Le Cercle Des Immortels

Un monde de destruction entre vampire et démon.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bilan de la situation [terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Bilan de la situation [terminer]   Lun 4 Aoû - 15:10

Shizuma suivit de prés par Arbagon marchèrent jusqu'à un lieu un peu moins désolé que le reste du territoire vampire avec quelques arbres qui offraient un peu de verdure.
La jeune femme s'assit sur un tronc d'arbre, surement tombé lors d'un orage. Elle regarda ses mains quelques secondes, par quoi allait-elle commençer? Aprés une courte réflexion, la religieuse se décida à parler.


"Il ne te déteste pas."

Le "il" en question était bien sûr Ascherit. Shizuma aurait voulu ajouter "et moi non plus" mais se retint. Lui dire ça ne lui apportera rien, il s'en ficherait éperdument. Si par contre ses mots venaient de Kazahana, sa réaction serait tout autre. Cette pensée fit qu'elle serra les poings d'une rage difficilement contenue.

"Je suis toujours restée neutre à ton sujet et il souhaite faire sa propre idée de toi en te rencontrant un jour..."

Parler de son fils lui permettait de ne pas venir sur le tapis de la conversation, persuadée que ça lui ferait plus de mal que de bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Lun 4 Aoû - 15:57

Il suivit durant un moment Shizuma. Que c'était étrange, comme guerrier, il n'avait jamais craint la mort, jamais craint d'affronter qui que ce soit, jamais craint de retirer la vie. Comme démon, il n'avait jamais craint ses instincts, jamais eu peur de ce qu'il allait faire ou infliger. Et pourtant, là, à ce moment, le fier démon guerrier était mort de peur. Pourquoi? Parce que temps était en jeu, tant à perdre, son âme, celles qu'il aimait, son fils, ce qu'il avait été, ce qu'il était, ce qu'il pourrait être. Il se doutait que ce ne serait pas seulement des choses anodines qui serait discuter, mais avait-il réellement envie d'en parler? Non pas du tout, mais il devait bien le faire, les responsabilités faisaient partit de la vie et il fallait les prendre.

Shizuma s'arrêta un peu plus loin, s'assoyant sur un tronc d'arbre, Arbagon préféra nettement rester debout. Il fit les cents pas, tournant en rond. Shizuma réfléchit un moment, le démon ne serait pas le premier à parler, c'était certain. Il comprit la signification du 'il' immédiatement. Son fils ne l'haïssait pas. Savait-il ce qu'il avait fait? Ou bien avait commencé à ressentir ce qui incombait à chaque démon et il avait comprit? L'un ou l'autre ne serait pas très important pour Arbagon, puisqu'il ne pouvait rien y changer. Enfaîte non, il aurait été content de savoir qu'Ascherit comprenait réellement la chose, Kazahana avait parlé d'un ou d'une démone qui était présente, elle pouvait grandement aider Ascherit avec ce qu'il ne comprendrait pas et que même sa mère avec toute la volonté du monde, ne pourrait lui expliquer. Il continua à tourner en rond, écoutant la deuxième phrase de Shizuma. Rester neutre? Voilà qui piqua son attention, il tourna son regard vers elle, sa capuche s'affalant en laissant son visage apparaître.


" Je suis content de savoir que je ne suis pas en disgrâce à ses yeux. C'est une petite chose qui veut dire énormément. "

Mais malgré tout l'attrait que son fils pouvait représenter pour lui, il sentait qu'elle ne faisait que tourner autours du sujet, elle voulait parler d'autre chose que seulement Ascherit et il le savait très bien, il avait ses propres doutes sur les possibilités de sujet, mais bon. Il n'était pas à l'aise lui non plus Il détourna les yeux et s'adossa à un arbre, bras croiser sur le torse. C'était une position relaxante pour lui, il réfléchit un moment. Aller directement au but ou attendre que la jeune femme y arrive d'elle-même. Quelle question! Arbagon n'avait jamais été du genre à dériver, il était direct. Il baissa la tête un moment, réfléchissant toujours, pourquoi tout était si compliquer, pourquoi les choses n'étaient jamais simples! Il savait très bien ce qu'elle pensait, qu'avec Kazahana tout aurait été différent, qu'il l'aimait elle et pas la jeune humaine, et que Shizuma n'avait aucune importance. Il sourit tristement, c'était tellement faux comme penser, mais comment lui reprocher après tout.

" Écoute bien, il y a plusieurs choses à ... clarifier ... entre nous. Je sais très bien que le point principal de notre discussion n'est pas Ascherit. Ensuite, je sais que tu m'étiquette à Kazahana uniquement. Je ne peux pas te donner tords, je ne t'ai jamais vraiment fait penser le contraire, mais je vais te dire comme j'ai dit à elle : je t'aime, pas autant qu'elle, mais la différence est mince. Sache qu'un démon ne s'unit pas avec une personne qu'il trouve faible et indigne. Quand un démon fait une victime, c'est qu'elle à réussit à gagner son respect et dans ton cas, des sentiments. C'est peut-être dur à croire ou à imaginer pour toi, c'est ce qui me déchire quotidiennement moi. Alors plus de détoure et parlons directement s'il te plait. Tu dis avoir rester neutre ... pourquoi? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Lun 4 Aoû - 16:33

La jeune femme sourit à ses paroles et baissa la tête. Elle était toujours aussi facile à lire apparement, c'était désolant. L'ayant vu faire les cents pas, elle comprit elle aussi l'état d'esprit du démon, finalement, leurs gestes les trahissaient aussi bien l'un que l'autre.

Shizuma releva le regard pour croiser le sien, apparement, il était content de ne pas être la bête noir d'Ascherit. La religieuse s'en doutait, c'était pour ça qu'elle avait agis ainsi. Peut être plus conciament qu'elle ne le pensait, elle ne voulait pas faire du tort au démon.

Un moment de silence se fit entendre, Ascherit n'était pas hors sujet mais ce n'était pas dans la priorité de la none. Ce qu'elle voulait, elle ne parvenait pas à lui dire, un blocage alors qu'elle se pensait bien plus directe. Finalement, Arbagon réussi à répondre sans qu'elle n'ait posé de question, décidement, ces pensés étaient bien translucides.

Cette même réponse ne l'étonna qu'à moitié. D'un coté, elle savait que Kazahana était plus importante que n'importe qui pour lui. Mais de l'autre, Shizuma ne pensait pas avoir une place aussi importante.


"Je... suis plutôt contente de savoir ça."

A moitié seulement, mais il ne fallait pas trop en demander, sa situation était moins terrible qu'elle ne le pensait.
Une autre question vint sur le tapis, pourquoi avoir été resté neutre à son sujet? La réponse sera surement plus facile à formuler.


"Si je ne l'avais pas fait, Ascherit t'aurai soit detesté soit idéalisé. Je ne voulais pas que mon avis déteigne sur lui et je voulais qu'il se fasse sa propre idée. Bien que je ne sois pas si neutre que ça..."

Shizuma aurait bien eu envie de le décrire, ses pouvoirs, son caractère, ses passions... Mais si Arbagon ne posait pas la question, elle ne lui dira rien.
De son côté, le démon était devenu important pour elle, au point qu'elle pouvait accepter la situation avec Kazahana même si c'était difficile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Lun 4 Aoû - 17:01

Elle parut étonné un moment, il s'en doutait, une révélation du genre n'était pas minime. Elle ne l'aurait pas montré qu'il l'aurait quand même su. Ses paroles ne semblaient pas totalement convaincu, mais le démon ferait avec, c'était déjà mieux que rien. Il baissa à nouveau les yeux, soupirant, jamais il n'avait ressentit cette envie plus forte que maintenant, lui qui aimait regarder directement dans les yeux d'ordinaire. Pas parce qu'il était direct que c'était plus facile pour lui d'endurer ce qu'il ressentait. C'était difficile, déjà il avait eu de la difficulté juste à s'habituer à aimer Kazahana et de sa présence, maintenant il était déchirer entre deux personnes, sachant très bien qu'il fasse souffrir l'un et l'autre, sans pouvoir rien changer. Peut-être qu'il cachait plus ce qu'il ressentait pour la jeune humaine, mais c'était parce qu'il devenant rapidement fou s'il se concentrait sur ce dilemme.

Puis sa question trouva réponse. La réponse semblait complète à première vue, elle respectait le libre choix d'Ascherit, mais Arbagon la trouvait vide, quelque chose manquait, que la none gardait pour elle, consciemment ou inconsciemment, il ne le savait pas. Il resta un moment pensif, 'bien que je ne sois pas si neutre que ça', que voulait-elle dire par cela? Au premier abord, il dirait qu'elle ne l'était pas en bien, mais comment être sûr après ce qu'il lui avait infligé. Encore une fois il sentit une douleur remonter en lui, il aurait bien voulu aller la voir et la réconforter, mais un tiraillement lui disait qu'elle prendrait peut-être mal le geste et qu'il en serait sans aucun doute mal à l'aise, comme il l'avait été la dernière fois avec Kazahana. Non, mieux valait rester ici pour le moment. À nouveau, il releva la tête, planta son regard dans les yeux de Shizuma, hésitant à faire quoique ce soit, même parler.


" Attitude honorable, mais que veut-tu dire par pas complètement neutre? Et de plus, sait-il comment il est venu au monde? Crois moi ou pas, mais je n'avais pas l'envie de te donner le fardeau d'élever un enfant seule, encore moins avec du sang de démon. À quelle impulsion est-il rendu à vivre? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Lun 4 Aoû - 18:01

Arbagon semblait mal à l'aise, rien d'étonnant, elle ne l'était pas non plus. Shizuma aurait préféré un "tu as bien fais" plutôt qu'un "attitude honorable", elle avait l'impression de faire un rapport militaire et ce n'était franchement pas plaisant car cela donnait une impression de distance que le démon semblait vouloir garder, ce qui attrista la jeune femme.
Il lui demanda des détails sur son avis, pas si neutre que ça. Voilà qui sera difficile à expliquer.


"Tu m'as fais du mal, tu en es concient, inutile de te le cacher. Et pourtant, je suis jalouse de Kazahana, je m'inquiète pour toi, je me demande ce que tu fais, je suis heureuse de te revoir même si les circonstances de notre rencontre n'est pas idéale, mon coeur se serre à l'idée de te voir dans les bras d'une autre, tes paroles ont plus d'impacts sur moi que n'importe qui..."

La religieuse se releva et s'approcha de lui; ses yeux dorés le fixèrent malgré le mal aise de cette approche soudaine.

"C'est de la haine ça?

Shizuma baissa de nouveau le regard, Ses questions suivantes étaient plutôt naturelles et il était inutile de lui cacher la vérité.

"Non, Ascherit ne sais pas dans quels circonstances il est venu au monde. A vrai dire, il ne m'a jamais posé la question. Et si il devait me le demander un jour, je ne pense pas que je lui répondrai. En ce qui concerne ses impultions, il ne supporte pas la vue du sang. Il devient fou et attaque tout ce qui l'entour sans exeption lorsqu'il en voit."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Lun 4 Aoû - 19:07

Il ne s'attendait pas du tout à cette réponse, il en fut surpris et resta un moment comme figé. C'est pourtant le genre de chose qui était le plus prévisible, il ne su pas quoi faire, comme prit dans un étau qui l'empêchait de penser. Shizuma franchit in distance de ce que les séparait, le démon resta immobile à la fixer, après tout ce qu'il lui avait fait endurer. Il avait un don ou quoi? Il faisait souffrir Kazahana elle continuait de l'aimer, il faisait souffrir Shizuma, elle continuait de l'aimer, il faisait la pire des erreurs de son existence, elles l'aimaient encore. C'était donc vrai que l'amour rendait aveugle. Et pourtant, à ces paroles, il se sentit mal, sûrement à cause qu'il n'aimait pas voir la jeune femme souffrir et que ses sentiments était vraiment présente.

Il resta un moment indécis, il écouta pour Ascherit, il n'en était que rendu là, une bonne chose pour Shizuma, mais cela voulait dire que le plus dur n'était qu'à venir. Lentement il franchit la distance entre elle et lui, s'approchant d'elle, la regardant dans les yeux. Son cœur normalement calme, battait trop rapidement et cela agaçait le démon. Il déplorait un peu que son fils soit tenu dans l'ignorance, mais c'était probablement plus facile pour Shizuma ainsi, si jamais il venait à se retrouver avec Ascherit et que l'enfant lui posait la question, il répondrait. Mais pour le moment ce n'était pas sa première préoccupation. Légèrement tremblant, il prit Shizuma dans ses bras et déposa un baiser sur ses lèvres. Il se doutait de ce qu'elle penserait, mais prolongea un peu le moment avant de parler.


" Ce n'est pas seulement pour te faire plaisir ou pour effacer ta jalousie, tu sais très bien que je ne fais rien que pour ... égaliser ... les choses. Je te l'ai dit, j'ai pour toi aussi des sentiments, bien que cela me fait mal d'être ainsi déchirer, je vois bien que tu souffres et je m'en veux. Sache que je te suis reconnaissant de prendre soin d'Ascherit, je crois qu'être père n'est pas parmi mes compétences. "

Durant un moment, il sentit un affreux déchirement en lui, sa conscience était maintenant folle et complètement perdue. Il la chassa plus loin, Shizuma méritait qu'il ne se préoccupe plus de Kazahana pour une fois, elle avait assez enduré comme ça, Arbagon pouvait bien lui faire ce maigre cadeau. Il inspira profondément et l'embrassa de nouveau, la gardant contre lui. Il ne tremblait plus, son cœur pourtant battait toujours rapidement. Après un moment, il retira ses lèvres de celle de Shizuma, la fixant de nouveau dans les yeux. Quelques brides de la dernière fois lui revinrent en mémoire et il baissa les yeux, comment pouvait-elle ne pas l'haïr? Il repensa à tout ce qu'elle lui avait dit, à tout ce qu'il avait dit, il soupira silencieusement.

" Pourquoi ... pourquoi tu ne m'en veux pas? J'ai beau vouloir comprendre et je n'arrive pas à saisir. Shizuma ... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Mar 5 Aoû - 0:34

Shizuma resta fixe, les bras le long du corps, les yeux toujours baissé vers le sol. Comment allait-il réagir? Allait-il se moquer d'elle? Il n'en fut rien. Entendant quelques pas, elle releva le regard, Arbagon venait de s'approcher d'elle, la regardant dans les yeux.
Son rythme cardiaque avait pris une vitesse folle, lui donnant un coup de chaud assez étrange. La question sur la situation d'Ascherit n'occupait plus son esprit, "qui vivera verra" se dit elle à ce moment. Le démon entrepris de la prendre dans ses bras, la religieuse écarquilla les yeux de surprise et ressentit l'étau dans son coeur se désérrer un peu. Toujours sans réaction physique, Arbagon l'embrassa. La none aurait tout fait pour que ce moment dure plus longtemps.


"Nous souffrons tous dans cette histoire, aussi bien moi, toi ou Kazahana mais je sais maintenant ce que tu ressens. Pour ce qui est de ta position de père, je ne me croyais pas capable non plus d'être mére et pourtant; je pense m'être bien débrouillée dans ce domaine. Tu ne l'as pas encore rencontré, peut être t'en sortiras-tu bien mieux que tu ne le pense..."

Aprés une inspiration, il l'embrassa de nouveau mais tremblait bien moins que précédement. De quoi avait-il peur? Il savait pourtant que s'était ce qu'elle voulait et elle lui prouva en répondant à son baiser. Son coeur résonnait dans sa tête et ne parvenait pas à savoir si il en était de même pour lui.
Finalement, il arrêta le baiser pour lui poser une nouvelle question. Encore une fois, il sera bien difficile de répondre.


"Je n'en sais rien, c'est comme ça, il n'y a rien à comprendre. Si je te demande pourquoi tu nous aimes, pourquoi tu m'aimes, qu'est ce que tu me réponderais?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Mar 5 Aoû - 4:34

Elle répondit à son baiser, ce qui était apaisant pour lui, mais ses tremblements avaient eux une toute autre signification plus tôt. Enfin, maintenant il avait réglé certains détails dans son esprit, pour le moment, il avait réussi à faire abstraction de bien des choses, voulant montrer à Shizuma qu'il tenait vraiment à elle, qu'il ne mentait pas et parce que son cœur lui disait de le faire. Son cœur, oui il en avait un, sa malédiction à lui. Il entendit à nouveau les premières paroles :mon cœur se serre à l'idée de te voir dans les bras d'une autre; alors ce devait être pénible, de savoir qu'il se retrouvait dans ceux de Kazahana qu'il aimait, dans ceux de ses victimes. Mais il chassa à nouveau ses cas de conscience. Il écouta la réponse de la none et sourit, elle plaçait un espoir fou à seulement penser que le rôle de père était pour lui, Shizuma était rester après tout apte à être mère, Arbagon était un guerrier, rien d'autre, on ne pouvait même pas le considérer comme un amant, enfin, il ne se considérait plus comme tel depuis longtemps.

" Parce tu cherches à te dépasser, tu possèdes une volonté et une force très grande, tu agis avec honneur, tu n'as jamais eu peur de me défier et de m'affronté, tu m'as tenu tête, tu n'hésite pas à accomplir ce que tu souhaite, tu as de grande vertu, comme de tu as des lacunes qui te rendent unique. Ce serait un discours semblable pour elle, mais avec d'autres traits de caractère qui lui sont propre. "

Il la regarda à nouveau dans les yeux. Le mélange de ce qu'elle était tout simplement attirait les sentiments du démon. Il avait seulement parlé d'elle, car il avait bien comprit qu'il y avait par sa faute un froid entre Kazahana et elle, il ferma les yeux un moment à cette pensée. Il resserra un peu son étreinte sur Shizuma, ses mains parcourant tout doucement son dos. Pourquoi avait-il gâché leur amitié, pourquoi était-il seulement lui. Il prit une grande inspiration et ouvrit à nouveau les yeux, le rouge se voulant légèrement brillant à cause des pensés qui l'attristait.

" Ne soit pas trop dur avec elle, vous ne méritez pas de perdre une amitié à cause de moi, autant toi qu'elle n'y est pour rien et ne pouvez rien changer. Elle a besoin de toi, plus que tu ne le crois, ne lui tourne pas le dos. De plus, elle te sera une amie fiable, que tu ne regretteras jamais. "

Il se pencha pour ravir à nouveau les lèvres de la jeune humaine tendrement, posant une main derrière sa tête avec douceur. Des lèvres chaude et douce, mais unique, sa langue les écarta et entra sa gêne rejoindre celle de Shizuma. Un frisson descendit l'échine du démon, qui prolongea l'union des lèvres et des langues un très long moment. La conversation semblait être moins présente qu'il en l'avait pensé, était-ce cela qu'avait besoin Shizuma? D'une étreinte amoureuse et quelques tendres baiser? Si cela pouvait calmer l'esprit de la jeune humaine, il en serait content, une satisfaction qu'il n'avait connue qu'avec une seule autre personne avant. Il s'approcha de son oreille et y déposa un léger murmure briser d'émotion, ainsi que la chaleur de ses expirations.

" Ce n'est pas par obligation envers toi ou Ascherit que j'ai agit là-bas et dans l'église la journée de sa naissance, je me préoccupe vraiment de toi et de lui, je t'aime et je veux qu'il grandisse heureux, j'aurais peut-être dû agir autrement plus tôt, mais j'étais moi-même tétaniser de peur, déchirer violemment en mon fort et totalement perdu. Je ne sais pas quoi te dire de plus, je ne saurais te promettre de n'aimer que toi, j'en suis désolé. Je lui ai dit la même chose et je sais qu'un jour viendra où ... où ma vie prendra un penchant qui me sera autant lumineux que fatal, mais ce jour viendra en temps et lieux, pour le moment je ne sais plus, je me sens perdu. "

Il embrassa brièvement son cou et son épaule, remontant une main dans ses cheveux et gardant l'autre sur son dos. Il venait de lui faire un aveu semblable à celui fait à Kazahana, il voulait que chacun sache ce qu'il en était vraiment, ainsi peut-être pourrait-elle se réconcilier. Bien sûr qu'il aimait un peu plus Kazahana, mais serait-ce suffisant le jour du choix, il ne le savait pas et ne désirait pas détruire son âme dans ces réflexions. Il retourna pas son regard vers Shizuma, un tel aveu n'était pas si facile, il se sentait mal à l'aise, mais ne tremblait pas comme au début. Il remonta sa bouche près de l'oreille de Shizuma, collant sa joue à la sienne.

" Mais sinon, comment vas-tu depuis ces dernières années, nous pourrons parler d'Ascherit tantôt et je crois que nous avons chacun nos réponses sur ce que nous ressentons l'un pour l'autre, à moins que tu n'en ailles d'autre? Ne te gène pas. Seulement, j'aurais dû être là, élever un démon en étant humain n'est pas facile, en plus des autres. Dis-moi que tu n'as pas trop souffert, à quoi on ressemblé ses dernières années? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Mar 5 Aoû - 15:06

Shizuma agrippa ses mains dans le dos du démon, comme si elle avait peur qu'il s'envole et qu'il la laisse ici, ce qui n'était pas faux en soit. Même si les raisons n'étaient pas idéales, le voir sourire un instant donna à la religieuse un peu de baume au coeur.
La none sourit elle aussi à ces compliments, por une fois, elle n'avait pas l'impression qu'on se moquait d'elle et c'était sans penser que ces paroles étaient toute autre il y a quelques années. Est ce que ces paroles avaient aussi différé pour Kazahana il y a quelques temps? A quoi bon se poser cette question, elle n'aura surement jamais la réponse.
Arbagon la regarda dans les yeux et ressera son étreinte. A ce geste, la none soupira d'aise, ce geste lui suffisait, c'était ce qu'elle cherchait de sa part. Même si elle en voulait plus, toujours plus, Shizuma ne ferait pas la difficile et ce contenterait de ce geste.


"Je sais tout ça, j'essairai de ne pas lui en tenir rigueur. Mais je suis bien moins compréhensive qu'elle, donc si je m'emporte, j'espère qu'elle me pardonnera."

Le démon l'embrassa de nouveau, passant la barrière de ses lèvres et une main carressant ses cheveux. Une délicatesse qu'il n'avait pas eu par le passé mais dont elle ne parvenait plus à lui tenir rigueur. Elle avait besoin de cette tendresse de sa part, bien que ça ne lui suffisait pas.
"Un jour viendra où ma vie prendra un penchant", à cette phrase, la jeune femme ressera sa prise dans son dos. N'étant pas la première dans son coeur, l'angoisse de le perdre la prit aussitôt.


"Ne me parle pas de ça s'il te plait."

C'était vraiment trop dur de se poser cette question et que la réponse lui soit aussi fatale qu'un coup de grâce.
Elle frissonna légèrement lorsqu'il frolla de ses lèvres son cou et ses épaules avant qu'il ne lui pose des questions un peu plus ordinaires, surement pour détendre l'atmosphère.


"Non je n'ai pas d'autre question. Et je vais bien, merci. A part le fait qu'il ne supporte pas la vue du sang, c'est un enfant sage, plus sage que moi. Moi j'ai aidé à la reconstruction de quelques villages dévastés par la guerre, j'ai participé à quelques batailles et j'ai élevé Ascherit; ces dernières années se sont passées trés vite. Mais j'y pense, je ne sais pas grand chose de toi, parle moi de toi. Comment vas tu?"

C'était vrai, elle aimait quelqu'un dont elle ne connaissait rien et que Kazahana devait connaitre plus que n'importe qui. C'était une situation plutôt génante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Mar 5 Aoû - 16:10

Elle semblait bien, elle resserrait parfois son étreinte, elle semblait s'abandonner dans ces bras. Il savait que ces paroles la troubleraient, mais il voulait que tout soit clair, maintenant ce l'était et il n'en parlerait plus. C'était étrange, tout ce qui se déroulait avec elle lui semblait normal, comme s'il en avait toujours été ainsi, mais d'un autre côté, comment ignorer que ce n'était que la première fois qu'il vivait pareille moment avec elle. C'était un peu déstabilisant, mais chacun des gestes de la jeune femme semblait le détendre un peu. Il avait bien sentit les frissons de Shizuma, il en avait eu un petit sourire, il avait toujours adoré sentir la personne qu'il tenait dans ses bras en être prise. Puis elle lui résuma ce qu'elle avait vécu depuis leur dernière rencontre à l'église, ce remontait à si longtemps, il se souvenait encore de l'adolescente qui était présente, la seule fois qu'il avait vu son fils. À quoi ressemblait-il maintenant? Seulement, Shizuma lui demanda de parler de lui, il savait que se cachait beaucoup plus que des banalités.

" Pour le moment je vais bien, mais les choses pour moi bascule d'un moment à l'autre. Que ce soit ceux que je combattais, les ... punitions ... que ces vampires m'affligent, ces jeunes femmes mortes de peur, la rencontre de personnes que j'ai connues avant et après être devenu ce que je suis, mon humeur n'est jamais la même. J'ai dernièrement acheté une jeune humaine, ne t'inquiète pas je la traite bien et je ne lui demande rien de plus que de l'aide pour soigner mes blessures ou de la conversation pour passer le temps. Sinon ma vie présente n'est d'aucun intérêt, je ne suis qu'un prisonnier de guerre, rien de plus. Et l'histoire de mon passer n'aurait rien pour t'intéresser, tu serais probablement plus choquée et dégoûtée qu'autrement. "

Il la regarda tristement, non, son passé n'était pas ce qui était le plus amusant à attendre, par à cause de ce qu'il avait subit, mais à cause de tout ce qu'il contenait, toutes les choses dégoûtantes qu'il avait vu et fait, toutes les manigances croche et le monde dégueulasse qu'on voyait. Quand il en avait parler avec Kazahana, il avait bien vu qu'elle n'avait pas apprécié vraiment ce qu'il racontait. Mais si Shizuma tenait vraiment à savoir et lui redemandait malgré l'avertissement qu'il venait de lui donner, alors il parlerait. Seulement, il n'avait jamais rien été de plus qu'un tueur et il ne serait jamais rien d'autre. Shizuma se battait, oui, mais lui était entraîner, éduquer et comme Kazahana avait déjà dit, formaté à tuer, à être un tueur sans pitié et intransigeant. C'est pourquoi il ne pouvait pas être père ou du moins, pas maintenant. Qu'elle n'ait plus de question lui montra qu'il avait été plus éloquent en geste, comme à son habitude, c'était la deuxième fois qu'elle lui demandait pourquoi. La première fois il avait été trop apeuré, il avait répondu que c'était pour son fils, mais là, il avait donné la vraie réponse. Il sourit à nouveau doucement à Shizuma, toujours son regard comme perdu ailleurs. * Désire-tu vraiment savoir ce que j'ai été? Peut-être crois-tu que ce n'es rien, mais même l'amour que tu semble me porter ne pourras t'empêcher d'être repousser par mes propos, je sais bien, c'est ce qui est arriver la dernière fois. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Mar 5 Aoû - 16:43

Shizuma était toujours blottie dans ses bras qu'elle ne voulait jamais quitter, la calmant et la rassurant. Le démon se décida à répondre à sa question et parla d'une jeune humaine qu'il venait d'acheter. Avant même qu'il ne puisse s'expliquer, elle le regarda d'un oeil accusateur. Il n'avait tout de même pas une troisième amante?!
Finalement non, cela rassura la jeune femme, bien qu'elle soit tout de même contre la vente des humains. Il parla de sa position de prisonnier de guerre, la religieuse ne savait rien à ce sujet et paraissa étonnée.


"Pour ton passé, si tu ne veux pas en parler, je ne te forcerai pas."

Arbagon afficha un regard triste, la none ne le pensait pas aussi émotif, sa personnalité semblait tellement complexe. Shizuma aurait quand même voulu qu'il lui en parle, même si il n'y avait vraiment pas de quoi être fier. Qu'il ait été entrainé à tuer suffisait à comprendre que sa vie avait dû se faire dans le sang, elle avait été entrainé pour défendre les humains, pas vraiment pour tuer purement et simplement.

"Mais tu dis être prisonnier de guerre, tu ne fais donc pas alors partie intégrante de la lune rouge? Qu'est ce qui t'oblige à rester là bas?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Mar 5 Aoû - 17:43

Il sentait que ce qui suivrait serait de longues explications et une longue histoire, il alla donc s'asseoir sur le tronc d'arbre où avait pris place Shizuma plus tôt, gardant la jeune femme dans ses bras. Il comprit à sa réponse qu'elle voulait savoir, il parlerait donc. Elle semblait étonnée, la question lui révéla pourquoi, elle devait penser comme Kazahana avait pensé avant, il soupira et baisser les yeux. Kazahana avait eu certaines connaissance pratique quand il lui avait expliqué, mais avec Shizuma, il devrait expliquer la base avant de pouvoir lui dire pourquoi il ne pouvait pas quitter si facilement. Il pensa un moment, cherchant comme lui dire les choses, à ce qu'il devait dire et comment l'apporter. Il resta ainsi silencieux de longues minutes, tenant contre lui la jeune humaine, caressant ses cheveux et son dos lentement. Il finit par prendre une grande inspiration et se mit à parler doucement.

" Sur mon dos, on m'a fait un tatouage, c'est le tatouage que la Lune Rouge fait à chacun de ses membres. Il contient les informations sur la personne, son nom, son âge, son statut et bien d'autres choses à qui sait le lire. De plus, il est fait par une magie qui n'ait malheureusement connu que d'eux et permet de retracer les déserteurs pour mettre fin à leur jour et ainsi éviter bien des problèmes, je n'échappe pas à la règle. As-tu vraiment pensé que ... hum ... nous nous sommes connus après ma capture c'est vrai. Je n'ai pas toujours été ce que je suis, c'est une mission que je faisais et qui à mal tourner, la Lune Rouge à réussi à me prendre moi et 4 de mes frères d'armes. Aujourd'hui il n'en reste que trois, Kazahana en a tué un durant une des batailles. Si je pars, on les tue, je n'ai pas le droit de les faire mourir pour moi. Et de plus, on me retrouverait, on enverrait des vampires me tuer, je suis bon combattant, mais je ne suis pas invincible non plus. "

Il détourna un peu le regard, il n'était plus qu'un ombre, il n'était plus rien qu'un prisonnier de guerre qu'on utilisait comme bon semblait. Il n'avait même pas de valeur aux yeux de ses supérieurs, qu'il tuerait bien s'il le pouvait, mais Akazome n'était pas stupide, elle avait le nécessaire pour le calmer s'il devenait trop violent. Il était donc coincer, piégé et avait autant ses adversaires que ses 'alliés' qui aimerait le voir mort, une vie très porter sur l'aspect sociale ... il soupira. Doucement il retourna chercher les lèvres de Shizuma, cherchant un certain réconfort à travers celle-ci. Toujours dans son étreinte, il n'était pas décidé à la laisser partir immédiatement. À nouveau il délaissa le baiser avec regret, ayant maintenant à raconter son passé, après tout, le pire était qu'elle soit révulser et ne veuille plus de lui, ce qui serait dur pour le démon, même si cela mettrait fin à un problème. Mais il doutait fort que se serait le cas, car la jeune femme l'aimait même après qu'il lui ait fait tant de mal.

" J'étais autre fois différent. Mon enfance n'est pas très captivante, j'étais un démon un peu différent de mentalité et j'ai eu la chance de me faire battre par mon père et ma mère. Mais cette situation n'est pas non plus hors-norme chez notre race, c'est une chose plus ou moins normale. Puis j'ai quitté le village et je suis revenu, le décès de mes parents m'a fait commettre quelques meurtres, des vengeances plutôt. Quand ce fut fait, j'ai erré longuement dans le monde, jusqu'à rencontrer un traqueur qui m'a rapporté à l'ordre. Les traqueurs sont un ordre indépendant de toutes races, créer jadis par les plus grand dirigeants pour mettre fin au conflit. Autant démon, vampire qu'humain coopère sur le même bien d'égalité. L'objectif de l'ordre, apprendre les projets de meurtre des clans et les faire échouer par la mort de ceux qui l'exécutent.

Les traqueurs sont donc une organisation de tueur indépendant qui empêcher les meurtres des clans en tuant ceux-ci, un peu étrange comme concept, mais efficace. La race et le pouvoir ne faisaient aucune distinction dans nos traques. Celui qui dirige l'ordre est le vétéran, un traqueur qui est plus sage que les autres, ensuite tous les traqueurs sont égaux et pour finir il y a les apprentis. Chaque apprenti qui devient traqueur choisit le clan qu'il traquera, dans mon cas c'était la Lune Rouge. L'entraînement est dur, on en sort prêt à faire ce que nous devons faire, tuer pour protéger des vies innocente, sans hésitation, sans remords et pitié. On nous fait vivre la sensation que nous ressentons quand nous sommes près de mourir encore et encore, s'arrêtant toujours à quelques secondes de notre fin, nous apprenant à rester calme jusqu'à ce que nous rendions l'âme. On nous fait aussi voir par projection des gens qui meurent, de toutes les façons possibles, jusqu'à ce que voir mourir une personne deviennent naturel chez nous. Nous devenons aux yeux des gens, des machines, des être dénudé de volonté et programmer pour faire couler le sang, mais c'est bien plus compliquer en fait.

J'ai traqueur la Lune Rouge, j'ai passé près de mourir plusieurs fois et les cicatrices qui ne sont pas dû à mes parents, sont dû aux batailles que j'ai menées. Puis j'ai rencontré Kazahana, durant une de mes traques, je l'ai apporté, cherchant mes proies en même temps, j'ai faillit mourir encore une fois, mais elle m'a sauvé la vie et pour la première fois elle m'avait fait épargner une de mes cibles, son frère. Quand nous sommes revenus, elle à guérit une blessure à mon épaule, nous avons parlé longtemps et finit la nuit dans les bras l'un de l'autre. Seulement, je n'étais pas près à quitter mes obligations pour vivre avec elle, elle ne voulait pas que je le fasse immédiatement non plus. Nous nous sommes quitté, nous nous voyions à long intervalle et toujours peu de temps, cela à empirer quand je l'ai aidé à quitter le manoir de sa famille et que j'ai tué son frère. Puis est venu le jour fatidique de l'attaque sur le manoir des Camarilla, une réunion de la Lune Rouge y était organiser, tout était prévu dans un coup de maître, mais nous avons échoué et j'ai été fait prisonnier. Puis, peu à peu ma nature de démon à ressurgit, je suis devenu assoiffer de sang, de meurtre et de chair. C'est pourquoi Kazahana est partit loin de moi, s'affichant clairement comme une adversaire dorénavant. Ensuite ... tu connais le reste de l'histoire. "


Il la regarda, voilà, elle savait ce qu'il avait été, ce qu'il était. Un sourire mal à l'aise aux lèvres, il savait que la dernière partie n'avait pas dû être facile à entendre pour Shizuma, vu que c'était pour elle une source de jalousie envers Kazahana, mais c'était ainsi. Il avait mieux aimé ne pas parler de leur rencontre à eux, car elle était loin d'être la plus heureuse pour la jeune femme. Il avait légèrement desserré Shizuma, ne sachant pas comment elle réagirait à tout ce qu'il venait de dire, mais il la regardait droit dans les yeux, c'était trop important pour tourner le regard. Il avait eu certains tremblements à certaines parties de l'histoire, à d'autre de petits frissons, il avait parfois resserré l'étau de ses bras aussi. Maintenant, il ne restait plus qu'à savoir ce qu'en penserait Shizuma et surtout, ce qu'elle ferait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Mar 5 Aoû - 18:50

Shizuma l'écouta sans parler ni bouger, elle savait que parler de son passé viendrait à un moment de parler de Kazahana. Il ne fallait pas le nier, elle n'était en rien étrangère à cette histoire, la none le savait déjà.
Elle suiva de ses yeux dorés chaques mouvement du regard du démon, reconnaissant chacuns de ses regards comme une gène ou une remémoration. La religieuse n'avait pas vraiment fait attention à lui lors de sa rencontre avec Akazome et n'avait donc pas vu la tension entre eux.
Reprenant possession de ses lèvres, elle comprit rapidement qu'il y cherchait un réconfort, le courage de raconter son histoire. Le baiser encore une fois trop court à son goût, elle essaya de le rassurer.


"Je t'écoute, je pense que tes agissements ne sont pas dénués de sens."

La religieuse posa la joue sur son torse, écoutant attentivement ce qu'il racontait.
Shizuma analysa chacunes de ses paroles, rien ne lui paraissait inhumain si ce n'est sa nature de démon. Cette nature sauvage des vampires et des démons qu'elle avait détesté des années durant sa jeunesse, se jurant d'éradiquer ces races au nom de Dieu.


"Tu as agis pour le bien des gens innocents et de tes frères d'armes. Il n'y a que ta nature de démon qui me fait hésiter. Mais aprés tout, ne faisant pas parti de cette race, je ne peux pas le comprendre. Ascherit ressent aussi cette nature et parvient à la maitriser difficilement... Je comprend que tu es pu craquer un jour, comme Ascherit pourra craquer un jour lui aussi..."

Shizuma concidérait que le mal qu'il lui avait fait était dû à cette seconde nature difficilement controlable et ne parvenait de toute façon pas à lui tenir rigueur. La jeune femme releva le regard vers Arbagon.

"Je ne suis ni dégoutée, ni choquée."

Son regard était triste, triste qu'il puisse pensé qu'elle le rejetterait alors qu'il avait agis tout sauf égoïstement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Mar 5 Aoû - 19:43

" Saisi-tu seulement l'ampleur de ce que je suis? Un assassin, un tueur, le sang que j'ai sûr mes mains, c'est celui d'homme, de femme et parfois d'enfant. Il est autant celui de vampire, d'homme que de démon. Tu ne sais rien des façons dont j'ai mit fit au jour de certaines personnes, comment mes victimes gémissaient pendant que ma main se refermait sur le cœur qui battait encore, dans le sang chaud de leur corps, alors que moi ... j'étais indifférent à la douleur de ceux-ci, me refusant à leur abrégé ce supplice intenable. "

Pas dégoûtée, pas choquée? Elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'il avait fait, de ce qu'il était. Depuis qu'il avait succombé à sa nature de démon, ce genre de chose lui procurait du plaisir, d'ailleurs il avait frissonné tout le long de ses paroles de ce plaisir perfide qui rongeait son âme. Cette fois il tourna la tête, il ne voulait pas qu'elle son regard, les sensations qui le traversaient, il sentit comme une angoisse en lui. Il défit ses bras de la taille de Shizuma et se leva en faisant les cents pas. Entre plaisir et honte, son sourire partit de ses lèvres. Ses mains s'étaient refermer, visiblement crisper. Il soupira de nouveau.

" Dernièrement, j'ai fait des choses encore plus horribles, mais mon corps réagissait différemment, il en redemandait, il en avait besoin. Cette indifférence est devenue rapidement un plaisir intense, presque comparable à celui d'une nuit avec une femme, mais si différent aussi. L'exultation qui en ressort ... Shizuma, je n'ai même pas de peine ou pas même le moindre regret pour ce que j'ai fait, même si je t'en parle maintenant. Alors ne dit pas être indifférente à tout cela, quand je t'ai vu la première fois, tu aurais déjà voulu me couper la tête, tu en aurais été malade, ne dis pas que tu n'es pas révulser de ce que j'ai fait. "

Il ne la regardait pas, il était dos à elle, regardant le ciel, les étoiles. Sa voix avait tremblée légèrement, il avait croisé ses bras sur son torse. Il ne cherchait pas à la repousser ou la décourager, mais il ne pouvait pas nier la réalité, il n'accepterait pas non plus qu'elle prenne à la légère ce qu'il accomplissait. Peut-être l'aimait-elle, mais même cela ne pouvait la changer tant que cela, il ne pouvait pas croire que l'amour pouvait lui faire voir aussi banalement ce qu'il avait fait! Puis il pensa à Ascherit, que lui arriverait-il à lui? Quand ce réveillerait ce besoin, quand il n'aurait même plus besoin de voir le sang pour que son corps lui fasse comprendre qu'il est en manque? Comment Shizuma pourrait contrôler leur fils quand à l'adolescence il ressentirait l'appel envoûtant d'une jeune femme tomber à ses pieds. Quand petit à petit il ne serait plus rassasiable pour aucune des deux envies. Il ne pouvait qu'espérer que son fils ne lui ressemble pas, qu'il ait plus hérité de sa mère, mais même dans ce cas, son cœur porterait toujours la plainte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Mar 5 Aoû - 20:06

Assise sur le tronc d'arbre, la religieuse baissa le regard sur ces mains posées sur ses genoux. Effectivement, sans ses sentiments, elle aurait déjà essayé de lui couper la tête pour le faire payer ses crimes qu'il ne regrettait même pas.

*Comment dois-je réagir?*

Imaginant tout le mal qu'Arbagon avait accomplit, la jeune femme se releva et sortit sa rapière de son foureau. Elle s'approcha de lui et pointa la lame vers son cou. D'un mouvement, elle pouvait lui trancher la tête. Mais ses gestes jusque là sans aucunes hésitation, sa main commença à trembler et son visage se décomposa.
Se cachant le visage de sa main libre, elle baissa son arme le long de son corps.


"Même si tu torturais une personne innocente devant moi, je ne me crois plus capable de te tuer. De même si Ascherit succombait à sa nature, je ne pourrai pas le blesser."

La religieuse souria de dépit.

"Je suis faible, je n'ai pas changé."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Mar 5 Aoû - 20:54

Il entendit le bruit d'une lame qu'on dégaine, le pas fatal qui résonnait avant votre mort. Il ferma les yeux, totalement immobile, luttant pour ne pas réagir, il avait attendu cette délivrance si longtemps. Le métal froid mordant votre peau sans pitié, il retint sa respiration, prêt à l'ultime épreuve de la vie, regrettant d'avoir mit tant de temps à clarifier les choses avec Shizuma, regrettant la peine qu'il causerait à l'un et l'autre par sa mort, mais le repos de l'âme était si alléchant. Le métal se mit à trembler, il soupira, il savait dès lors qu'il n'était plus condamné, une autre fois alors, la mort avait encore bien rit de lui à nouveau. Une larme coula de son œil et tomba par terre, alors que la lame partait de son cou. Une seule et unique larme. Il se retourna ensuite vers la jeune humaine.

" Faible? Je ne peux cacher que parfois tu l'as été, que ton empressement est venu compliquer les choses, mais faible, pas à ce moment présent. Tu as eu la force de m'avouer des sentiments après toutes les atrocités que je t'ai faites, tu t'en ais même remis, tu as réussi à accepter ces simples gestes que j'ai eus pour toi, tu as laissé de côté tes principes pour laisse en vie l'être aimer. C'est de la force, la force n'est pas seulement de tuer les gens, c'est bien plus, c'est d'accomplir quelque chose qui nous ait dure d'envisager. Et ne me dis pas que tu as trouvé facile de me laisser en vie, c'est tout bonnement faux. "

À nouveau, il la reprit dans ses bras et retourna à la souche. Il s'assit et regarda les étoiles un moment. Le corps blottit contre lui, il lui semblait si agréable, doucement, il l'embrassa avec fougue et passion, dans un seul souffle, laissant durer le plus longtemps possible et même là, ça ne lui semblait pas assez. Il la regarda avec tendresse, on était toujours dur quand on se jugeait soi-même. Le moment était agréable et intense, autant qu'avec Kazahana, bien que se soit une autre forme d'atmosphère. Pourquoi? Il n'en savait rien, mais il savait que c'était le cas. À nouveau il reprit possession des lèvres de Shizuma, la resserrant contre lui. De longues minutes s'écoulèrent, sans plus, seulement le baiser. Quand l'union de leurs lèvres se rompit de nouveau, il la regarda, mais d'un regard différent, d'un regard toujours aussi amoureux, mais intense, la proximité de la jeune femme, la douceur de sa peau, ses formes qu'il sentait contre son torse, le souffle bouillant de Shizuma et sa voix envoûtante.

" Tu n'es pas faible, tu es forte, plus que tu ne le crois. Ne te base pas sur des préceptes que tu t'es fait transmettre pour juger ta force ou ta faiblesse. "

Cette fois se fut le cou de Shizuma qui reçu l'assaut de ses lèvres, sa langue caressa lentement le petit bout d'une épaule qui lui était offert. Les mains qui avaient jusqu'à maintenant entourer la taille et le dos de Shizuma se retrouva dans ses cheveux et sur le bas de son dos, la raccrochant à lui. N'en faisant pas plus, il ne serait pas du tout surpris que la jeune femme se sente mal et se défasse de la nouvelle étreinte. Depuis qu'il la tenait dans ses bras que l'excitation parcourait son corps. Tranquillement il relâcha le cou de Shizuma de ses baisers, retourna la regarder dans les yeux un moment, respirant profondément, son torse se soulevant à chaque respiration. " Je t'aime et je ne veux pas que tu sois malheureuse, ne te dénigre pas, regarde ce que tu accomplis plutôt. " Puis il retourna parcourir son cou de ses lèvres, dans des baisers tendres et passionner, parfois furtif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Mar 5 Aoû - 21:55

Arbagon s'était laissé faire jusqu'au bout, sans aucun mouvement pour se défendre. Shizuma s'inquiéta, il voulait mourir aussi facilement? Ce rendait-il au moins compte de l'état de Kazahana et d'elle-même si cela devait arriver?

"Ne meurt pas stupidement s'il te plait. Si tu ne le fais pas pour toi, fais le pour nous."

La religieuse fit un petit signe négatif de la tête, elle ne se pensait pas si forte que ça mais s'accordait bien d'avoir agit trop souvent sans réfléchir. L'avoir laissé en vie avait été quelque chose de difficile, il est vrai, elle voyait déjà ces futurs victimes innocentes. Mais le tuer aurait été tout aussi difficile face aux sentiments qu'elle avait pour lui.
Tiraillé elle aussi, le démon la reprit dans ses bras et retourna vers la souche. L'avoir si près d'elle emballait son coeur, lui faisant oublier ses soucis et ce qui l'entourait. L'embrassant avec fougue, la jeune femme glissa une main sur son cou, à la naissance de ses cheveux alors que l'autre frolla son dos. Les baisers rompuent, son regard brillant rencontra le sien, aussi intense que le sien. Elle ne devait se juger sur des préceptes, mais lui devait ne pas se juger aussi durement.


"Et toi je pense que tu regrettes bien plus tes gestes que tu ne le pense. Sinon, tu ne m'aurais pas laissé faire à l'instant."

Sans regrets, il n'aurait pas voulu mourir, sinon pourquoi? Arbagon s'attaque une nouvelle fois à son cou et ses épaules, lui faisant oublier ses questions et ce qui pouvait lui occuper l'esprit.
A leur première étreinte il y a quelques années, elle s'était sentit trés mal et ne souhaitait que le fuir. Aujourd'hui, c'était tout le contraire, elle le voulait, elle en voulait plus. C'était simple, elle l'aimait.


"Je t'aime, et ça malgré tout le mal que tu as pu faire."

C'était la première fois que la jeune femme lui disait de vive voix. Parcourant son cou de ses lèvres, elle ressera son étreinte, sa main toujours porté sur son cou alors que l'autre commençait à glisser sur le torse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Mar 5 Aoû - 22:42

Il eu un sourire aux paroles de Shizuma, ne pas mourir, c'était une conviction qu'on avait honorablement dans notre coeur jusqu'à ce qu'on cherche la mort et dès lors la mort nous narguait sans nous prendre, on la recherchait donc encore plus. Ne pas mourir était pour lui impossible, il ne mourrait pas n'importe comment pourtant, mourir sous la lame de Shizuma aurait été acceptable. Des regrets, il en avait, mais pas pour les personnes qu'il avait tués, loin de là. Des regrets, il en avait pour Shizuma et Kazahana, il n'en pouvait juste plus d'avoir à se soumettre à la Lune Rouge sans pouvoir faire autrement. Non, jamais il ne repensait à ceux qui avait perdu la vie à cause de lui et quand il le faisait, ce n'était pas avec de la culpabilité. Mais rien ne servait d'argumenter avec Shizuma en ce moment, il n'en avait pas envie, il n'avait plus envie de grand chose sauf elle. Elle ne s'opposa pas non plus à ces gestes, rajoutant même qu'en dépit des atrocités qu'il lui avait fait, elle l'aimait toujours. Mais tout comme il se demandait pour Kazahana, il se le demandait pour Shizuma, pourquoi ce racrocher à lui, il n'était que la source de nombres problèmes.

Mais il ne voulait pas se casser la tête en réflexions de ce genre. Ses paroles, le fait qu'elle accepte, il sentit une vague monter en lui, une excitation qu'il n'avait plus ressentit depuis trop longtemps. Ce n'avait rien à voir avec ce qu'il ressentait en prenant le corps des jeune femmes par la ruse ou la force, non c'était une excitation différente, mais pourtant, plus sauvage qu'avec Kazahana. Était-ce dû à leur première union qui c'était fait par viol? Peut-être, peut-être aussi uniquement le style de personne qu'était la jeune humaine. Une main glissant lentement sur son torse, des frissons la suivait, ses muscles se contractant instinctivement, ses baisers redoublèrent d'ardeur, une main sur son cou, une peau douce. Il sentait son esprit envahit d'une multitude de sensation, un mélange insoutenable, il respirait plus rapidement déjà, il se retira du délicat cou de Shizuma, la main qui était dans ses cheveux se referma sur le haut de se cou, englobant le derrière de la tête de la jeune femme, la tirant vers lui pour un autre baiser fougueux, sans aucun gêne, il fit passer sa langue a travers les lèvres de Shizuma à nouveau, profitant du moment, s'en délectant. Son autre main la tenait toujours contre lui, bien que son amante avait elle aussi exercer sur lui son étreinte, il sentait les courbes prometteuse qui réagissait contre son torse, ce qui tranquillement faisait monter un lui un pulsion, un désir faisant résonner tout son être.


" Shizuma, si tu savais seulement ce que tu produit en moi, c’est si intense. La dernière fois, j’ai prit mon plaisir à tes dépends, aujourd’hui c’est de bonheur que je te ferais gémir. "

Il n’aurait probablement jamais été ainsi avec Kazahana, mais les deux femmes étaient différentes ou du moins, avaient-elles partager des expériences différentes avec lui. Il n’était pas pour autant aussi brutal que la dernière fois, quand il avait été dominer par ses impulsions, mais il y a avait certes une partie du démon qu’il était. Il décolla quelque peu leur deux corps, retira la robe de Shizuma, et l’étreignit de nouveau contre lui, s’agenouillant par terre et allongea son amante sur la verdure, passant ses mains sur ses jambes, ses fesses, son ventre, sa poitrine, ses épaules, ses bras, redécouvrant à nouveau le corps qui l’avait combler par le passé. Mais il ne retira pas les sous-vêtements de Shizuma immédiatement, il voulait encore s’amuser un peu, qu’elle soit bien prête à le recevoir aussi. Il parcouru une partie du ventre de la jeune femme de ses lèvres, remonta un sein tranquillement et déposa un long baiser sur la peau à nue qu’il sentit sous ses lèvres en ayant passer le tissus. Ses lèvres remontèrent, déposèrent des millions de baiser sur son cou avant de s’en prendre bestialement à celle de Shizuma. Une des mains du démon remonta le bras de Shizuma, passa sur son épaule et alla masser un sein tendrement, alors que l’autre remonta l’autre bras passa sur les côtes de son amante et s’arrêta sur ses fesses, y déposant de douces caresses, qui parfois se rendait jusqu’entre les jambes de la jeune femme, le faisant sourire entre deux baiser en sentant le tissu humide, avant de l’embrasser bestialement à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Mer 6 Aoû - 3:03

Le peu de gestes qu'elle lui offrait avait l'air de faire son effet. La jeune femme souria interieurement, le rendre dans un tel état était pour elle une source de fierté, même si un démon n'était pas bien difficile, elle savait que son sentiment était différent pour elle que pour les autres éventuelles.
L'embrassant de plus en plus fougueusement, une vague de chaleur montait en elle et son souffle se fit haletant. Alors que son corps était collé contre le sien, ses doigts fins continuant de parcourir son torse lui fit contracter les abdos. La première fois fut une mauvaise experience, il fallait rattraper ça, savoir ce qu'était que de se donner à quelqu'un avec un consentement mutuel.
Arbagon lui parla un instant, elle lui répondit avec un sourire de défi et des joues légèrement rougies qui trahissaient son état.


"Fait moi donc voir se dont tu es capable."

Shizuma ne doutait pas qu'il réussisse dans ce projet mais elle restait fidèle à elle-même, défiant les pouvoirs de celui qui devait la faire réagir de quelques manières que ce soit. Retirant sa robe, elle avait encore du mal à se montrer sans pudeur mais ses actions sur son corps lui retira rapidement cette gène. Chaque parcours qu'il entreprenait la faisait frissonner ses doigts parcourèrent ses cheveux alors qu'il s'attaqua de nouveaux à ses lèvres et laissa passer un petit roronnement de plaisir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Mer 6 Aoû - 14:45

Lui faire voir ce dont il était capable, c'est bien ce qu'il avait en tête oui. Seulement, entendre la jeune femme lui demander faillit lui faire perdre l'envie de cette tendresse pour déjà combler celle-ci. Mais il réussit toutefois à s'en garder, se raccrochant aux lèvres de Shizuma qui sembla ronronner un petit moment. Il s'était attendu à tout sauf ça en venant ici, mais ce n'était pas si mal après tout. Bien qu'elle ne semblait pas totalement à son aise, elle était déjà moins timide que la première fois, une bonne chose. Le démon lui n'avait jamais vraiment été pudique, il était un démon après tout et dernièrement, il en avait fait assez pour ne plus en avoir. Il retira le haut de sa tunique et reprise le délicat corps contre lui, maintenant il pouvait sentir la peau contre la sienne, il soupira doucement. Puis il se défit du bas aussi, maintenant au même point d'égalité que la jeune femme. Comme chaque fois qu'il retirait ses vêtements, son regard vagua quelques secondes sur ses cicatrices. Puis Arbagon laissa le sein et l'entrejambe de sa partenaire pour aller doucement sur son dos, dégrafant son soutien-gorge pour le mettre sur la robe plus loin. Il profita un dernier moment des douces lèvres de l'humaine et descendit tranquillement à sa poitrine, promenant lentement sa langue sur un sein, faisant le tour du mamelon avant de l'embrasser.

Mais, il devrait faire plus s'il voulait respecter son engagement, il le savait. Sauf qu'il ne connaissait pas les préférences de Shizuma. Il savait, par exemple, qu'avec Kazahana c'était plus des choses impliquant les deux personnes, il ne faisait donc pas quelque chose qui laissait la vampire stagnante en sachant qu'elle n'aimait pas. Mais avec Shizuma, il ne pouvait pas vraiment dire, il savait seulement qu'elle avait apprécié vers la fin, qu'elle n'avait pas semblez avoir eu besoin d'une grande délicatesse et d'une infinie douceur, mais était-ce vraiment le cas? À nouveau, il se retira des bras de son amante, laissant ses mains parcourir la fine peau en se relevant. Est-ce que Shizuma aurait des tendances dominatrices? Il le verrait avec le temps. Avec une certaine douceur, agenouilla la jeune femme, la faisant se positionner à 4 pattes ensuite. Le démon resta derrière elle, venant plaquer son torse contre le dos de celle-ci, embrassant ses épaules et sa nuque offertes. Ses mains passèrent un moment sur les cuisses, puis remontèrent à nouveau sur ses fesses, les pétrissant amoureusement. Il approcha ses lèvres de l'oreille de Shizuma, son murmure était rempli d'excitation et de plaisir.
" Si jamais tu n'aimes pas ou tu veux faire autre chose, dis moi le. " Puis il redescendit sa tête en effleurant le dos de ses lèvres, ses mains continua toujours le travail, pour retirer doucement le dernier morceau de vêtement qui restait à son amante. Se positionnant sur le dos, il laissa Shizuma ouvrir les jambes, approchant pour embrasser tendrement l'intimité qu'elle lui abandonnait, passant sa langue dessus très lentement, avant de la faire pénétrer en elle tout aussi lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Jeu 7 Aoû - 1:56

Au début, la jeune femme n'était pas trés à l'aise, mais plus la situation évoluait, plus elle prenait confiance en elle. La tendresse n'était pas vraiment ce qu'elle cherchait à cet instant et ce n'était pas dans sa nature non plus.
En l'absence de ses vêtements, on pouvait apercevoir quelques cicatrices de leur avant-dernière rencontre que les années passées n'avaient pas reussi à effacer. Arbagon avait lui même ses propres cicatrises qu'elle parcoura du bouts des doigts, dessinant chacuns de ses traits et les courbes de ses abdos. La religieuse n'aimait pas vaiment prendre les choses en mains, du moins pas au début. Une tendance dominatrice pouvait apparaitre vers la fin, mais pour le début, elle avait une tendance plus soumise.
Retirant son soutien-gorge, le démon s'occupa d'un de ses seins, action qui la fit soupirer d'aise. Finalement, il se retira de ses bras pour la positionner autrement. La jeune femme lui fit confiance, il avait plus d'experience et devait savoir ce qu'il faisait.


"Pour l'instant, ça ne me déplait pas."

Shizuma avait tourner le regard vers Arbagon, un regard plein d'envie et d'impatience à connaitre la suite des évènements. Continuant son travail et elle obeissant à chacun de ses gestes, son seul vêtement restant parti rejoindre les autres et elle s'offrit à lui.
Sa langue passa sur son intimité, la none fit un petit gemissement de surprise, sentant des legers spasmes à chacuns de ses mouvements.


"Dit... Je dois peut être... faire quelque chose?"

Shizuma n'était pas vraiment sûr d'elle et était plutôt génée de ne pas participer. Peut être pouvait-elle lui faire aussi plaisir de quelques manières que ce soit?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Jeu 7 Aoû - 2:53

Il sentit les spasmes du corps de la jeune femme, mais le gémissement avait eu bien plus d'effet sur le démon. Il saisit les cuisses de Shizuma en continuant avec sa langue, entendant la question de Shizuma. Il avait au moins la réponse à une de ses interrogations, elle n'était pas très dominatrice, enfin elle ne le semblait pas. Ce n'était pas pour déplaire à Arbagon non plus. Faire quelque chose, oui, elle pouvait faire des tonnes de choses si elle le voulait. Mais elle ne semblait pas confortable dans la situation, Arbagon changer la position, pour qu'elle se retrouve au-dessus de lui. " Tu peux faire de ce que tu veux. " Il était à vrai dire curieux de voir ce qu'elle ferait du moment, mais dans son état d'excitation, ce n'était pas les idées qui manquaient à son esprit. Il tenait toujours ses cuisses, qu'il frottait vigoureusement de ses pouces. Sa langue continuait son exploration lente, s'insinuant dans tous les recoins, progressant sans hâte, mais sûrement. Il ressortit sa langue de l'intimité des plus excités de la jeune femme et la repassa dessus, restant à l'extérieur.

" Shizuma, tu me fais vraiment confiance en ce moment? Tu ne doute pas de moi? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Jeu 7 Aoû - 3:26

Changeant de position, la jeune femme essaya de réfléchir à ce qu'elle pouvait éventuellement faire. La chose n'était pas évidente, elle avait été élevé dans une éducation religieuse stricte où parler de ces choses étaient blasphématoires et elle n'avait rien pu faire lors de sa première et douloureuse expèrience. En fait, elle n'y connaissait vraiment pas grand chose et chaque parcours de son intimité par la langue experte du démon l'empêchait de réflechir; laissant échapper des gemissements étouffés retenus par une de ses mains.
Essayant de retrouver son calme sans vraiment beaucoup de succés, Arbagon lui demanda si elle avait vraiment confiance en lui. Shizuma s'inquiéta un instant.


"Pourquoi? Je ne devrai pas?"

Pensait-il que la religieuse lui offrait une confiance non mûrement réfléchie? C'était surement vrai, mais ne disait-on pas que l'amour rendait aveugle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Jeu 7 Aoû - 4:56

Il déposa un baiser sur son bas-ventre, n'ayant pas penser qu'elle serait inquiète de sa question, Ce n'avait pas été le but, il était toucher de cette confiance qu'elle lui accordait même, mais la question avait été plus forte, il avait voulu savoir comment elle avait foi en lui. Peut-être un peu trop à son goût, mais bon, il aurait dû en être heureux non? Il ferma les yeux, il était temps de changer la position, il voyait bien que Shizuma avait un blocage, mais comment lui en vouloir? En plus de son éducation lui interdisant ce genre de chose, il avait commencé avec elle par un viol, pas la meilleur chose pour lui donner des idées. Bien qu'il avait réussi à lui faire pousser quelques gémissements, ce n'était pas suffisant pour lui et le corps de la jeune femme semblait plus que prêt pour la suite. Il resta un moment ainsi, ses mains massant ses seins, alors qu'il dévorait le corps de ses yeux, profitant de la vue qui lui était offert sur tout son amante. Ce moment de 'pause' était tout aussi intense pour le démon.

" C'est toi qui le sais, pas moi. Mais sache que je suis content de voir que tu peux encore être à l'aise avec moi. "

Il se dégagea de sous la jeune femme, reprenant sa place derrière elle. C'était une position qu'il appréciait bien, qui comblait l'orgueil de dominateur de son côté démon et qui avait arraché des cries à nombreuses de ses 'victimes'. Il retira son sous-vêtements, libérant par la même occasion son membre tendu déjà. Cela fait, il s'approcha de Shizuma et se plaça entre ses jambes, son sexe se collant au ventre de l'humaine. Il n'allait pas commencer immédiatement. Ses mains passèrent sur ses côtes, se dirigèrent sur le ventre de Shizuma et recommencèrent leur massage vigoureux de sa poitrine. Son torse plaquer contre son dos, il embrassait fougueusement son cou. Les muscles du démon se contractaient au rythme de ses baisers, ce qui faisait une pression parfois sur le bas ventre de Shizuma, mais il n'était pas encore décidé à aller plus loin. Il s'arrêta quelques secondes pour prendre une grande inspiration, puis embrassa la joue de Shizuma, collant la sienne à son épaule. Il prolongea un long moment, avant de s'arrêter pour parler. En même temps de parler, il retira la main de Shizuma de devant sa bouche.

" Comme je t'ai dit plus tôt, tu peux me demander ce que tu veux si jamais une envie particulière te passe à travers l'esprit. Et ne cache pas tes gémissements de ta main, ils sont si excitants. Je sais bien que toute ton enfance on te l'a interdit, mais abandonne-toi, je te promets que le plaisir que tu avais ressentit vers la fin la dernière fois te semblera une chose banale. Mais pour cela, laisse moi entendre tes gémissements et tes crie, chaque fois j'en ressens des frissons. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   Jeu 7 Aoû - 20:37

Massant ses seins, le démon semblait avoir un grand interêt pour son corps qu'il dévorait des yeux. Etre d'un si grand intêret était un peu génant mais en même temps flateur. A ce moment, c'est elle qu'Arbagon regardait, elle et elle seule. Savoir ça la fit sourire, un sourire rassurant doublé de quelques soupirs langoureux.

"Je te fais confiance alors."

Shizuma était à l'aise avec lui, mais se questionner sur le pourquoi elle lui faisait confiance pouvait faire pencher la balance. Car aprés tout, il aurait été plus logique de le detester et de se méfier de lui; mais ses sentiments en avaient décidé autrement.
Il changea de nouveau la position, se retrouvant dans son dos, son sexe durci d'exitation collé au bas ventre de Shizuma et ses mains parcourant son corps avec une telle dextérité. Ses actions faisaient que la religieuse avait de plus en plus de mal à retenir ses gémissements. Lui retirant la main qui la retenait, Arbagon lui parla, lui donnant quelques révélations qui la firent rougir.
Ne répondant pas dans l'immédiat, la none accepta de retirer sa main, laissant passer des soupirs et des gemissements plus vif alors que ses mains avaient pris pose sur la cuisse et la nuque du démon.
Au bout de quelques instants, Shizuma se décida à lui demander quelque chose.


"Je peux me retourner? Etre positionnée... en face de toi?"

Il lui était de plus en plus difficile de parler avec son souffle de plus en plus irrégulier dû à son excitation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bilan de la situation [terminer]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan de la situation [terminer]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pequignet dépose son bilan, rien ne va plus; même dans l'horlogerie!
» Congo: Situation Dramatique selon l'Europe; Avenir sombre du pays!
» Votre bilan littéraire 2009
» Bilan des changements et réhabilitations en 2010 à Disneyland Paris
» [SOFT] BILAN CORPOREL : Calculer votre masse corporelle [Gratuit/Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle Des Immortels :: Hors Rp :: Boite d'archive-
Sauter vers: