture des démons est peu enviée, elle nous apprend cela. Elle me l'a apprit à moi en tout cas. "

Arbagon lui regarda l'adolescente qui choisissait ses livres avec le regard qui caressait chaque couverture. Il savait qu'il ne la sortait pas souvent du QG pour lui laisser du temps en liberté dehors, mais il n'en avait pas la possibilité vraiment. La petite en aurait encore pour un moment à être émerveillée de leur sortit. Ce fut la question d'Ascherit qui le sortit de ses pensées. Il sourit, retenant la réponse qui lui était remonté à la gorge. Je ne lis pas. C'était ce qu'il aurait répondu à toute personne. Il n'avait jamais lu pour le plaisir en fait. Il regarda Shizuma et acquiesça de la tête.

" Bien, je peut toujours regarder les livres disponibles. "

Il avança vers la bibliothèque pour parcourir les volumes d'un doigt, lisant les titres en survol. Que pouvait-il lire? Que pouvait-il aimé? Une histoire? Non, leur fin trop heureuse ou leur parcours trop irréaliste lui tapait sur les nerfs. Une analyse d'une des races? Non, il n'avait pas envie d'essayer de comprendre les autres races par un livre. Il arrêta son regard, agrippa un livre et le sortit de la bibliothèque. 'Psychologie de la personnalité à travers le résidu non identifier de l'intégrité mentale nommé âme'. Il ne regarda même pas l'auteur avant de faire e choix de le garder. Que ce soit un humain, un démon ou un vampire qui l'es écrit ne l'intéressait pas, mais son contenu pouvait se révélé intéressant à débattre. Il se retourna vers son fils avec la brique pour lui montrer qu'il avait fait son choix.

" Tout le monde à choisit? "

Arbagon sortit quelques pièces et les donna à Hisae qui alla s'acquitter du prix de ses volumes, puis il y alla à son tour. En attendant de changer de magasin, le démon laissa l'adolescente aller s'asseoir plus loin pour entamer sa lecture. Pour sa part, il rangea le livre dans son grand manteau de traqueur, qui en imitait l'apparence plus.

" On va s'occuper des vêtements après? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Mer 29 Avr - 1:17

Arbagon posa une main sur son épaule, attirant son attention. Les bras croisés, la jeune femme tourna le regard vers le démon. L'atmosphère était étrangement détendue, chose qui était rarement arrivée lorsqu'ils étaient ensemble.
Shizuma soupira, abaissant légèrement ses épaules par ses muscles détendus.


"Tu crois que je suis trop sur son dos?"

Elle avait peut être tiré des conclusions trop hâtivement, ce que disait son compagnon n'avait pas l'air d'être une remarque à son égard après tout.

"Je ne connais pas votre culture, cependant, des humains arrivent à mal tourner à cause de leur éducation, la culture est donc hors sujet. En fait, je pense que tout dépend du caractère des parents qui déteint toujours un peu sur leur enfant."

Finalement, Ascherit vint à leur rencontre, montrant ses choix de lectures et leur proposant de faire de même. La jeune femme étouffa un rire en voyant Arbagon acquiescer. Disons seulement qu'elle avait du mal à le voir posé, plongé dans un livre avec un air fasciné. Là-dessus, c'était une facette que seul son fils possédait.

"Soit, pourquoi pas."

Shizuma se posa devant un rayon de roman et porta son attention sur un livre appelé "La prison des Magdalenes". Une histoire contemporaine sur une prison de femmes tenue par des femmes d'église, au comportement similaire que la plupart qu'elle avait connu: aigres, mauvaises, hypocrites, jalouses... Des défauts qu'elles auraient dû par leur rôle, ne jamais posséder. Faisant des femmes emprisonnées, des victimes plus que des coupables.
La jeune femme referma le livre et regarda ses compagnons, leurs choix respectifs étaient apparemment fait. Son fils partit dehors pour l'attendre, elle s'approcha donc du gérant et lui donna de quoi payer les livres d'Ascherit et le sien; histoire de partager les frais.


"Au plaisir de vous revoir."

Shizuma acquiesça en guise de remerciement et sortit rejoindre ce qui pouvait ressembler à une famille.

"Bien, aux vêtements maintenant! Et Hisae..."

La jeune femme se tourna vers la jeune fille avec un faux air sadique et pervers.

"Je me ferai une joie de t'aider."

L'idée était bien sûr d'en faire un modèle, c'était un peu comme jouer à la poupée. Elle n'y avait d'ailleurs, jamais joué quant elle était petite. Étrangement, elle avait toujours détesté ça.
Shizuma se mit alors à chercher une boutique du regard avant de pointer du doigt un magasin à l'allure moderne qui s'étendait sur deux vastes étages.


"Ici ça vous va?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascherit Naïmphras

avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Mer 29 Avr - 18:01

Ses parents acquiescèrent sa réponse, partant cherche un livre chacun de leur côté. Plus rapide à choisir que lui, ils trouvèrent ce qu'ils voulaient en l'espace de quelques minutes. Finissant les achats, Ascherit partit dehors, attendant ce qui pour lui était désormais une famille. Bien qu'elle soit tous sauf banale.
Finalement, les vêtements furent les prochaines boutiques à visiter, chose que le jeune garçon avait bien du mal à supporter. Il détestait ce genre de magasin où sa mère était parfois presque euphorique, faisant de son fils, le modèle de ses idées les plus farfelues.

Cependant, Shizuma avait apparemment changé de cible en la personne d'Hisae. Peut être qu'elle appréciera, mais si comme lui elle détestait ce genre de boutiques, il lui souhaitait bien du courage.
Le demi-démon soupira en regardant négligemment les vêtements qu'il portait, il y passera de toute façon lui aussi. Non pas que ces vêtements soient abimés mais étant un enfant, il était en constante croissance, les rendant rapidement trop petits. C'était d'ailleurs impressionnant même à ses yeux de se voir grandir aussi rapidement, atteindra t-il un jour la taille de son père? Ascherit releva le regard vers Arbagon, et à bien le voir, une grande taille pouvait surement être un atout, ne serait-ce que pour impressionner ses ennemis. Il l'espérait donc.

Sa mère proposa une boutique, le jeune garçon ne prit même pas la peine de répondre, croisant les bras et regard ailleurs comme si il n'était pas concerné. De toute façon, que ce soit ce magasin ou un autre, ça ne lui plaisait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yanina.skyblog.com
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Sam 2 Mai - 18:28

" Je pense seulement que tu es une mère humaine, qui à peur de laisser son enfant libre et en danger. Moi je crois que pour se garder du ... mal, de ce qui ne doit pas être ... il faut l'avoir connu. Ainsi on le comprend et le reconnait. Tant qu'il ne plonge pas trop profond alors je pense qu'on peut le laisser voir le monde comme il en a besoin pour le comprendre. "

C'était la réponse qu'il avait fait avant d'aller choisir son livre. Quant à lui, pour savoir si quelque chose était bien ou mal, il fallait l'essayer. Si on se fiait sur les dires des autres, alors jamais on ne le savait réellement. Ainsi donc, Shizuma et Ascherit terminèrent l'achat de leurs livres, son fils sortant dehors avec les siens. Il ne fut pas long pour partir en quête des vêtements, Arbagon remarqua d'ailleurs très bien le visage de son amante qui le surpris un peu, du coin de l'œil il regarda son fils et son idée fut confirmer, il sourit à Hisae. Ce lui ferait sûrement étrange d'avoir une personne qui lui donnerait tant d'attention, car le démon n'était pas le même que sa compagne et bien qu'il témoignait sa reconnaissance, avait tendance à laisser la jeune adolescente à elle-même. Ça lui évitait du mal après tout.

Pour une fois il tenterait d'épargner un peu son fils, peut-être qu'avec la présence d'Hisae il pourrait s'occuper du garçon, ce qui le rendait moins mal à l'aise qu'avec Hisae à coup sûr aussi. Les filles quant à elle pourrait s'organiser sans problèmes selon lui. Les boutiques défilaient, Shizuma en pointa une qui dégageait une bonne allure, Arbagon n'y vu pas d'inconvénient pour avoir déjà acheté quelques vêtements à sa protégée ici, les prix étaient raisonnables. Donnant une tape d'encouragement dans le dos de son fils, il acquiesça la proposition de la jeune femme.


" Oui, ce magasin convient parfaitement. Je crois que je vais aller avec Ascherit pour ses choses, histoire de passer un peu de temps avec lui et pour que tu puisses pleinement aider Hisae. Enfin, je ne doute pas que tu seras meilleur à la tâche que moi pour elle ... je n'ai pas vraiment les connaissances pour l'aider moi. Ça te convient Shizuma ... tu semblais avoir hâte tout à l'heure. "

L'adolescente elle se promenait toujours aussi heureuse avec ses livres, profitant de la sortie pour se changer les idées et voir à quoi ressemblait l'extérieur. Elle remarqua à peine le regard de Shizuma, qui la fit rougir un peu quand même, n'étant pas habituer à être centre d'attention. D'ailleurs ils arrivèrent bientôt devant les magasins et la femme qui semblait être la copine du démon en montra un dont Hisae avait le souvenir, un magasin qui avait une collection de vêtements qui l'avait toujours impressionné. Les deux adultes prirent les arrangements entre eux et l'adolescente se demanda ce que se serait de magasiner avec une autre femme pour une fois ... en plus elle était élégante ... c'était aussi un peu angoissant, si jamais elle n'était pas la à hauteur? Discrètement elle se retourna vers l'enfant et lui sourit, elle se dit qu'il avait son mot à dire, elle ne voulait pas prendre sa place dans sa famille non plus, elle n'était ni sa sœur, ni autre, donc si elle volait ses parents, il la trouverait peut-être nuisible.

" Ça ne te dérange pas à toi si je vais avec ta mère? "

Elle avait employé le terme mère au lieu de maman pour ne pas lui donner l'impression qu'elle le voyait comme un gamin. Et elle avait parlé pour le semi-démon aussi, un peu plus bas, profitant du fait que le démon et la femme était occuper à s'arranger entre eux. Elle désirait vraiment partir du bon pied avec tout le monde, c'était de un des personnes avec qui passer du temps, peut-être même à l'extérieur, donc mieux valait être en bonne entente. Comme le démon avait été sa première 'famille' depuis l'orphelinat et qu'il la traitait adéquatement ... elle faisait attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Sam 2 Mai - 20:39

La jeune femme avait bien écouté les paroles d'Arbagon, elle se considérait elle-même un peu trop protectrice vis à vis d'Ascherit. mais quoi de plus normal, n'était ce pas ça l'instinct maternel? Mais elle ne pourra pas le garder du mal toute sa vie et ça ne serait de toute façon pas une bonne chose. Elle essaya de se mettre à sa place, si elle avait eu une mère avec le même caractère, pour sûr qu'elle se serait déjà rebellée. Mais son fils était plus passif qu'elle, rendant la tache plus facile. Enfin, si son père pouvait faire évoluer les choses, la religieuse essaiera d'être un peu plus tolérante.

Ascherit l'ignora complètement, à la limite du snobisme, au moment où elle proposa une boutique. Bien que ce n'était pas vraiment à son égard, mais plus par ce que représentait ce bâtiment, Shizuma s'en sentit tout de même un peu vexée. Au moins, Arbagon eut la décence de lui répondre à la place des deux autres personnes. Sachant que l'une d'entre elles l'ignorait et que l'autre était trop timide pour répondre. Charmant....
A sa grande surprise, le démon proposa de passer du temps avec Ascherit, tout les deux, laissant les filles à leurs achats.


"Et bien, je ne vois aucune raison de refuser. Et je connais déjà l'avis d'Ascherit."

Shizuma n'eut même pas besoin de tourner le regard vers le jeune garçon, elle savait déjà qu'il était aux anges. Par le fait de passer du temps avec son père, certes, mais aussi pour échapper à la torture que lui aurait fait subir sa mère.
Elle semblait avoir hâte... Shizuma rougit légèrement, elle ne pensait pas s'être mis en spectacle avec son enthousiasme débordant.


"Non, enfin oui..."

Elle se reprit.

"Je ne pense pas que tu sois d'une grande d'aide pour Hisae dans ce domaine, je me charge de ça."

La jeune femme afficha un léger sourire, le démon ne devait pas être plus à l'aise ici que son fils. Enfin, c'est ce qu'elle imaginait.
Elle attrapa alors la main d'Hisae pour attirer son attention et son sourire s'agrandit.


"Voyons voir ce qu'il propose ici! Je vais m'occuper de toi."

Shizuma tira la pauvre jeune fille comme un cerf-volant en direction de l'entrée du magasin. Laissant les deux démons seuls.
Elle lâcha finalement Hisae pour admirer les rayons, voilà longtemps qu'elle n'avait pas été dans un endroit comme celui-ci. Courant un peu partout, son choix de vêtement commençait déjà à lui encombrer les deux bras. Mais qu'importe le poids, ce genre de plaisir était trop rare pour le gâcher.

_________________


Dernière édition par Shizuma Hanazono le Sam 2 Mai - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascherit Naïmphras

avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Sam 2 Mai - 21:45

Lui donnant une tape d'encouragement, Ascherit se retourna vers son père, mais pas avec un grand sourire. Au contraire, le jeune garçon pâlit fortement, il n'avait pas envie de subir les folies de sa mère.
Finalement, les paroles de son père lui fit retrouver des couleurs, il avait l'intention de passer un peu de temps avec lui, sans la proximité de Shizuma. Autant dire que le demi-démon était plus que d'accord, sa mère l'avait évidemment compris, sans même lui jeter un coup d'œil.

Il remarqua alors Hisae qui lui sourit pour lui demander son avis. Heureusement qu'elle ne le traitait pas comme un gamin, le demi-démon ignorait si elle le savait déjà, mais il avait horreur de ça. Sa question lui fit lâcher un rire aucunement retenu, ça ne le dérangeait pas du tout qu'elle aille avec sa mère, au contraire, ça l'arrangeait.


"ça me dérange pas du tout Hisae, je te souhaite bien du courage."

Le jeune garçon avait fait attention de parler doucement, car pour sûr que sa mère l'aurait fusillé du regard si elle l'avait entendu. Rien de plus normal, à sa façon d'en parler, faire les magasins avec sa mère était semblable à un parcours du combattant pour lui.
Pas le temps d'entendre une réponse d'Hisae qu'elle fut déjà emportée par une tornade représenté par Shizuma. Ascherit se tourna alors vers son père.


"Merci de m'avoir évité ça."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yanina.skyblog.com
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Dim 3 Mai - 22:58

Et voilà, Arbagon n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit, que sa protégée était traînée avec énergie vers le magasin. Il comprenait bien pourquoi le magasinage de vêtements était pénible pour le jeune garçon. Heureusement pour lui, Arbagon n'était pas d'une nature si empresser et énergique, ce serait probablement reposant pour le semi-démon qui était habituer à sa mère. Donc, plus lentement, il emboita le pas des deux femmes ave son fils et se rendit au magasin là où les deux hommes pourraient prendre leur temps pour trouver les vêtements approprier, pendant que les deux femmes dévaliserait pour l'essayage tous les vêtements qu'elles voyaient sûrement ... car peu importe la race et la culture, une femme restait une femme.

" Tu penses qu'elle va laisser Hisae comme elle est présentement? "

Le démon eu un petit rire, se disant après tout que Shizuma ne pouvait pas tant la changer que cela, et coula à son fils un regard complice.

" Alors fils, comment se passe le changement de milieu? Pas trop de regret pour le manoir? "

Après tout, peut-être que le petit avait dû laisser derrière lui quelque chose qu'il n'avait pas pensé à première vu ou peut-être que le QG était juste plus désagréable que le manoir. Arbagon ne voulait pas que son fils soit là à contre cœur non plus. Il poussa la porte du magasin et prit la direction des rayons de vêtements masculins, toujours sans presse et complètement décontracter. Ce ne serait pas ici que les problèmes arriveraient, c'était certain, il pouvait enfin relâcher sa vigilance. Comme à son habitude, ses bras se croisèrent sur son torse alors qu'il marchait, pur geste automatique pour son corps. Arriver dans la section voulu, il regarda les divers étalages qui était offert à leur yeux et sourit à son fils.

" Alors, trouve ce qui te tente et on verra si ça te vas ensuite. "

Pendant ce temps, Hisae avait suivit de son mieux la femme qui la trainait avec empressement vers la boutique de vêtements. Elle n'était pas habituer à voir des gens aussi presser, normalement le démon prenait toujours son temps pour tout et ne semblait pas connaître le mot échéancier. Mais d'un autre côté, la jeune adolescente avait quand même un peu hâte, sachant que celle qui l'accompagnait pourrait aisément l'aider ... c'était peu probable qu'elle ne le puisse pas après tout non? Presque immédiatement après avoir entré dans la boutique, elles se retrouvèrent dans les allées de vêtements féminins. Comme à son habitude, Hisae regardait les vêtements qui défilaient devant ses yeux, un peu plus longuement ceux qui l'intéressait, prenant en considération les conseilles de celle qui la guidait, contente de pouvoir pour une fois recevoir plus de commentaires et d'aides. Elle n'en voulait pas au démon, après tout il était un homme et il ne relevait pas de son domaine de connaître tout cela. Puis, à force de parcourir les rayons, la jeune femme tomba sur une robe de couleur bleu sombre et rouge, qui ravit immédiatement ses yeux.

" Vous ne trouvez pas ça gênant de porter une robe ... je veux dire toute l'attention que ça demande pour qu'elle ne vole pas au vent ou pour s'asseoir ou ... "

Hisae voyait bien que Shizuma portait une robe, alors elle devait bien savoir. Elle n'avait jamais vraiment osé en porter pour plusieurs raisons, mais si jamais quelqu'un pouvait lui dire que ça valait le coup, pourquoi pas essayer. Ce ferait changement des chandails plus ou moins décolleter ou moulant, des pantalons souples pour pouvoir facilement bouger ... sa garde robe n'était pas la plus varier. Elle avait des vêtements pour les plus grandes occasions, mais elle les mettait peu. Regardant la femme qui était avec elle, Hisae rajouta timidement.

" Vous ne penser pas qu'une robe rouge vous irait bien? "

(lien pour l'image de la robe : http://www.zoralhuppee.com/sections/Images/robes/med1(7).jpg)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Lun 4 Mai - 3:46

Shizuma courait partout dans les rayons, prenant plus de robe longue que d'autres choses. Elle regarda un instant un pantalon en grimaçant, non pas qu'elle trouvait ça moche mais... Elle ne supportait pas ce vêtement qui lui collait les cuisses, elle avait l'impression de ne rien porté sur les jambes avec ce vêtement, ce qui se révélait extrêmement gênant.
Malgré ce petit problème, la jeune femme s'efforçait d'aider et conseiller la jeune fille et s'en était bien sûr un plaisir pour elle. Shizuma garda tout de même une pensé pour les deux garçons et espérait qu'ils ne seraient pas trop nonchalant, car c'était bien un point qu'il avait en commun.

Hisae porta son attention sur une robe qu'on pouvait dire très jolie aux yeux de la nonne. La jeune fille lui posa une question à laquelle elle s'attendait depuis leur entré dans la boutique, portant toujours son "uniforme" communément une grande robe noir, elle se pressa de répondre.


"Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours porté une robe, j'y suis donc habituée et je sais m'en convenir. A l'inverse, je ne suis pas à l'aise en pantalon et je pourrais vous retournez la question: ne trouvez vous pas gênant de porter un pantalon? N'est-ce pas gênant d'avoir un vêtement qui colle au corps ainsi? Pour moi, ça l'est. Après, je vois que tu as porté ton attention sur cette robe, tu peux toujours l'essayer. Elle n'est pas courte, et si elle te plait, il sera facile pour moi de t'apprendre à t'en accommoder. "

Maintenant, c'est la jeune femme qui était le sujet... Une robe rouge? C'était une couleur voyante, peut être un peu trop voyant à ses yeux, mais pourquoi pas?

"Tant qu'à être ici, autant essayer quelque chose de nouveau."

Shizuma fit quelques tours de rayons avant de jeter son dévolu sur une longue robe rouge très décolletée avec un peu de dentelles blanche et une sorte de corset brun qui malgré la couleur, se mariait très bien à l'ensemble.

"Je vais l'essayer tout de suite."

Elle n'eut pas à ce faire attendre, aussitôt dit, aussitôt fait. En quelques minutes dans la cabine d'essayage, elle ouvrit le rideau pour montrer le résultat.

(lien vers l'image: http://img5.hostingpics.net/pics/667257shizu_red.jpg )

"J'en ai peut être un peu trop fait... Je devrais peut être prendre quelque chose de plus classique non?"

Elle montra du doigt la jeune fille.

"C'est à ton tour d'essayer la robe que tu m'as montrer, je veux voir le résultat."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascherit Naïmphras

avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Lun 4 Mai - 13:39

Bien moins pressé que les deux femmes, ou dû moins l'une d'entre elle, les deux hommes entrèrent dans le magasin qui n'en restait pas une partie de plaisir. Ascherit resta tout de même un peu inquiet pour Hisae, espérant qu'elle ne se laissera pas écraser et que sa mère saurait quand même établir quelques limites.

"Je ne pense pas, la connaissant, elle va essayer de l'habiller avec des vêtements qu'elle ne porte jamais d'habitude. Et tout ça avec un plaisir presque démoniaque."

Se rendant compte du rapprochement entre leur nature et celle de sa mère; il se mit à rire.

"Enfin, elle est tout de même moins dangereuse."

Un autre sujet arriva enfin, son arrivé au QG de la lune rouge et son départ précipité de Vater Unser. Il y avait autant de points positifs que négatifs pour lui dans chacun des camps. Mais son choix avait été facilité par l'avis de Shizuma.

"Je ne vais pas mentir, j'ai quelques regrets pour le manoir. J'ai toujours vécu là-bas, les livres ont un autre registre que ceux de la lune rouge et même si je n'étais pas très apprécié, j'y avais des connaissances. Néanmoins, il faut savoir être un peu plus nomade, ma présence au QG pourra surement améliorer mon entrainement. En plus, je te verrais plus souvent."

Le demi-démon afficha un grand sourire, il était heureux de se retrouver aussi proche de lui. La tension était devenue violente à Vater Unser depuis la disparition de Kazahana, d'ailleurs, il ne savait pas où elle était maintenant. Sa mère avait toujours refusé de lui dire, de peur qu'il essaye de la sauver par ses propres moyens. Devait-il aborder le sujet avec son père? Lui donnera t-il des informations sur cette histoire.

"..."

Le jeune garçon ouvrit la bouche, mais aucun son ne sortit. A vrai dire, il avait trop peur que l'atmosphère heureuse et légère bien trop rare à son gout ne se transforme rapidement en une atmosphère bien plus tendue.
Perdu dans ses pensées, suivant son père sans vraiment regarder devant lui, ils arrivèrent enfin aux rayons intéressés. L'arrêt d'Arbagon devant les étalages non-remarqué par son fils provoqua un léger choc. Ascherit avait continué à marché et s'était cogné contre son père; se faisant légèrement mal au nez.


"Aie."

Dit avec un ton nonchalant et se tenant le nez; la scène en aurait fait rire plus d'un.
Le jeune garçon regarda les vêtements empilés et se décida enfin à faire son choix. On remarquera qu'il aimait porter la même couleur que sa mère: le noir, avec quelques touches de blanc et de rouge. Mais si sur un adulte, le noir pouvait donner une certaine classe, sur un enfant, le noir était une couleur plutôt triste. Et vu son choix, il aimait s'habiller comme l'avocat du diable, une sorte de smoking noir surmonté d'une cravate rouge.
Il aimait bien cet ensemble, mais il savait que ça n'était pas pratique pour les entrainements. Aussi chercha t-il autre chose, de plus simple et décontracté; un t-shirt bleu et un bermuda gris.
Ascherit regarda alors Arbagon de haut en bas.


"Tu portes toujours cette robe de mage?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yanina.skyblog.com
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Mar 5 Mai - 1:39

" Vous pouvez me tutoyer ... "

La phrase sortit naturellement de la petite qui n'était pas habituer à être vouvoyer. C'était une marque de respect que très peu lui avait donné en cage et le démon avait depuis un moment laissé la formule du vous pour celle du tu, qui permettait de toute façon un meilleur contact entre les deux et qui était plus pratique quand elle le torturait avec ses soins pour régénérer son corps plus vite. Cela ne lui fit en rien perdre les éléments de la réponse, qui la fit réfléchir un moment. Si elle avait quelqu'un pour l'aider à s'habituer, alors aussi bien faire l'essaie, comme elle l'empêcherait de se ridiculiser. C'est vrai après tout que l'habitude y jouait pour beaucoup et elle ne remit pas en doute la réponse, acquiesçant de la tête. Un peu longue ... Hisae préférait, comme ça elle resterait décente même avec. Le milieu lui incitait à préférer cela que le tape à l'œil dénudé.

Shizuma entra dans la cabine après avoir trouver une robe et prit un moment pour faire le changement de tenue. Hisae se sentait un peu comme une gamine qui accompagnait sa mère, ce n'était pas trop désagréable, mais ce n'était rien de plus qu'un rêve d'un autre côté et s'y attacher n'était pas une bonne chose. Les quelques vêtements que la none lui avait donné, la robe trouver plus tôt, elle patientait dans l'attente du résultat avec la joie au cœur qu'on ait prit son idée en considération. Le rouge étant une belle couleur, qui en plus ferait ressortir les yeux dorés et les cheveux plus pâle, peut-être un peu les lèvres, mais bon. Elle s'était dit que ce ferait bien à la femme et que ça lui donnerait un air un peu plus jovial et vivant. Quant Shizuma sortit, Hisae sourit et regarda un moment avec légèreté.


" Je crois que c'est bien comme ça, le rouge vous rend plus vivante ... et puis ça vous va bien, je suis sûr qu'Arbagon ... enfin ... "

La jeune adolescente rougit un peu, se disant qu'après tout ce n'était pas à elle de parler de cela, mais il n'était pas difficile de voir que le démon et la femme avait un lien spécial. Elle connaissait un peu le démon, c'est sûr que le rouge et ce qu'il faisait comme effet sur la femme ne le rebuterait pas, le corset brun mettait en plus la poitrine de la sœur assez en valeur. C'est donc sans demander son reste qu'elle s'engouffra dans la cabine d'essayage pour revêtir la robe dont attendait Shizuma de voir le résultat. Après avoir retirer chandail et pantalon, elle se saisit de la robe et l'enfila un peu maladroitement, pas habituer à porter une telle chose, regardant un moment dans le miroir pour finir de lacer le lacet bleu sur le devant, essayant d'attraper le lacet du corset dans son dos sans y arriver, les cheveux ramener à l'avant pour dégager son dos de toutes choses nuisibles dans ses essaies. Elle se retourna pour s'assurer que la porte était débarrée et se risqua à demander de l'aide, se disant qu'elle ne pourrait pas porter la robe souvent si elle ne pouvait l'attacher elle-même.

" Vous pourriez m'aider avec le corset s'il vous plait ... pas trop serrer s'il vous plait aussi ... je n'ai pas l'habitude et ... dans les livres sa empêche de respirer ... "

Arbagon quant à lui, seul avec son fils, regardait à gauche et à droite lentement, ne ressentant pas le besoin de presser les choses. Il savait que sa protégée profiterait du moment un maximum pour essayer les vêtements, vu que pour une fois elle avait une personne capable de la conseiller et la guider. Ses critères difficiles réduisaient considérablement les vêtements qu'il trouvait agréable. Il remarquait aussi l'allure de son fils qui faisait assez étrange pour son âge, mais qui devait avoir sa signification selon le père, sinon pourquoi l'adopter. Qu'il se trouve des vêtements pour l'entraînement lui fit voir qu'il était quand même capable de prévoir les éventuels moments d'aide qu'il pourrait lui apporter pour vider ses tensions ou juste s'améliorer.

" On essaiera de trouver des bandes élastiques pour tes poignets, tes chevilles et tes pieds, ça va aider tes articulations à ne pas trop s'abîmer. "

Surtout que le jeune démon était en plein phase de développement, mieux valait préserver au mieux son squelette pour qu'il soit le plus robuste plus tard. Il devrait sûrement trouver dans la boutique, dans une section plus sport, une fois que les vêtements plus quotidiens auraient été régler. Il devait aussi ne pas trop s'attirer les foudres de Shizuma par les choix qu'il permettait à son fils. Enfin, le démon ce dit qu'il pourrait bien gérer cela et son fils ne semblait pas verser dans l'exagération. Puis son fils le questionna et Arbagon se retourna nonchalamment.

" Oui, c'est assez ample pour bien bouger, c'est léger, on peut facilement le réparer quand il se fait briser. En plus je ne te cacherai pas que ça donne une allure qui tient les gens indésirable un peu plus loin. Selon les histoires notre peuple aurait aussi autre fois maîtriser la magie. "

Ce n'était que des légendes plus qu'incertaines par exemple.

" Mais j'ai autre chose pour les entraînements, parce que parfois il ferait beaucoup trop chaud dans ces vêtements. "

Il alla un peu plus loin et se saisit de pantalon de jogging qui était souple et résistant, en plus de posséder une certaine douceur qui ne les rendait pas héritant à porter. Puis il du chercher un peu plus longtemps pour trouver le tissus qui lui permettait de raccommoder son habit, qui avant lui était réparer par l'ordre, mais dont le démon avait apprit à maîtriser l'art de la couture. Une fois cela trouver, il se demanda ce que pouvait bien faire les deux femmes, mais savait très bien qu'elle n'était pas prête de finir, leur laissant amplement le temps de regarder les endroits plus approprier pour les activités sportives. Toujours sans presser rien, attendant de voir ce que son fils choisirait, on aurait presque pu croire que c'était habituel, que l'ambiance si détendu était naturelle, ce qui reposait très bien le démon, qui pouvait profiter un peu de temps avec son fils. Et comme il n'y avait pas grand monde, pourquoi ne pas converser un peu.

" Tu as céder souvent aux émotions? Simple histoire de savoir un peu à quoi m'attendre et pouvoir mieux te guider. Après tout il me reste quelques ... étapes ou moments ... importants de ta vie à te faire découvrir, alors aussi bien partir du bon pied non? "

Puis il resta un moment silencieux et soupira, avant de poser une question qui le rongeait un peu, mais qu'il n'osait pas aborder devant son amante.

" Tu m'en veux pour ce que j'ai fait à ta mère? Après tout ce ne doit pas être facile de vivre avec des parents qui se voient comme le père et la mère de leur enfant sans oser plus ... soit honnête je te pris. Je n'aurais nul colère contre toi, j'assume aujourd'hui ce que j'ai fait il y a quelques années tout simplement. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Mar 5 Mai - 14:20

"Oh, je t'ai vouvoyer? Excuse-moi, je ne m'en suis pas rendu compte."

Shizuma était sincère, elle avait pensé l'avoir tutoyer jusqu'au bout. Au moins, ça prouvait qu'elle avait appris les bonnes manières, même si elle ne les utilisait pas toujours.
Hisae avait acquiescer, elle essaiera donc cette robe. La jeune femme était bien pressé de voir le résultat. Pourquoi? Par pur esthétisme, d'autant plus que cette robe était très belle et qu'avait Hisae; l'ensemble pouvait s'embellir encore d'avantage.
Tout ça lui rappelait un petit jeu qu'elle avait fait adolescente, à l'époque où elle vivait à l'église avec ses camarades. Elles avaient joué une pièce de théâtre et Shizuma s'était retrouver dans le rôle du prince, habillée d'une façon classe et masculine.Elle entendait encore les cris de ses fans, à cette époque, nombreuses. Arriverait-elle à rejouer ce rôle aujourd'hui?

Le commentaire d'Hisae sur sa robe rouge la fit sortir de ses pensées. La jeune femme leva un sourcil, intriguée.


"Arbagon tu dis? Je t'en pris, continue ta phrase."

Shizuma avait bien compris ce qu'elle voulait dire, mais elle voulait s'amuser de la gêne de la jeune fille.

Non, je plaisante, excuse moi si je t'ai gêné.

Le noir était peut être une couleur triste, mais la religieuse trouvait que c'était la seule couleur qui lui allait, comme si le reste lui faisait mal aux yeux. Mais la jeune femme prit l'avis d'Hisae en compte et lui sourit.

"Bien, je te fais confiance, je la prend. Ça ne peut pas me faire de mal de changer un peu, pour une fois."

La jeune fille partit enfin dans une cabine d'essayage pour essayer la fameuse robe lorsqu'une petite plainte en sortit. La porte débarrée, Shizuma entra pour connaitre la cause du problème: le corset. Rien d'étonnant à ce qu'elle ait des difficultés, c'était quelque chose de difficile à mettre et qui demandait un certain entrainement lorsque l'on a pas d'aide.

"C'est vrai, tu vas avoir du mal à respirer pendant quelques minutes. Mais tu vas t'y habituer rapidement. Inspire, je vais tirer."

Il faut souffrir pour être belle, ce terme était vrai et utilisé dans de multiples circonstances.
La jeune femme tira sur les cordelettes d'un coup sec sans pour autant brusque et fit un nœud pour faire tenir le tout.
Elle regarda par dessus l'épaule de l'adolescente pour admirer le résultat dans le miroir.


"Superbe! Si personne ne se retourne à ton passage avec ça... Tu arrives à respirer? Si tu as un peu le tournis, c'est normal."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascherit Naïmphras

avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Mer 6 Mai - 9:41

Des bandes élastiques… Ascherit n’y avait pas songer une seule seconde. Mais pourquoi protéger ses articulations à partir aujourd’hui ? Deux hypothèses se formèrent dans son esprit. La première était qu’il prévoyait un entrainement plus éprouvant que ceux qu’il avait fait jusque là et que les articulations d’enfants étaient plus fragiles et donc, plus exposées aux risques. La deuxième était qu’il voulait prouvait à sa mère qu’il faisait attention à lui. Bien qu’il hésitait, le demi-démon espérait bien que sa première théorie était la bonne.

Puis Arbagon parla de sa fameuse tunique. Le jeune garçon avait toujours pensé qu’il dégageait naturellement une aura qui faisait fuir ses ennemis, mais ce vêtement pouvait aussi l’aider dans cette tâche. L’un n’empêche pas l’autre.


"Magie ? Alchimie ?"

Ascherit avait trop lu de livres sur la science et la base de la chimie pour penser que ce genre de capacités existait. Mais après tout, comme la magie, les démons et les vampires étaient considérés comme une légende pour rassurer la population humaine. Alors pourquoi pas ?

"Pourquoi aurions-nous perdu un tel pouvoir ?"

Oui, le jeune garçon s’était bien identifié comme appartenant aux démons, et tant pis si cela lui vaudrait un reproche. Mais c’était tout de même étonnant, si la magie existait, cela aurait été bien une chose qui n’aurait pas disparu sans laisser de trace.
Arbagon partit regarder les rayons pour sa personne, étant donné leur position, autant en profiter au maximum et pour tout le monde. Ascherit put d’ailleurs remarqué qu’il prenait des vêtements très simple, apparemment pour l’entrainement.

Alors que le demi-démon parcourait les fameuses bandes élastiques de toutes les couleurs au rayon sportif, les essayant pour voir si elles ne lui coupaient pas la circulation, son père engagea la conversation sur ses émotions. Si il y avait bien une chose qu’il maudissait dans sa nature, c’était bien ça.


"Non, je ne cède pas beaucoup à mes émotions, je me suis toujours retenu au maximum. Mais plus le temps passe, plus ses émotions sont fréquentes et plus difficile à retenir. A un point tel que parfois, je me demande si je ne vais pas un jour perdre totalement la raison, sans jamais la retrouver…"

Ascherit espérait alors des paroles réconfortantes de son père, qu’il lui dise que jamais il ne deviendrait fou, jamais.
Puis le sujet se tourna vers sa mère, quelque chose qu’il n’avait jamais vraiment abordé ensemble.


"Elle ne semble plus en souffrir, aussi je ne peux pas t’en vouloir à ce sujet. Cependant, j’ai gardé longtemps une certaine rancœur contre toi, tu n’as pas donné une seule fois de tes nouvelles en plus de six ans, maman était malheureuse et semblait perdu. C’est le premier souvenir que j’ai d’elle, une mère déprimée qui essayait tant bien que mal de paraitre heureuse devant moi. J’ai essayé par tous les moyens de lui rendre le sourire et il a suffit que tu refasses surface pour que tu réussisses là où j’avais échoué. J’en étais presque… jaloux. "

Il prit des bandes rouges et les fixa longuement avant de retourner rapidement un regard sévère vers son père, un regard qui eut le don de lui donner bien plus que son âge.

"Qu’importe si j’ai de l’admiration pour toi, si un jour tu la remets dans cet état, l’un de nous deux périra sous la lame de l’autre."

D’autres choses tout aussi graves et qui ne concernait pas spécialement Shizuma pouvait aussi le faire parvenir à ce scénario dramatique. Mais tous dépendait des actions de son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yanina.skyblog.com
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Jeu 7 Mai - 3:40

Hisae suivit les instructions à la lettre et inspira longuement alors que Shizuma finissait de tout attacher. Elle eut pourtant la désagréable sensation de sentir son souffle incomplet quand elle expira. Elle était enfermer dans cette cage que représentait le corset et n'étant pas habituer elle avait l'impression que sa respiration était légèrement défaillante. L'adolescente se força pourtant à rester calme et se dit que si jamais il y avait quelque chose la femme derrière elle interviendrait. Et tout en s'habituant à la sensation, elle détailla son image dans le miroir. Sa poitrine qui normalement était légèrement plus petite que la normale, ce qui se voyait quand même difficilement pour qui ne le savait pas, donnait maintenant l'impression d'être plus ordinaire, ce qui ne déplut pas à Hisae. Le corset et la robe réunis donnait aussi un bon finit, malgré l'inconfort elle appréciait bien et se dit qu'elle devrait sûrement finir par s'habituer.

" Oui, j'arrive à respirer, mais je me sens coincée et c'est un peu difficile de prendre mon air. "

Superbe, si Shizuma le disait Hisae voulait bien le croire. Sauf que de faire tourner toutes les têtes ne serait peut-être pas bénéfiques pour elle en plein territoire vampire, alors il faudrait choisir avec délicatesse les moments pour choisir cet accoutrement. Ainsi donc, chacune des deux femmes avait trouvé une robe à leur convenance, c'était une bonne chose. D'ailleurs le corset commençait à devenir un peu oppressant. IL faudrait réellement qu'elle s'y habitude, car la porter un long moment dans ces débuts ne lui serait pas chose aisé, en plus de toutes les précautions qu'elle aurait à prendre avec la robe uniquement, c'était rassurant de s'avoir qu'une femme arrivait dans le décor, car bien des choses étaient dur à traiter avec une personne de sexe opposé, et encore plus avec un démon souvent. Cette pensée n'avait pas la moindre méchanceté, ce n'était qu'une déduction comme une autre. Après tout, c'était peut-être juste Arbagon qui était dur comme cela, elle verrait bien maintenant que son fils venait s'établir avec eux.

" Vous pourriez détacher le corset ... pour qu'on puisse essayer d'autres trucs ... "

Hisae ne voulait pas non plus avoir l'air de vouloir presser les choses, mais la libération commençait à être souhaiter. Encore une chance qu'elle n'est pas trop de rondeur, sinon le corset l'auraient certainement étouffé ... ou du moins c'est l'image qu'elle se faisait mentalement. Après tout, il restait les divers vêtements qu'elles avaient rassemblés, quelques sous-vêtements, des accessoires un peu, enfin une panoplie d'objets. Quand enfin les cordelettes furent relâcher et son buste libérer, elle inspira un bon coup discrètement, regardant les vêtements restant en pile sur le petit banc. Elle se retourna doucement vers Shizuma qui ne semblait pas incommoder du tout par la robe, se demandant un peu la suite du programme. En même temps, elle ne pouvait pas s'empêcher de se demander la réaction des deux démons, si jamais les robes n'étaient pas à leur goût, ce serait dommage, mais en même temps elle ne voyait pas ce qui pourrait clocher. Mieux valait ignorer ces détails.

" Vous préférez que je retire la robe et que j'attende dehors pendant que vous finissez d'essayer vos vêtements? Ou sinon la cabine ne semble pas si petite ... enfin ça économiserait du temps ... je veux dire on est entre femme ... c'est pas ... ça ... eeeee ... "

L'adolescente vira d'un rouge éclatant à ce moment. Elle avait tenté de rattraper un sous-entendu mal habile et l'avait finalement amplifié. Elle qui de nature était timide, elle n'avait pas voulu dire quoi que ce soit de travers. Après tout ce n'était pas plus dramatique que se retrouver en maillot de bain dans un vestiaire. Sauf que là elle avait seulement envie de devenir toute petite, si jamais Shizuma était le moindrement pudique ... ce serait foutu avec sa maladresse. Une chance qu'elle ignorait son appartenance à l'église sinon elle aurait eu peur de se faire réprimander pour blasphème. Elle n'osait même pas relever le regard du sol, même si elle savait que ce ne changeait pas la réaction de la jeune femme qui l'accompagnait.

***

Pourquoi avoir perdu de tel pouvoir? Il existait de nombreux récits à ce sujet, mais aucune source ne pouvait réellement être confirmé, puisqu'à la base l'idée de la magie était incertaine elle même. Ce serait comme demander pourquoi les fantômes restent-ils sur terre, dur à expliquer quand même l'existence des fantômes était encore à prouver. Mais il avait commencé à en parler, c'était sa responsabilité de terminer, puis après tout ce n'était pas mauvais pour la culture de son fils qui pourrait peut-être mieux comprendre les subtilités de leur nature.


" Personne ne sait. On pense que l'alchimie n'existe plus parce que les matériaux ont été épuisés, ou que la recette est parfaite, mais qu'un objet de celle-ci est l'âme et donc impossible à fournir. Que ce savoir c'est perdu il y a très longtemps. La magie quant à elle n'a jamais été prouvée, tout comme l'alchimie d'ailleurs. Mais bon, on pourrait parler du fait que les démons l'ont abandonné pour devenir ce qu'ils sont, qu'elle était devenu si terrible qu'on du en effacer ses sources à jamais. Mais certains disent que nous démons la portons toujours en nous et que c'est elle qui nous donne nos habilités si extraordinaires, que notre folie de sang, d'émotion et toute autre en est le prix. Mais ce ne sont que des légendes, des plus incertaines même, aujourd'hui on y voit des histoires plutôt qu'une vérité. "

Arbagon avait les trois ou quatre vêtements nécessaires et prenait la toile pour sa tunique alors que la réponse de son fils lui parvenait. Un peu de fils, quelques pensées sur les mots qui avaient franchit les lèvres de son fils et la réponse qu'il devait lui apporter. Ce n'était pas si simple, son fils n'était pas entièrement démon, l'éducation de Shizuma limitait un peu celle que pouvait lui apporter Arbagon qui n'était pas vraiment un père aussi tendre que la femme qui s'était charger du petit. Perdre la raison, sombrer dans la folie ... était-ce la chose qui lui était arrivé? Arbagon avait-il déserté la raison pour la folie? Peut-être, peut-être pas. Était-ce mal ou non? On ne pouvait pas vraiment le savoir après tout. Mais tout cela n'était pas une réponse, ce n'était que des pensées sans aucune possibilités d'apporter la satisfaction rechercher.

" La folie est relative, la raison l'est tout autant. Les personnes ayant le plus raisonné étaient souvent celle qui se plongeait dans la folie. Le chaos et l'ordre permette tout deux d'accomplir de grande chose et ne font ni le bien ni le mal, ce sont les moyens pour y parvenir uniquement, autant à l'un que l'autre. Tu sais ... il faut explorer un sentier pour le connaître, il faut modifier le casse-tête de notre esprit pour découvrir comment il peut être optimisé. La raison, c'est toi qui la forge, tu forge ta raison à toi et celle-là tu ne peux pas la perdre. Elle peut changer, mais jamais disparaître ou être retirer. Et puis, quand tu as finit de libérer tes émotions, tu retrouves ce que tu as été avant, seulement plus tu retiens et plus tu auras long à exorciser avant de pouvoir revoir la fin de cette épisode. "

Est-ce que cela guiderait l'enfant ... Arbagon ne le savait pas du tout, mais c'était le plus encourageant qu'il pouvait peindre à son fils. Le démon se disait aussi qu'il était dangereux de donner une réponse précise et déjà réfléchit à un enfant de cet âge. Trop de danger que l'enfant l'assimile et perde tout objectivité autre que celle des ses parents. Mais son fils était bien articuler dans ses idées et la réponse précise qu'il lui donna sur sa question laissa au démon un moment de réflexion. Le démon ne désirait pas réparer le passer ou se faire pardonner, c'était ridicule à ses yeux, s'il avait blessé son fils par son absence, alors il l'avait blessé et jamais il ne pourrait réparer cela, seulement son fils le pouvait. Alors il porterait la conscience de cette souffrance et l'endurerait comme il se devait. Pour ce qui était de la mère de son fils, il ne pouvait pas se dire autrement que la description faite, une humaine chargée d'un enfant démon sur les bras, qui aurait eu le grand sourire et la joie intouchable? Un sentiment ensuite familier refit surface, la jalousie. Arbagon sourit, il se doutait très bien de ce que son fils avait pu éprouver, tout comme il savait que la présence d'un père pour voler l'attention qu'elle accordait à son fils pouvait être difficile. De la jalousie ... ça restait quand même amusant pour le démon.

" Tu n'as pas tant échoué que cela, car elle m’a parlé de toi et elle voyait très bien ce que tu faisais pour elle. Et avant de parler de croiser les lames, commençons par survivent jusqu'à ce moment. Car je me doute que tu l'ignores, mais tout n'est pas si simple avec ta mère et moi, et ce n'est pas seulement lier à ta naissance. Tu devras faire des choix à un moment et ils seront déchirant, loin de moi l'idée de vouloir éviter ce combat, je relèverai ton duel avec plaisir ce jour, mais saches que ce duel causera beaucoup de pertes et que ce que nous faisons, nous devons l'assumez. Tu me comprends? La journée où tu tueras un homme et que ta meilleure amie pleureras la mort de son frère, ce sera à toi d'assumer ce meurtre et cette peine ... si jamais tu ose te défiler de tes actions, alors soit sûr que ta vie sera courte. "

Si jamais Shizuma avait été là, elle aurait sûrement détesté cet échange. Sûrement qu'elle aurait tout stoppé en clamant que tout allait dégénérer, mais pour le démon c'était tout autre. Les échanges ne pouvaient pas toujours être dits avec douceur et légèreté, non, une leçon morale demandant sévérité et gravité. La discussion qui pouvait peut-être dégager quelques pics conflictuels n'était que simple conversation pour le démon et Arbagon tenait par dessus à ce que son fils intègre ce principe. Soit son fils assumait ses actes, soit les lames de son père serait les professeurs de l'enfant quand il serait plus vieux, que celui lui coûte la haine de son fils ou non. Car le jour où Ascherit et Arbagon serait face à face, il n'y aurait qu'un vivant à la fin, il l'avait bien dit et Arbagon le savait depuis sa naissance. Parce que ce jour, peut importe qui vivrais, un être perdra sa vie, un être perdra celui qui fut son propre sang, deux perdrons celui qui leur avait insufflé tant d'espoir et de promesses. Et cela Arbagon en était conscient. C'est d'ailleurs pourquoi il se voyait mal survivre. Retirer Ascherit à Shizuma, celui qui lui donnait espoir, et montrer à Kazahana qu'il était réellement sans cœur, lui faisant perdre l'auteur de tant de promesse même s'il restait en vie. Non ... ces conséquences ne seraient porter que par son fils, car le démon ne pourrait accepter d'en être l'hôte. Accepter d'assumer ou ne pas les provoquer. C'était la base d'une vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Jeu 7 Mai - 20:39

La voir avoir quelques difficultés à prendre son souffle lui rappela aussi la première fois qu'elle en avait mis un. Une sorte de "bal de promo" des prêtes ayant fini leur formation qui ce passait une fois par an pour leur départ. Elle se souvint d'avoir été assez essoufflé et qu'elle ne pouvait plus s'assoir au risque de souffrir d'avantage. Mais c'était tellement jolie, ça méritait bien de souffrir un peu, même si beaucoup de regards ne parvenaient plus à regarder l'interlocutrice dans les yeux pour admirer la magnifique vue qu'offrait le corset.

Hisae demanda qu'on lui détache cet objet de torture pour essayer d'autres choses, la jeune femme s'exécuta, tirant les ficelles pour déserrer l'ensemble. Ce geste avait dû être comme une délivrance pour la jeune fille. Shizuma regarda à ses pieds pour voir une pile de vêtements sur un tabouret blanc, on pouvait dire qu'Hisae profitait bien de leur détente.

La jeune fille se tourna vers elle et commença à bafouillé sur ce qui pouvait être un double sens. Hisae le remarqua rapidement et commença à paniquer tout en virant au rouge tomate.
D'un geste de la main, elle releva le visage de la jeune fille de l'index pour qu'elle puisse la regarder dans les yeux avec un sourire charmeur. Shizuma n'avait pas été une idole auprès des filles de l'église pour rien.


"Tu veux te rincer l'œil? Profiter de l'étroitesse de la cabine?"

Son sourire s'agrandit, il était bien sûr évident qu'elle essayait juste de la déstabiliser un peu. Un de ces jeux préférés lorsqu'elle vivait à l'église.

"Je vais me changer ici, puisque ça ne dérange personne."

Shizuma défit son corset, sans trop de problème, puis retira sa robe pour se retrouver en sous vêtements. La jeune femme avait des jambes interminables et des formes que beaucoup pouvaient jalouser, mais ce n'était pas son but. En fait, elle voulait voir la réaction de l'adolescente, sera t-elle insensible ou gêné à l'extrême?

Finalement, la jeune femme récupéra sa robe noir et se rhabilla. Elle s'assit sur un autre tabouret et regarda Hisae.


"Bien, fait moi voir ce que tu as choisi d'autre."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ascherit Naïmphras

avatar

Nombre de messages : 128
Age : 27
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Ven 8 Mai - 18:32

Si cette fameuse magie existait bel et bien; et qu'elle était toujours en eux, le jeune garçon se renseignera à ce sujet, bien qu'il ne croyait pas vraiment à un tel miracle de la nature.
La réponse sur sa folie ne fut pas aussi radicale qu'il ne l'aurait souhaité. Folie et raison relatives... Une excuse pour tourner autour du pot comme on dit. Ainsi, il valait mieux ne rien retenir pour éviter une crise plus importante et dangereuse. Plus facile à dire qu'à faire, Ascherit pensait toujours aux personnes autour de lui et aux problèmes qui pourrait leur causer.


"Est-ce impossible de faire passer ce moment de folie sans blesser qui que ce soit?"

Le demi-démon avait des doutes et avait surement trop bon cœur. D'ailleurs, pouvait-il changer du tout au tout? Est ce que dans un excès de folie, l'envie de devenir démoniaque et sans pitié ne pourrait-elle pas rester? Il le craignait, il se sentait capable d'en arriver là un jour, pour une raison ou pour une autre.
Le jeune garçon se mordit un ongle et le cassa à cause d'un excès de stress. La douleur le calma un peu, le sang coulant légèrement. Après un tel geste, on pouvait croire qu'il était dérangé, mais ne l'était-il pas depuis sa naissance?

On forgeait la raison, c'est ce qu'il essayait de faire depuis longtemps maintenant. Mais ses instincts revenaient toujours le martyriser, lui demandant de faire des choses contre ses convictions. Explorer son esprit, essayer de comprendre. Même si il y parvenait, il doutait qu'il puisse l'accepter.

Heureusement, sa mère était là, le forçant à rester raisonnable par la simple force de sa volonté, même si parfois elle n'était pas suffisante. Ascherit ferait tout pour elle, un excès qui pourrait peut être s'avérer maladif avec le temps. Au moins avait-elle conscience de l'effort qu'il fournissait.
Arbagon n'avait pas mal pris sa remarque, ça ne le surprit pas plus que ça. Un jour, ils devront s'affronter pour une raison ou une autre. Et ce jour là, l'un d'eux en perdra la vie. Comment réagira sa mère en ce jour fatidique? Seul le temps en avait la réponse.

Des choix difficiles à faire, il en aura, il en était bien conscient. Mes ces tristes jours futurs n'étaient pas encore d'actualité et l'ambiance restait relativement conviviale.
D'un hochement de tête, il approuva ses dires, il assumera ses actes, aussi cruels soient-ils. Enfin, c'est dû moins ce qu'il pensait. C'était toujours plus facile à dire qu'à faire. Le jour venu seulement il pourra vérifier qu'il sera à la hauteur. Mais le démon continua sur sa lancé, intriguant le jeune garçon.


"La mort du frère de ma meilleure amie?"

Le pauvre enfant avait du mal à suivre, s'agissait-il d'un exemple comme un autre ou une anecdote de la vie du démon?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yanina.skyblog.com
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   Lun 11 Mai - 14:52

Bien sûr, son fils ne pouvait pas comprendre les mots de son père en ce qui concernait le meurtre du frère d'une amie. Mais le démon lui se souvenait parfaitement de la soirée où il était intervenu dans une situation précise et où la confrontation avec le frère de Kazahana avait finit par sa mort. D'ailleurs la froideur dont avait fait preuve Arbagon pour l'annoncer à la vampire avait jeté un grand froid sur leur couple. Arbagon soupira, assumer n'était jamais facile et même si son fils se disait pouvoir le faire le jour venu, il verrait que ce n'était jamais si simple et que ce qu'on perdait n'était jamais prévisible. Lui il perdait absolument tout en ce moment, son monde le quittait, s'écroulait et lui avec.

" Il y a bien des choses que tu ne sais pas à propos de ta mère et moi ... mais je t'en parlerai seul à seul et pas ici. Mais bon, tu te souviens Kazahana, une des rares amie que Shizuma et moi avons en commun? Elle à trois frère, en avait trois, maintenant elle en a plus que deux. Et malgré que la mort de ce frère fut pour une bonne raison et pour la survie de Kazahana, je sais très bien le poids qu'elle traine maintenant de cela, ce poids moi je le traine aussi. Soit toujours certain de ce que tu veux assumer ou non. "

À quoi bon lui dire en plein milieu d'une boutique : À on t'a jamais dit, mais en plus d'aimer ta mère, j'ai aimé Kazahana et je sais pas encore avec qui je suis près à avoir vie commune avec. Non, c'était pas la super idée dans ce lieu, mais là encore le démon n'allait pas se défiler devant son fils et lui dirait au moment opportun. De toute façon ses contacts avec Kazahana étaient maintenant limités et rien avec elle n'était maintenant sûr. Si jamais la Lune Rouge parvenait à la détruire, ce serait finit, mais Arbagon avait encore quant à lui un lot de promesse à remplir envers elle, c'est d'ailleurs pourquoi il n'en faisait aucune envers Shizuma, il avait apprit que des promesses ne valaient rien dans sa condition. C'était sa aussi assumer, beaucoup commençait à commettre des erreurs pour réparer leurs erreurs, c'était juste ridicule.

Et puis pour ce qui était de faire passer les crises de folie sans blesser quoi que ce soit ... c'était dur. Il était encore trop jeune pour les maîtriser en plus, rendu à un certain âge, on pouvait plus ou moins les ignorer un temps et les faire ressortir plus tard au moment opportun, ce qui était difficile pour l'enfant. Il fallait tout simplement croiser quelqu'un de plus fort que soit et ainsi les chances de le blesser diminuaient. Mais sinon c'était de trouver un moyen de se libérer autrement que par le combat, dans un entraînement physique solitaire comme la course ou l'endurance, des trucs du genre, où il fallait continuer jusqu'à dépenser la totalité de l'énergie que ces pulsions pouvaient conférer. Se déchaîner sur un sac d'entraînement ... jamais rien qui équivalait la satisfaction d'une pulsion, mais qui pouvait remplacer quand même.


" Ce peut se faire, mais tu ressentiras toujours un vide alors, laissé par l'insatisfaction de tous ces désirs qui te parcours. La course, les mannequins d'entraînement, les circuits de puissances, les exercices d'endurances, ce sont quelques options. Tu peux aussi avoir la chance de tomber sur quelqu'un d'assez puissant pour te maîtriser avant que tu ne le blesse, mais dans ce cas il faut espérer qu'il te laisse en vie. Ces pulsions sont une partie de toi et elles ont à s'exprimer elle aussi. La mort et la douleur est partie de la vie Ascherit, c'est un cycle tout simplement et il est futile de tenter de s'y écarter. "

***

Shizuma lui releva la tête, ce qui eut pour effet de relaxer légèrement la jeune adolescente, avant qu'elle ne se crispe à propos des paroles, ce n'est pas du tout ce qu'elle avait voulu dire, le cerveau de la petite commençait vraiment à s'activer dans un dernier espoir de corriger la situation, mais elle ne parvenait pas à parler ou faire quoique ce soit, complètement rouge et comme si l'air lui manquait. Sauf qu'il était trop tard, l'adolescente sûre que la femme qui l'accompagnait avait mal interpréter ses paroles, commençant déjà à retirer la robe qu'elle venait d'essayer. La tête d'Hisae hurlait de se retourner, de laisser Shizuma dans son intimité, mais hélas celle-ci était pétrifier en ce demandant ce qui allait arriver, ne se souvenant pas avoir déjà été aussi gênée de toute sa vie.

Son regard parcouru rapidement le corps de la jeune femme, il était sublime, ce qui n'arrangeait pas la gêne de l'adolescente. Elle savait qu'elle n'aurait pas du jeter le coup d'œil, maintenant Shizuma allait penser qu'elle le faisait exprès et cette dernière semblait même s'en plaire ... Hisae elle était complètement en détresse face à tout ce qui se bousculait, ne pouvant s'empêcher de ce dire que la femme était quand même très belle, quoi de plus normal après tout si un démon l'avait eu dans son regard. Peut-être un jour pourrait-elle devenir ainsi, mais là elle avait un peu hâte que Shizuma remette ses vêtements pour ne pas que des mauvaises interprétations ne se glisse entre elles. Une fois sa robe remise, Shizuma prit place sur un tabouret et Hisae recommença timidement à respirer, le regard fuyant.


" Bien ... bien sûr. "

C'était à peine audible. Il ne fallait pas penser qu'Hisae était innocente ou sans connaissance, juste que sa timidité mélanger à son erreur et la réaction de sa compagne ne pouvait que la plonger dans ce mal aise extrême. Elle approcha du tabouret où étaient les vêtements choisit par Shizuma et elle et en choisit un ensemble après un moment de réflexion pour se calmer. Puis elle les mit sur les supports au mur, un chandail à manche longue rose sans motif, suivit d'une paire de pantalon bleu marine lui arrivant un peu plus bas que les genoux et une ceinture qui donnait l'impression d'être tresser. C'était une peu moins discret que ce qu'elle portait habituellement, mais elle se disait que si Shizuma lui avait donné, ce devait être parce qu'il y avait des chances que sa convienne. La jeune femme avait après tout plus d'expérience qu'elle.

Le corset déjà détaché, elle n'eut pas trop de mal pour retirer sa robe, la laissant à son tour en simples sous-vêtements, l'adolescente ressentant un certain frisson de léger inconfort en se sachant observer. Après tout elle n'avait pas finit de changer physiquement et bien qu'elle était dans la moyenne et que ses proportions était correctement agencer, sa poitrine était légèrement plus petite que celles de son âge et aurait aimé peut-être avoir un peu de muscle juste pour mieux dessiner les lignes de son corps qui restait quand même svelte. Elle ne dérougissait donc pas le moins du monde et saisit du pantalon pour l'enfiler, puis de la ceinture pour le garder bien à sa taille, finissant un peu rapidement de se couvrir du chandail pour à nouveau se dérober un peu du regard de la jeune femme l'accompagnant, profitant de son prétexte pour regarder le miroir et ne plus trop faire face à Shizuma.


" Le rose ... c'est trop ... trop pâle ... je préfèrerais un ... juste un peu ... plus foncé. "

Elle essayait de parler normalement, mais encore là ce semblait assez difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Achat de livre et quelques trucs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Achat de livre et quelques trucs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Achat - petit livre de règle Battle
» brocante : mirabilia et plein d'autres trucs
» [Android] Quelques trucs et astuces
» Wesley Chapitre 1 : Le Livre Magique
» Quelques trucs random

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle Des Immortels :: Hors Rp :: Boite d'archive-
Sauter vers: