Le Cercle Des Immortels

Un monde de destruction entre vampire et démon.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retour à l'église de la forêt hurlante [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Retour à l'église de la forêt hurlante [fini]   Mar 24 Juin - 0:51

Yuuki; Sister Shizu-sama!

Shizuma était maintenant enceinte de 8 mois, elle était revenue pour prendre des affaires personnelles dans son ancienne église aux vitraux détruits lors de sa rencontre avec le lycan Squiky il y a près d'un an. Une de ses anciennes fangirls de l'église encore présente pour la none l'accompagnait en cas de problème dû à sa grossesse. Une sage femme de secours, bien qu'un peu trop jeune pour tous gérer toute seule, cette jeune fille devait avoir 14ans environ.
La religieuse aux yeux dorés écrivit rapidement sur sa tablette pour la montrer à son admiratrice.


-- Ne m'appelle plus "sister" s'il te plait. Et ne t'inquiète pas pour moi, l'échéance n'est que pour dans 1 mois. --

Yuuki: Mais vous faites trop d'efforts!


Shizuma en avait vraiment marre de rester cloitrée à Vater Unser et devait bouger; c'était aussi une autre raison à sa présence ici.
Cherchant des vêtements plus amples pour le dernier mois dans la pièce derrière l'autel, la jeune femme sentit des douleurs. Elle n'y fit pas d'avantage attention, après tout, cela faisait près de 4 mois qu'elle recevait des coups, mais celui ci lui avait paru plus aigu.
Revenant devant l'autel, Yuuki fit une mine surprise et apeurée.


Yuuki: De... De l'eau... Vous perdez les eaux!

Toute aussi surprise, la religieuse baissa les yeux pour voir tremper ses pieds dans le liquide amniotique. Les douleurs s'accentuant, la jeune femme s'assit sur l'autel alors que la jeune Yuuki commençait à paniquer.

Yuuki: Qu'est ce qu'on va faire? Ce n'était pas prévu pour ce mois ci!

"Sonner... cloches..."

Yuuki: Shizu-sama..?

Shizuma poussa un cri de douleur avant de resserrer les dents pour se retenir.

"Sonne... les cloches..."

Yuuki comprit enfin, la jeune femme voulait sonner les cloches pour obtenir de l'aide extérieur. Mais c'était jouer à pile ou face, un ennemi comme un allié pouvait venir comme personne d'ailleurs.
Voyant le regard presque meurtrier que lui lançait son idole, Yuuki se dépêcha de monter à l'étage et tira une corde qui fit sonner les lourdes cloches de l'église.

_________________


Dernière édition par Shizuma Hanazono le Jeu 26 Juin - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour à l'église de la forêt hurlante [fini]   Mar 24 Juin - 2:23

Du temps libre, pas de cible, pas de travail, rien, absolument rien. Cela faisait du bien, après tant de temps, tant de choses. Cela faisait un bon moment que la guerre entre la Lune Rouge et les rebelles se poursuivaient, Arbagon ne parvenant pas à se libérer de cet ordre de vampire. Cela l'enrageait au plus au point, il ne pouvait pas profiter de ce moment pour s'enfuir, son tatouage permettrait à cette idiote de Traîtresse de le localiser au besoin. Mourir, c'était la seule solution? Oui, mais il ne pouvait pas se tuer, partir de ce monde sans honneur lui était interdit, pas après tout ce qu'il avait fait, il devrait un jour la regagner, mais comment? En commençant par se libérer des vampires et de ce qu'il était.

Il se crispa, le combat en lui le déchirait de nouveau. Quand on le laissait trop longtemps à rien faire, il retrouvait des brides de son ancienne mentalité, avant de s'assumer pleinement. C'était difficile, c'était toujours lui, il avait seulement assumé sa nature. Pourquoi alors cet affrontement le tenaillait toujours? À cause de Kazahana, il n'arrivait pas à renoncer, malgré tout ce qu'elle voulait bien croire et dire, c'était sa malédiction et sa porte de sortie. Il serra les dents un moment, quelle sensation étrange, être paralyser, car on devait se concentrer pour préserver son esprit. Puis des cloches terminèrent son duel intérieur. Il retrouva une certaine stabilité psychologique, vers quelle mentalité, il ne saurait le dire, il ne se sentait plus rien pour le moment.

Il se dirigea vers le bruit, pourquoi des cloches sonnaient à cette heure, c'était inhabituel, trop. Il arriva devant une église à moitié démolie, les démons n'étaient pas bienvenus dans ce lieu, c'était l'ultime bastion des humains contre les autres races, là où ils entretenaient leur haine envers eux. Il couru et sauta, ses ailes le portant sur le toit. Des cries, leur consonances étaient étrange, une douleur intense, il entendait se genre d'hurlement si souvent ses derniers temps. Il entra par un vitrail à moitié défoncer, en fait, il finit le travail en faisant tomber le peu qui restait encore debout. Il vu une humaine sur l'autel, il la reconnu immédiatement. Les choses se corseraient, elle ne serait pas contente de son arrivé, à moins que dans son état elle ne le remarque pas énormément. Mais que lui arrivait-il? Une jeune fille arriva, elle avait dû le voir entrer, en voyant qu'il n'était pas humain, une expression terrifiée prit naissance sur son visage.

" Que lui arrive-t-il? "

La jeune fille ne répondit pas, elle était visiblement terrifier. Au diable la gentillesse alors, le temps semblait presser.

" - Que lui arrive-t-il! cria cette fois Arbagon

- Shizu-sama ... elle a ... a perdu les ... les eaux "

Un puissant coup lui percuta l'estomac. La nouvelle le fit tomber au sol, un genou par terre. Combien de temps déjà depuis la dernière fois? Un bon moment, non, c'était impossible! Malgré tout attente, son état resta stable, resta un néant indéfini. Un cri, il se releva et prit une grande respiration, il n'avait que très peu de connaissance, mais pouvait toujours se débrouiller un peu. Comment, simplement par raisonnement logique, la religieuse, très jeune par contre, pourrait connaître le reste. C'était à espérer. Il approcha de l'autel, à restant toutefois à bonne distance, mieux valait éviter de compliquer les choses pour le moment.

" Va chercher beaucoup d'eau froide, un bol, du sucre et un linge. "

C'était les seules choses qui pourraient servir à utiliser ses connaissances. La petite sembla hésiter, Arbagon l'encouragea légèrement d'un grognement. Il y serait bien aller lui-même, s'il aurait su où en trouver, après tout, la soeur devaient savoir où se trouvait les choses dans son église. Le démon resta silencieux, il ne parla pas, trop dangereux de faire ressortir les vielles plaies et d'aggraver les choses, déjà il doutait que cela serait facile ... aussi bien en rester là. Après peu de temps, la petite reviens avec le matériel, Arbagon refusa toujours de s'approcher faire les choses lui-même.

" Prend le linge et trempe dans l'eau froide, dépose le sur le front de Shizuma et ... "

La jeune humaine fit un signe et partit à une autre occupation plus importante sans doute. Au diable, comment pouvait-il compléter maintenant. Pas le choix, il devrait intervenir, il avança jusqu'à l'eau et prit le sucre. Il versa de l'eau dans le bol et y mit du sucre. Elle devrait boire de l'eau sucré à certains moment, elle aurait besoin d'énergie et le sucre en donnait aussitôt entrer dans le corps. C'était un truc de vieux guerrier, qui avait passer sa vie à brûler son énergie et qui en avait continuellement besoin. Ce n'était pas miracle, mais bon, mieux que rien. Il ne fallait pas non plus donner trop d'eau, c'est pourquoi Arbagon y alla par petite quantité.

" J'ai besoin de ta confiance seulement quelques temps, tu m'écoutes et tu as une chance de survivre, tu m'ignore et tu meurs. Je crois que tu n'as rien à perdre. Ouvre la bouche. "

Il versa lentement le contenu du bol. C'était peut-être pas super si elle n'aimait pas la saveur sucré, mais elle devrait faire quelques petits efforts dans ce cas. Il ne regarda même pas l'autre humaine, qu'elle fasse son travail, lui ne s'en mêlerait pas si elle ne lui demandait pas. Il versa à nouveau de l'eau et attendit avant de mettre le sucre, que ce soit le moment de lui redonner du mélange sucré. Il ne pensait pas, il ne pouvait pas, il n'était plus personne, il n'était plus rien, entre deux mentalités, exploitant les connaissances qu'il avait au mieux.

(Bon aller, je peux pas laisser mourir mon fils, quel père je serait Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour à l'église de la forêt hurlante [fini]   Mar 24 Juin - 20:41

Sa voix était enfin revenue, bien qu'un peu cassé, le choc de l'accouchement lui avait fait un grand effet. Mais le fait de l'avoir retrouver n'allait pas la sauver
Shizuma retourna son regard vers le bruit de verre cassé. Pas de chance semblait-il, le démon père de l'enfant faisant souffrir la jeune femme était l'élu appelé par les cloches de l'église, il venait d'effrayer sa petite protégée.


"Ne la touche... pas..."

Persuadée qu'il était venu pour les tuer toutes les deux; son état et le niveau de Yuuki faisaient d'elles des proies faciles.
Une nouvelle contraction lui arracha un cri de douleur, l'obligeant à se coucher sur l'autel. La vue un peu trouble, la religieuse vit la silhouette d'Arbagon s'approcher, allant répliquer; le démon demanda du matériel à sa sage femme débutante. Se fut une grande surprise, pourquoi l'aidait-elle? Avait-il retrouvé la raison?
Entendant Yuuki s'agiter par le stress sans que ses agissements lui soit utiles, on pouvait bien remarqué que cette jeune fille n'avait jamais travaillé sur le terrain et n'avait appris que par les bouquins et les discours de ses supérieurs.
Elle vit alors Arbagon s'avancer d'avantage vers elle, la none porta la main sur le manche de son épée avant de voir qu'il lui présentait un bol. Surprise, elle accepta de boire son contenu, avec un certain dégout puisque le sucre n'était pas vraiment sa saveur préféré, préférant de loin le salé.


"Pourquoi...?"

L'avait-il entendu? Allait-il lui répondre? La première question ne se posait pas tant que le démon l'avait écouter, par contre, elle doutait qu'il allait lui répondre.

Pendant ce temps, Yuuki revint avec son livre sur les accouchements. Relisant quelques pages, elle se posta en face de sa patiente et la plaça en décubitus dorsal.


Yuuki: Respirez bien Shizu-sama. Dés votre prochaine contraction, vous poussez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour à l'église de la forêt hurlante [fini]   Mer 25 Juin - 13:53

" Je n'en sais rien, peut-être pour sauver cette partie de moi que tu portes depuis un certain temps. "

C'était la strict vérité, il n'avait aucune idée de ce qui le faisait l'aider. 'Pourquoi', c'était la question qu'il aurait pu se poser, mais qu'il ne faisait pas. Si jamais il commençait à y penser, il pouvait tout aussi bien trouver une raison, comme se dire que finalement il valait mieux la laisser à elle-même et ne pas s'en mêlé, mieux valait rester dans l'ignorance pour le moment. Après tout, cela faisait du bien de ne plus avoir de confrontation psychologique avec lui-même, il ne voulait pas retourner vers l'une ou l'autre de ces idéologies qui prenait place en lui, seulement rester dans le néant.

Doucement, il redonna un peu d'eau sucré, mais un gorgée ou deux seulement. Il entendit la jeune humaine parler avec Shizuma, elle venait de refermer ses livres. Super, elle n'avait jamais connu ce genre de situation, il fallait espérer que la petite avait les nerfs solides. Rendu là, Arbagon serait inutile, sauf pour ce qu'il faisait déjà, mais elle ne devrait boire qu'en cas de nécessité, elle avait eu l'énergie dont elle avait besoin avec ce qu'il lui avait donné, il en était plus que sûr. Malgré tout ce qui se passait, il n'était ni nerveux, ni stresser. C'était différent pour les deux humaines, ce devait être normale vu la situation, mais le démon perdait rarement sont sang froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour à l'église de la forêt hurlante [fini]   Mer 25 Juin - 20:30

A la réponse du démon, les sentiments de la none furent partagés. Elle était plutôt heureuse qu'il s'inquiète pour sa progéniture mais attristée de savoir que l'état de santé de la jeune femme l'inquiétait beaucoup moins, voir peut être pas du tout. La religieuse se retint de faire une remarque acide envers celui qui lui avait offert son aide.

En même temps, Shizuma remarqua qu'Arbagon n'avait pas l'air dans son assiette, tout comme elle. Bien que ce soit physique pour la religieuse, le problème avait l'air psychologique pour lui. Il valait mieux être vigilant, un excès de violence de sa part ne l'étonnerait pas du tout.


Une nouvelle contraction la fit sortir de ses pensées, conforme aux conseils de son admiratrice, elle poussa de toutes ses forces, consommant des masses d'énergie phénoménales.

Yuuki: Je le vois! Respirez à fond jusqu'à la prochaine contraction et on reprendra!


Shizuma respira à fond et bu de nouveau le liquide infecte par son gout sucré.

"Pourquoi cet intérêt soudain? Tu as une soudaine prise de conscience?"

La jeune femme regretta rapidement d'avoir sorti cette question, ça allait peut être le faire fuir. Et même si elle ne voulait pas l'avouer, elle ne voulait pas qu'il parte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour à l'église de la forêt hurlante [fini]   Mer 25 Juin - 23:59

Il laissa Shizuma faire sa partit du travail, presque étonner que la jeune fille de 14 ans tienne le coup et ne s'évanouisse pas. C'était mieux ainsi de toute façon, cela facilitait les choses. Après la dose d'effort qu'avait fournis Shizuma, Arbagon lui redonna un peu d'eau sucrée, il remarqua bien qu'elle n'aimait pas le goût, mais il n'avait que cela, lui donner à manger serait trop compliqué. C'était un peu étrange, il sentait une certaine excitation en lui, après tout, c'était la naissance de son fils, mais d'un autre côté, il savait que c'était loin d'être bon pour lui. Shizuma lui posa une question.

" Allons donc, comme je suis méchant. J'imagine bien que notre dernière rencontre n'a pas été la meilleure pour toi, mais tu m’espionnais et de toute façon, je suis un démon, tu ne pourrais pas comprendre. Et à quoi bon expliquer, continue à me détester et tu éviteras bien des problèmes et des complications dans ta vie, s'occuper de cet enfant sera déjà assez difficile. "

Il savait très bien que la mère de l'enfant ne voudrait pas qu'il l'élève, personne ne le voudrait. Achever Shizuma pour reprendre l'enfant, pas question pour trois raisons : un enfant à besoin d'une mère pour survivre lors des premiers temps de sa vie, ce serait signer sa condamnation à mort assurément et finalement ce serait plus amusant d'attendre que l'enfant arrive à son adolescence. Et oui, il avait du sang de démon, il rejetterait plus ou moins l'autorité de Shizuma, même si c'était sa mère, celle de Kazahana, qui serait probablement la dirigeante militaire encore, et puis quand les pulsions propres au démon commencerait à affecter ce fils se serait moins drôle pour eux. Ce serait moins intense à cause que son sang était dilué, mais quand même. Enfin, il ne prendrait pas l'enfant.

Il reprépara doucement le mélange sucré à nouveau. Il voulait un peu que tout cela se termine. Probablement que Shizuma aurait mieux aimé voir la personnalité qu'il avait eue avec Kazahana avant que tout cela commence, mais bon, c'était impossible pour le moment et probablement qu'elle n'aurait jamais porter d'enfant s'il aurait pu décider quand reprendre son ancienne mentalité. Il soupira, assez de penser, il valait mieux se concentrer sur ses tâches simples et répétitives, cela éviterait des ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour à l'église de la forêt hurlante [fini]   Jeu 26 Juin - 0:21

"Te détester hein?"

Comment l'expliquer? Si elle ressentait de la haine envers lui, elle la retournera contre son enfant car il ne pourrait lui rappeler que son père. Pour Shizuma, les deux allaient de paire, elle ne pouvait pas détester son enfant et il était de même pour Arbagon; même si elle se forçait à lui répondre de façon à ce que l'on pense le contraire.
Mais la jeune femme préféra garder ça pour elle, si il devait un jour que le démon reprenne le contrôle de soi-même, il irait d'avantage vers Kazahana que vers elle.

Ne voulant pas plus de douleur que celle physique, une nouvelle contraction la força à pousser d'avantage en s'appuyant sur les coudes. Un poids venait de la libérer, à bout de souffle et de force malgré les bols sucrés; Shizuma s'écroula de tout son long sur l'autel, en sueur.
Un cri diffèrent de celui de la none retentit dans l'église, Yuuki venait de récupérer l'enfant avec un long tissu blanc.


Yuuki: Incroyable, ce petit garçon à un mois d'avance mais il n'a pas l'air prématuré!

Peut être que son sang de démon l'avait fait développer plus vite... Qu'importe, c'était un petit garçon déjà très vivace. Ses cheveux étaient de la même couleur que sa mère: gris argenté, quant à ses yeux, ils étaient d'une étrange couleur violette. Etonnée de voir un regard différent de sa mère et ayant entendu la conversation d'une oreille qui lui avait indiqué que l'inconnu était le père, la très jeune fille dévisagea sans discrétion Arbagon. Mais sa capuche lui empêchait de voir son visage, ses yeux étaient-ils les siennes ou avaient-ils sautés une génération?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour à l'église de la forêt hurlante [fini]   Jeu 26 Juin - 0:56

Il attendit que Shizuma ait fini ses efforts, il regardait plus ou moins la jeune femme, après tout, c'était déjà assez difficile ainsi. Après un ultime effort, elle réussis à donner naissance à l'enfant. Il regarda la jeune femme qui accompagnait Shizuma, elle tenant l'enfant et paraissait étonner, les démons n'avait pas besoin du même temps de gestion pour grandir. Il rit, tant d'ignorance. Il remarqua le regard insistant de la jeune humaine, il fit tomber sa capuche.

" Mes yeux sont rouges, je suis un démon! Ces yeux violets sont caractéristiques du mélange de son sang, rien de plus. Il ne retient pas beaucoup de moi ... pour le moment. Bonne chance Shizuma, prend soin de lui, peut-être pourra tu en faire un gentil garçon, peut-être. Quel est son nom avant que je parte? "

Pourquoi resterait-il? La jeune accompagnatrice de Shizuma ne l'aimerait pas, son enfant serait élever pour le haïr, qu'est-ce que cela changerait que quelques personnes de plus le déteste? Ses employeurs le haïssaient, ses alliés sur le champ de bataille aussi, les personnes qu'il avait connus, les personnes qu'il avait rencontrés et d'autres qu'il n'avait jamais vus. Il commençait à se foutre un peu pas mal de qui lui en voulait.

Tournant la tête, il n'eut qu'un bref regard pour l'enfant et repartit vers la fenêtre. Il s'arrêta pour entendre la réponse de Shizuma. Le nom que son fils porterait l'intéressait un peu, après tout, il restait son père. Peut-être le croiserait-il un jour, peut-être pas. Enfin, pour le moment, il ne voulait qu'avoir le nom et partir, cela ne lui apportait strictement rien de rester ici et de plus, mieux valait laisser son fils aux rebelles sans histoire pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour à l'église de la forêt hurlante [fini]   Jeu 26 Juin - 1:13

Yuuki sursauta à la réponse du démon, comment avait-il deviné qu'elle voulait connaitre la couleur de ses yeux?
Elle recula, confier cet enfant aux pouvoirs dilués comme ses yeux à Arbagon lui semblait trop dangereux. Le "peut être" répété ne la rassura pas, ce petit pourrait un jour perdre le contrôle de lui même? Trop de questions la prenait alors que le démon s'éloignait des deux jeunes filles.

Shizuma l'écouta sans vraiment réagir, oui son fils sera surement un ennemi pour lui. Après tout, il ne sera pas élevé sous les mêmes idéaux et la haine porté sur la lune rouge finira par l'atteindre très rapidement. Les sentiments qu'elle éprouvait pour Arbagon étaient devenus autres que de la haine, mais un ennemi restait un ennemi.
Il lui demanda son nom, la none passa un coup d'œil sur le bébé venant de se calmer, retrouvant le nom qu'elle avait gardé à l'esprit.


"... Ascherit..."

C'était le nom d'un guerrier humain valeureux, un vampire-hunter, mort il y a deux siècles. Un doyen de nombreuses techniques utilisé par les escrimeurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour à l'église de la forêt hurlante [fini]   Jeu 26 Juin - 2:21

Il regarda comment la jeune humaine qui tenait son fils réagit. La surprise qui en émanait fit rire le démon. " Alors, elle ignorait les origines de l'enfant? Et elle devait s'assurer qu'il naisse sans problème? " Il rit à nouveau. Comme il était content de voir qu'on avait prit soin de son fils. En plus d'avoir du sang de démon, ce qui lui attribuait un accouchement plus compliquer, on attribuait une jeune fille qui n'avait jamais vécu le moment et qui ne savait pas les origines de l'enfants! Les rebelles étaient désespérés à ce point? Enfin, les choses ne s'étaient pas dérouler si mal, aussi bien ce contenter de cela.

Ascherit. Pas si mal, ce n'est pas le nom qu'il lui aurait donné, mais bon, il n'avait sûrement pas grand pouvoir sur ce fait. Il soupira, se retournant vers le bébé qui était dans les bras de la jeune fille, cet enfant était promu à une grande destiné. Pas le genre de grande destiné de super héro qui sauvait le monde, mais la grande destiné qui signifiait énormément de choix, beaucoup de responsabilité et un accomplissement complet. Cet enfant était voué à vivre une vie qui aurait un sens, qui serait exaltante et qui aurait vraiment une importance dans ce monde, dont les choix serait les siens.

" Ascherit ... c'est pas si mal. Ascherit Naïmphras, Ascherit le bâtard, Ascherit le déchirer. Ça sonne assez bien non? Fait attention à lui ... il aura besoin de toi énormément. "

Puis Arbagon repartit, sans même attendre une réponse, à quoi cela aurait mené de toute façon. Ses grandes ailes le propulsèrent au dessus du sol et il partit au vol tranquillement. Il ne restait plus qu'à espérer qu'Ascherit aurait ses ailes plus tard, sinon ce serait un peu décevant. Il souhaitait une chose à son fils, qu'il puisse connaître l'extase de voler, mais qu'on ne lui ait pas imposer de limite à lui de contraintes, qu'il puisse aller n'importe où sans qu'on le retrace. Plus tard, quand sa mère lui aurait appris les bases de la vie et donner ses valeurs, quand son fils le maudirait et le haïrait, alors là il pourrait espérer arriver à quelque chose de constructif avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour à l'église de la forêt hurlante [fini]   Jeu 26 Juin - 2:43

Shizuma écouta le démon et fut choquée de l'entendre attribuer le terme de bâtard à son propre fils. Elle, elle ne le traitera jamais comme tel, par contre, le reste de la rébellion.... On ne pouvait pas en dire la même chose, certains avait l'esprit étroit comme la jeune femme il n'y a pas si longtemps, qui pensait que toutes les créatures non citées dans la bible tels que les vampires, les démons et les lycans devaient disparaitre de la surface de la terre. Mais les gens changes, parfois en bien, parfois en mal.

Arbagon venait de partir, la religieuse se tourna sur le côté, le visage dans ses mains.


Yuuki: Shizu-sama, vous vous portez bien?

"Par pitié Yuuki, ne me regarde pas."

La jeune fille obeit, Ascherit dormant dans ses bras. Elle crut discerner quelques sanglots, pas étonnant, le père de l'enfant n'avait pas l'air d'être quelqu'un de tendre et compréhensif. Elle ne pouvait que plein son idole qui lui semblait tellement faible par rapport à la Shizuma qu'elle avait toujours connu.

Yuuki: Nous ne pouvons pas rester plus longtemps ici, c'est dangereux, repartons à Vater Unser.

Séchant ses larmes d'un revers de la main, Yuuki revint vers la none et l'aida à se relever pour repartir, lui donnant son bras libre comme appui, l'accouchement n'ayant pas été des plus faciles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à l'église de la forêt hurlante [fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à l'église de la forêt hurlante [fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour des deux disparus de la forêt Guyanaise
» Les Brûlins, forêt de Bord-Louviers
» Avis de marché - Paris - église Ste Marguerite - Lot 1 peinture murale
» [REQUETE] Activer le retour clavier sur HTC HD2
» Anet, promenade en forêt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle Des Immortels :: Hors Rp :: Boite d'archive-
Sauter vers: