Le Cercle Des Immortels

Un monde de destruction entre vampire et démon.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retour sur le devant de la scène [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Jeu 29 Mai - 13:51

Arbagon ne broncha pas en voyant la main qui arriva sur son visage. Il lui avait fait l'honneur d'un coup franc et elle lui retournait une gifle? C'était vraiment insultant, il avait espérer mieux d'elle, il avait espérer qu'elle lui retournerait au moins un vrai coup. La suite lui donnait envie de rire, depuis qu'il tuait sans état d'âme? En avait-il seulement eu avant d'entrer dans la Lune Rouge, de son temps de traqueur? Non. Elle l'avait rejeté, traiter comme le pire maux et maintenant qu'il prenait le rôle qu'on lui donnait, c'était lui le seul et unique responsable. Il se sentait devenir euphorique, mais se retint de le montrer, ce n'était pas le moment.

" Regarde la vérité en face, arrête de te trouver des excuses. Tu sais très bien que je n'ai jamais eu d'état d'âme pour retirer la vie de mes proies. Si tu ne m'avais pas ainsi abandonné les choses auraient été différentes. Tu était tout ce qui me restait, maintenant je n'ai plus rien sauf un vide insatiable de violence et d'envie à combler. Mais cette discussion ne mènera à rien, je ne peux que te souhaiter une chose. J'espère qu'un jour on fera ressortir tes instincts de vampire que tu gardes en toi, de ne plus pouvoir la faire taire tellement elle est insupportable. Ce jour là tu te dégoûteras, ce jour là tu vivras une extase quasi-parfaite. Peut-être que ce jour là tu comprendras. "

Dans sa vois se trouvait des consonances rageuse, il avait essayer et échouer, mais au yeux de tous, tous cela semblait démesurer. Son regard poser dans celui de Kazahana, un torrent de pensé et de sentiment se mélangeait furieusement dans ses yeux, la jeune vampire commençait à le provoquer un peu trop à son goût. Cette dernière était tremblante, cela ne le surprenait pas, elle était encore jeune et pas assez préparer pour la guerre. Il ne fit pas le moindre mouvement quand son ancienne amante s'approcha, il profita du court baiser avant qu'elle ne reparte. La question le fit rire, comme on rit devant une question stupide et sans intérêt. N'avait-elle pas encore compris? Il n'avait pas été assez clair? Alors aussi bien réexpliquer encore une autre fois.

" Tu es la seule maîtresse de ce qui se passera. Depuis le début tu es la seule qui veut avoir la position d'ennemi avec moi, la seule qui agit de la sorte. Je ne t'ai jamais mis à cette place, ce que toi tu as fait. Non, tu n'es pas un ennemi, mais un adversaire, la nuance existe. Un ennemi est une personne dans l'autre camp qu'on doit tuer, un adversaire est une personne dans l'autre camp qui tente de nous bloquer la route et/ou de nous tuer. Je suis ton ennemi, tu es mon adversaire et non une ennemie. Alors je me défendrai, je te rendrai tes coups, mais ne compte pas sur moi pour engager ou vouloir une bataille. Si me blesser tu ferais tant de bien, alors essaie toujours, mais le choix est à toi, uniquement toi. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Ven 30 Mai - 12:29

Cette conversation tournait au désastre. Kazahana n'avait jamais pensé que cela pouvait en arriver aussi loin. "Si tu ne m'avais pas ainsi abandonné, les choses auraient été différentes..." Comment ? C'était facile à dire et à faire remarquer. Elle avait proposé de tenter de le sortir de là, il avait catégoriquement refusé et c'était laissé attirer par le pouvoir et les tentations de le Lune Rouge. Elle n'avait eu son mot à dire dans tout cela. Elle le détesta quand il parla de sa nature de vampire, que tout ce qu'il espérait c'est qu'elle lui laisse place et qu'elle devienne un parfait monstre. Il la décevait énormément pour penser cela d'elle. Certe elle avait peut être des parts de responsabilités dans tout ça, mais lui tout autant qu'elle. Il l'avait lui aussi délaissé...

Il mit les choses au clait, il était son ennemi et elle était son adversaire. Il ne provoquerait rien entre eux, c'était ce qu'il venait de dire, elle en était maintenant la seule maitresse. Comment se battre avec quelqu'un pour qui on avait eu autant de sentiments ? De plus ce n'était pas le moment, même si cela la démengeait vraiment. Ses émotions la troublaient et elle allait encore être à sa merci trop envahit par ce qu'elle ressentait pour être lucide dans un affrontement.
La jeune femme délaissa la garde de son katana seulement pour le regarder dans les yeux.

"Bien, alors ennemi et adversaire, parfait. Seulement avec les engagements que j'ai maintenant pris, attend toi à m'avoir sur ta route. Et j'espère que tu appliqueras tes ordres à la lettre, lorsque qu'ils te demanderont de me tuer. Les connaissant ils ne confieront cette mission qu'a toi...

Oui sur ce point elle en était certaine, la Lune Rouge voudrait sa tête et même sa filiation pour une fois ne pourrait rien y faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Ven 30 Mai - 14:44

" Je verrai en temps et lieu, mais si même toi tu ne pourrais pas me tuer présentement, que tes sentiments t'en empêcherait, alors il en est pareil pour moi. Je n'ai pas aussi changé que tu n'aimerais le croire. Aller, occupe toi de ta protégée, je suis déjà rester trop longtemps ici "

Arbagon laissant encore quelques secondes s'écoulés, avant de se retourner et de s'éloigner un peu pour s'envoler. Il eu un dernier regard pour la jeune humaine endormi sur l'arbre, elle avait été un petit moment de détente. Combien temps aurait-elle besoin pour guérir? Arbagon n'en savait rien, il n'avait pas fait les choses à moitié, mais il savait qu'il avait respecté son engagement de la laisser en vie, point final. Puis il repartit de la place, laissant la jeune vampire et la jeune humaine seules, c'était une autre confrontation comme tant d'autre, comme il y en aurait plein et pas plus. Si Kazahana voulait se mettre sur sa route, qu'elle le fasse, mais qu'elle ne compte pas sur lui pour la tuer, pas pour le moment.

(Désolé si c'est court, mais manque grave de temps et d'inspiration)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Lun 9 Juin - 12:05

Certes, il n'avait pas tors, pour l'instant ses sentiments à elle lui feraient obstacle. Pourtant cette situation ne faisait que renforcer le danger et montrait une grosse faille que l'on pouvait facilement retourner contre elle. Lui non plus ne pourrait la tuer, pour le moment seulement, à un moment donné, même leurs histoires passés ne seraient qu'un vague souvenir, chacun, rongé petit à petit par leurs nouvelles vies. Quelque part cela laissait un espoir, mais il ne fallait surtout pas qu'elle se raccroche à cela, la situation était déjà bien assez compliqué. Et vivre sur un espoir ne faisait que plus souffir.

Il mit fin à leur confrontation. Se retournant et prenant son envol assez vite.

"Merci de l'avoir laissé en vie..."

Kazahana ne broncha pas, elle n'avait rien à dire de plus. La situation était ainsi faite. Elle reporta son attention sur la jeune femme qui était posé contre l'arbre, assez amoché il fallait bien le dire. Au moins elle respirait. Kazahana esperait seulement qu'elle ne garde pas de grosse séquelle de ces moments difficiles qu'elle venait de vivre. Délicatement elle la dégagea de contre l'arbre pour l'allonger au sol, elle serait mieux ainsi. Elle interpella un passant, humain et lui demanda un service. Celui-ci s'en aquita. En attendant elle s'assit à côté de Shizuma qu'elle avait recouvert de sa veste et patienta. Une petite heure après, arriva une voiture ainsi que deux membres des rebelles. Une fois Shizuma installé dans la voiture Kazahana leur demanda de la conduire au manoir et qu'on lui donne sur le champs les meilleurs soins. Elle ne rentrait pas avec eux. La voiture s'éloigna et Kazahana partit, à pieds perdue dans ses pensées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour sur le devant de la scène [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle Des Immortels :: Hors Rp :: Boite d'archive-
Sauter vers: