Le Cercle Des Immortels

Un monde de destruction entre vampire et démon.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retour sur le devant de la scène [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mer 21 Mai - 0:27

Encore une fois, elle semblait se résigner, elle ne résistait plus, mais il ne pouvait pas dire avec certitude qu'elle appréciait pour le moment. Les fins doigts qui parcouraient ses abdominaux les forçaient à se crisper par le simple contact. Très peu de ses victimes avaient si vite réussi à reprendre leur esprit du choc si vite, peu même était aller jusqu'à ce point, se laissant la plus part du temps faire dans un rôle passif. Les choses devenaient de plus en plus intense et agréable, elle avait un certain caractère finalement. Si ses proies étaient toutes ainsi! Un rêve trop beau probablement.

" Tu as finalement décider d'y prendre goût? Cela valait la peine d'essayer? "

Les questions étaient un peu pour lui, voir à quel point il avait eu un certain effet et qu'il avait réussi à la manipuler pour qu'elle se rendre à ce point. Sa main relâcha sa tête et revint sur sa joue, la caressant doucement, la lacérant tranquillement de ses ongles parfois. Retournant son visage à la hauteur de ses courbes, il y passa lentement sa langue, jusqu'à arriver au mamelon tendu. Sans même qu'elle ne puisse comprendre, ses dents se resserraient dessus dans un étau qui se desserra rapidement, pour recommencer à exercer une pression et continuant toujours ainsi. La main dans son dos descendit doucement jusque dans le creux de son dos, le parcourant lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mer 21 Mai - 0:45

A sa question, la jeune fille leva un sourcil, *Tu veux me faire changer d'avis? Ce n'est pas ce que tu cherchais?*, voilà les bêtes questions qu'elle aurait pu lui poser à ce moment là mais qu'elle garda pour elle. Shizuma n'y attendait pas une réponse de toute façon.
Aux quelques moments où il la lacera, ses mains se crispèrent sur ses abdos, laissant des marques d'ongles sur son ventre, sans pour autant le faire saigner. Lorsque le démon la mordit rapidement au sein, elle poussa un petit cri de surprise et le lacéra d'une main sur une de ses épaules, ses mains ayant remontés par l'abaissement du démon, faisant couler quelques vaisseaux sanguins à la surface de sa peau.
La main d'Arbagon déscendait son échine ayant pour effet de faire basculer la tête de la religieuse légèrement vers l'arrière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mer 21 Mai - 1:07

Le silence et le mouvement de sourcil étaient très éloquents, donnant énormément d'information que Shizuma elle-même ne devait s'être aperçu de révéler. Étonnamment, Arbagon aimait quasiment mieux qu'elle lui répondre ainsi, qu'elle ne soit pas entière écraser et soumise. Elle gardait une certaine dignité que nombre des femmes qui avait subit ce traitement avaient abandonnée. Ce n'était effectivement pas que physique, la psychologie avait toujours été un centre d'intérêt du démon, comme tordre l'esprit et le casser.

Les marques et le sang que les ongles de la jeune humaine lui laissaient ne le dérangeaient pas vraiment, recevoir un peu de douleur était toujours stimulant après tout. Quelques gouttes d'un rouge écarlate tombèrent de son épaule pour atterrir sur la douce peau de Shizuma. Puis ses doigts qui parcouraient le creux du dos de la jeune femme s'arrêtèrent, ses ongles s'enfonçant dans la peau et la chair de celle-ci. Cette dernière remonta instinctivement son bassin pour fuir la douleur, mais pas de chance, il monta sa main en même temps. Elle avait maintenant la croupe relever, complètement offerte, Arbagon ne la ménagea pas pour autant. Ainsi, il pouvait aller plus loin en Shizuma, des sensations différentes, un petit bruit d'allégresse glissant de sa bouche. Il mordit une dernière fois la jeune femme pour venir aspiré le sang qui coulait goutte à goutte de sa joue, avant de l'embrasser bestialement une autre fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mer 21 Mai - 1:26

Dommage, Shizuma en avait presque oublié ses douleurs. Mais ce renouvellement de situation lui rappela le pourquoi elle était ici. Fuyant la douleur par instinct, la none se releva mais pène perdu, la main du démon l'avait accompagné et le retour ne fut que plus brusque.
Les dents sérrées pour ne pas exprimer son mal, son regard redevint ce qu'il avait été avant tout ça: un regard furieux. La religieuse se demanda une seconde se qui la retenait de le giffler. Mais la réponse était simple: pour eviter d'obtenir une douleur plus vive comme punition.
L'embrassa furieusement une nouvelle fois, la none lui agrippa les épaules et refléta son humeur sur ses gestes. Elle avait elle aussi planté ses ongles bien qu'un peu moins profond que lui.
Voilà un jeu peu plaisant mais qu'elle jouera elle aussi tant que son adversaire ne se décidait pas à abandonner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mer 21 Mai - 4:57

Il recoula la tête quand il sentit quelque chose perforer son épaule. Contrairement à ce qu'on aurait pu penser, il n'affichait pas un visage de douleur, mais un visage encore plus malsain et appréciateur du moment que plus tôt. Il regarda les ongles de la jeune femme planter dans son épaule, pour lui montrer qu'il ne feintait pas d'aimer cela, il enfonça encore plus ces derniers d'un mouvement d'épaule, prenant une grande respiration pour ne pas rire. Elle n'appréciait donc pas que ses ongles traverse sa peau dans le bas de son dos, mais c'était dommage pour elle, Arbagon n'était pas près de reposer son bassin au sol, il aimait bien la position.

" Bon tu sembles avoir des idées toi aussi, je te laisse les réaliser si tu en as envie, pour le moment cela me semble assez amusant et intéressant. "

Mais il n'allait pas en rester là non plus, si elle voulait commencer à agir ainsi, Arbagon se montrerait encore pire, il avait une certaine réputation à tenir après tous. Regardant Shizuma, c'est yeux étincelant entre une folie téméraire et un plaisir sans borne, il enfonça ses ongles encore plus dans le bas du dos de l'humaine. Et malgré tout cela, le démon se faisait toujours aussi sauvage et bestial, se délectant du caractère de sa victime, se délectant de sa rage à peine cacher, qui ne pouvait s'exprimer, se délectant de ce corps si agréable. Son autre main caressa doucement son cou et ses épaules, sans les abîmer, alors qu'il se contentait pour le moment de regarder la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mer 21 Mai - 19:50

Arbagon avait l'air d'apprecier ces marques, Shizuma aurait dû s'en douter, c'est un démon aprés tout. Son visage malsain ne laissait rien à envisagé de bien, d'un mouvement d'épaule, il intensifia la douleur bien que la none suivit le mouvement.
Enfonçant ses ongles, sa plainte fut en parti étouffé pour éviter que le cri ne soit trop sonore.


"Des idées? Je me défends, c'est tout!"

La jeune fille ne voulait pas être considérée comme une sado-masochiste mais juste comme quelqu'un qui se défendait comme il pouvait dans un tel état de fatigue.
La none était partagée, d'un côté ça la torturait purement et simplement mais de l'autre... Elle en voulait d'avantage, un être nouvellement éveillé faisant face à ce qu'elle avait toujours été.
La religieuse relacha la pression de ses ongles sans pour autant les retirer, espérant qu'il en fasse de même bien qu'elle ne s'attendait pas à des miracles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mer 21 Mai - 23:39

" Te défendre?! Ce défendre ce n'est pas réagir, c'est empêcher l'autre de nous faire du mal en prenant la maîtrise sur ce dernier. Pour le moment je t'ai vu réagir, mais rien d'autre. "

Mais bon, il se sentait peut-être un peu clément, et probablement à cause du respect qu'elle s'était gagnée à ses yeux, il fit comme elle le désirait, il n'était pas dupe, si elle avait relâché la pression de son épaule, c'était pour qu'il en fasse autant. Il réduit la force qu'il appliquait sur ses ongles, revenant au stade initial. Seulement il y avait quelque chose dans ses gestes, bien sûr ce genre de moment était nouveau pour elle, comme tous ce qu'il lui avait fait subir probablement, mais elle ne semblait pas répugner tout cela, une vague impression qu'elle donnait. Il était facile de lire l'esprit et le coeur des personnes qui avait été affaiblit et déboussolé comme elle, la moindre petite chose paraissait.

Désirant faire durer le moment, il reposa le bassin de Shizuma au sol, réduisant ainsi l'excitation qu'il recevait de ses ondulations. Il retira très lentement ses ongles de la chair de la jeune femme, laissant pas la suite sa main revenir vers les fesses et les jambes de celle-ci. De plus en plus en sueur, il ne semblait pourtant pas perdre la moindre énergie, son esprit toujours aussi pourvu d'idées sadiques. IL récupéra encore un peu de sang qui se trouvait sur la joue de Shizuma, puis agrippa ses cheveux en tirant brusquement la tête de celle-ci vers l'arrière, son buste s'arquant sous le coup de la surprise, il en profita pour enfouirent son visage dans la poitrine de la jeune femme et la parcourir de quelques morsures. Les cris, autant de surprise qu'autre chose, qu'avait la jeune femme le faisait trembler, trembler de plaisir. Il revint ensuite embrasser son cou en laissant ses cheveux libres.


" J'ai envie de t'entendre crier, hurler, me supplier. Dis-moi, que me conseilles-tu? Soit sage dans ta réponse, car si tu me laisse trop de choix, il se pourrait que mes expérimentations ne soient pas celles que tu préfèrera. "

En preuve de ce qu'il disait, il agrippa violement un de ses fesses et la griffa, tout en la compressant entre ses doigts. Ses lèvres coller contre la peu de l'épaule de Shizuma se transformèrent en un rictus sadique et cruel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Jeu 22 Mai - 0:12

Shizuma le laissa parler sans répondre d'avantage, elle n'avait plus envi de se justifier. Relachant la pression de ses griffes, la religieuse poussa un soupir de soulagement. Les blessures étaient tellement plus désagréables lorsque leurs causes restaient sur celle-ci.
Elle suait elle aussi, mais comparé au démon, c'était aussi dû à la crainte et aux douleurs subit. Reposée au sol, la none ne savait pas comment prendre ce geste: une pause ou une nouvelle idée sadique? La deuxième solution était la plus attendue.

Arbagon recupéra du sang coulant sur sa joue et lui tira les cheveux brusquement vers l'arrière. Bien qu'elle fut surprise par le geste, la jeune fille n'y était pas trés sensible mais elle fut obligée de se courber pour suivre le mouvement et éviter ainsi de se faire arracher des cheveux.
Des gemissements, certains comparables à des cris sortaient de la gorge de Shizuma au contact du démon, le passage au cou fut celui qui la fit frissonner plus que les autres zones parcourues.

Il lui posa une question qui la fit rougir quelques secondes, ce n'était pourtant pas un moment à être génée mais certaines pensés venaient de fuser dans sa tête.
Le démon la griffa de nouveau, faisant souffler entre ses dents une énième douleur retenue.


"Aprés tout ce que tu m'as fais subir.... Tout ce que je peux te dire, c'est que tu n'as pas besoin de me faire saigner pour obtenir ce que tu veux."

Shizuma se répéta cette phrase interieurement, elle n'avait pas réfléchi avant de parler. Son état de fatigue l'empêchait d'analyser ce qui pourrait eventuellement lui donner du répit, elle répondait alors ce qu'elle pensait sans mentir. Comme quelqu'un passant aux aveux aprés une séance de torture, la vérité sans trafic sortait de ses lèvres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Jeu 22 Mai - 1:06

Il la vit rougir, cela le réjouissait intérieurement, elle commençait à succomber à l'attrait du 'jeu'. Il s'attendit du coup à une réponse plus précise d’une envie ... mais ce ne fut pas le cas. Tant pis pour elle alors, c'est elle qui s'interdisait des choses, alors qu'il lui avait donner le choix. C'est vrai qu'il n'avait pas été très doux avec elle, mais la vie était ainsi, il était un démon et il appréciait ce genre de chose, point final. De toute façon, Shizuma finirait par guérir après quelques temps, quelques mois au maximum.

Il resserra l'étreinte de ses doigts, sans aucune pitié. Son autre main quitta les cheveux pour aller sur le ventre de la jeune femme, commençant tranquillement à faire des tracer sur la fine peau de l'humaine, y laissant des marques plus ou moins profondes avec ses ongles. Arbagon prit une grande inspiration, le plaisir était si bon. Il embrassa Shizuma brièvement et bougea sa tête pour mordre la joue déjà blesser de la jeune humaine. Puis ses morsures allèrent à son cou, mordant la carotide, veine qui apportait le sang au cerveau, et les quelques muscles du cou. Il était déterminer à la faire hurler, jusqu'elle le supplie d'arrêter, ce qui risquait d'être amusant venant de la part de cette humaine si fière d'ordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Jeu 22 Mai - 1:26

Reprenant violamment la jeune fille, le desir de ses yeux disparu. Pour elle, il recommençait sa séance de torture dont il était le seul à avoir du plaisir. Il l'a mordit à la carotide, il était le troisième à s'y être attaqué. Les deux premiers étaient des vampire et chacuns des trois l'avait mordu pour différentes raisons.

Son regard s'attrista, une chose tellement rare de sa part. La dernière fois qu'elle l'avait offert avait été le jour où la none avait retrouvé le corps de son maitre empalé. Pas de haine dans ses yeux, juste la douleur de son âme. La faire hurler maintenant allait s'avérer une tache difficile, sa gorge lui brulait à chaque souffles, les paroles et les cris ne seront que comparables aux tortures du démon.

Avouer ses envies est une chose que même sous les tortures physiques et psychologiques n'arrivaient pas à faire sortir. Du moins, ce serait aussi difficile. Peut être qu'une pulsion arriverait à débloquer tout ça...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Jeu 22 Mai - 14:37

Il remarqua que son geste n'avait pas donner le résultat rechercher, mais tous étaient différents, alors ce ne le surprenait et ne le décevait en rien, avec un peu de temps il trouverait. Du temps, il n'en avait pas infiniment non plus, mais assez à son goût. Il analysa doucement tout ce qui s'était passer depuis le début, la jeune femme semblait sensible aux caresses sur son dos, quelques contacts avec sa poitrine avait sembler l'exciter et la calmer, des morsures l'avait par contre tendue et fait pousser quelques plaintes et puis les quelques baisers auxquels elle ne s'était pas opposer. Mélangea tout cela dans sa tête, il commençait à se construire la suite dans sa tête.

Il ralentit lentement ses mouvements de bassin, jusqu'à arrêter, restant pourtant en union avec Shizuma, c'était à vrai dire pas grand chose pour le moment, mais la suite viendrait. UN autre baiser animal, puis sa main relâcha doucement la fesse de l'humaine pour aller parcourir lentement sa colonne vertébrale, de haut en bas. Il quitta ensuite les lèvres de Shizuma pour revenir à sa poitrine, qu'il embrassa, mordit, laissant parfois sa langue y faire de douces caresses. Sa main libre alla tranquillement à son bassin, le bloquant pour empêcher tout mouvement, il ne restait plus qu'à se montrer patient. Bientôt la jeune femme ne pourrait plus endurer l'excitation que le démon lui donnerait, elle le supplierait de recommencer à la prendre. C'était pourquoi il n'avait pas briser leur union, pour la faire enrager, de savoir qu'il était toujours là, mais immobile. Elle céderait c'était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Jeu 22 Mai - 21:01

Les mouvements de bassin avaient arrêter et Shizuma en profita pour souffler et se calmer. Il reprit sauvagement la possession de ses lèvres puis parcoura sa colonne vertébrale de haut en bas. Ce contact sensible la fit frissonner et gémir. Prenant une nouvelle fois posséssion de sa poitrine, les gemissements se faisaient plus fort et activa le mouvement de son bassin comme un automatisme. Mais le démon la bloqua, la faisant grogner d'insatisfaction.

Ces petits manèges sur son corps remontait son désir qui avait disparu il y a peu. Mais le bloquage sur son ventre la frustrait, elle en voulait plus, plus intense, plus fort! Une nature sauvage qui hurlait dans sa tête.
C'était surement ce qu'Arbagon attendait, que la religieuse craque et lui dévoile ses envies. Bien qu'elle s'en doutait, la jeune fille savait que si il continuait, il aurait ce qu'il voulait.

Assez de ce genre de torture, Shizuma céda. Elle attrappa le démon par le cou d'un geste vif et tourna son regard vers le sien. Un regard de colère, de folie et d'envie.


"Prend moi!"

Si sa personnalité publique était choquée de tels mots surtout de sa part. Cette chose qu'avait enfermé l'église au fond de l'esprit de ses fidèles, cet esprit presque démoniaque, faisait surface et avec fracas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Ven 23 Mai - 14:37

Son regard était si expressif, il atteignait presque son but, il ne lui en manquait que très peu. Malgré qu'il la regardait de façon ennuyer, il en était tout autre en lui, ce qu'il avait réussi à faire, ces gémissements et ces cris, il s'en délectait littéralement. Sa main continuait à caresser son échine, alors qu'elle le retenait pas la nuque. Laissant un petit moment s'écouler pour en rajouter à cette fureur qu'elle nourrissait, il finit par prendre la parole. Sa voix lasse, désintéresser, si elle voulait qu'il accède à son désir, elle devrait faire mieux, elle n'était pas assez convaincantes.

" C'est un bon début, mais si jamais je n'avais pas envie de t'accorder ce privilège immédiatement? Ha, je vois que cela te contrarierait, la colère dans tes yeux est assez palpable. Je n'aime pas recevoir d'ordre, je préfère être celui qui libère, libère d'une longue agonie interminable une victime qui n'en peu plus, suppliante et au bord du gouffre. "

Oui, si jamais elle laissait sa fierté la bloqué, cela se transformerait en un moment insupportable, exciter sans pouvoir être combler autant le corps que l'esprit en devenait fou, c'était littéralement insupportable. Mais il était tout proche, elle éclaterait bientôt, elle le supplierait de mettre fin à sa décadence. Il se libéra de ses mains, retournant à ses précédentes occupations, y mettant toujours autant de coeur. Les gémissements et les hurlements de frustrations étaient coupés par de longues lamentations, son corps tremblait d'excitation, il y était presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Ven 23 Mai - 17:56

Shizuma avait essayé de prendre un peu le dessus malgré sa position la plus soumise. Sans succés, Arbagon gardait sa place tant bien placée que celle de boureau.

La jeune fille était de plus en plus frustrée et les paroles d'Arbagon ne faisait qu'empirer son état d'esprit. Sa façon de la regarda la perturbait un peu, était-elle si ennuyeuse que ça? Si c'était le cas, il aurait surement arrêté ses activités mais au lieu de ça, il les continuait ardement faisant lacher d'avantage de cris et de gemissements à sa victime.
La religieuse tremblait de plus en plus, parfois cela ce transformait en spasmes. Son souffle lui manquait tellement son coeur réclamait de l'energie, ses yeux reversèrent quelques larmes alors qu'elle essayait de repousser le démon. Mais sans assez d'energie, elle n'arrivait à rien à part gémir. ça devenait un supplice et ses yeux le refletait.


"Pitié... Arrête."

Sa fierté en prenait un sale coup et n'arrivait plus à remonter la tête, son esprit était trop préoccupé par son état de fatigue qui n'allait pas tardé à la faire sombrer dans l'inconscience qui risquerait de durer un moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Sam 24 Mai - 15:08

Il eu ce qu'il voulait enfin. À travers tous les sons qui traversaient la bouche de Shizuma, une supplication s'éleva. Après avoir entendu la demande, il relâcha doucement le bassin de la jeune femme et son corps recommença à onduler. Progressivement, mais rapidement, il en revint à la même sauvagerie qu'avait d'arrêter, voir même peut-être un peu plus. Seulement, il savait que le tout ne durerait plus énormément longtemps, alors aussi bien profiter du peu de temps qu'il lui restait à passer avec le jeune humaine.

Il agrippa les cheveux de Shizuma et attira brusquement sa tête vers lui pour l'embrasser avec envie et excitation, laissant le baiser s'éterniser encore et encore sans aucune gêne. Son autre main descendit sur son coccyx, parcourant la délicieuse courbure de ses fesses, pour arriver sur ses jambes. Il parcourait la douce peau de ses jambes et ses fesses sans pudeur, laissant monter en lui l'excitation à un stade plutôt intense. Toujours en possession des lèvres de la jeune femme d'où sortait de petits gémissements étouffer, ses mouvements de bassin semblait plus puissant, allant de plus en plus loin dans le bas ventre de Shizuma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Sam 24 Mai - 15:31

Au diable les diverses pensés qui lui traversait la tête, son instinct avait pris le total contrôle de son corps. Il relacha le bassin, un soulagement exprimé par un soupire aigü se fit entendre. La sauvagerie du démon ne lui posait plus de problème, c'était même devenu le contraire, c'etait ce qu'elle voulait. L'embrassant furieusement, la religieuse lui répondit en faisant de même, dans la même expression d'excitation qui en était arrivé à des sommets.

Son état physique ne l'inquiétait plus. On l'aurait brulé ou coupé, Shizuma ne sentait plus la douleur tant son envie cherchait à être comblé à n'importe quel prix. Ses mains parcourèrent une nouvelle fois le dos d'Arbagon avec cette fois ci beaucoup moins de délicatesse, à l'image du démon.
Des gemissements étouffés par le baiser furent produit par le parcours d'une de ses mains sur son corps, accentuant ses frissons.
Des mouvements de bassin de plus en plus intense la fit décrocher des lèvres de son boureau pour crier son désir de plus en plus fort sans aucune retenue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Sam 24 Mai - 16:18

Il ne s'était pas attendu à un changement si radical de la part de Shizuma, mais c'était encore mieux. Malgré qu'elle lui donnait ses lèvres, il gardait sa poigne sur ses cheveux, restant d'une nature un peu plus dominante. Elle semblait bien prendre maintenant son manque de douceur, elle semblait le désirer même, avait-elle enfin accepter de se laisser aller à ses envies? Elle avait fait le meilleur choix, elle connaîtrait enfin le plaisir, dommage que cela ne ce soit fait que vers la fin, après autant de temps. Mieux vaut tard que jamais dit-on. De petits tremblements suivaient les doigts qui parcouraient son dos, le manque de délicatesse lui faisait encore plus apprécier.

Seulement, quand elle quitta ses lèvres pour se mettre à crier, un frisson intense le parcouru. Ces hurlements de désirs, d'excitations, lui en demandant plus, cela avait un effet assez important sur lui. Tenant toujours ses cheveux entre ses doigts, il la faisait cambrer un peu, lui embrassant le cou, dans des morsures féroces. Pourtant, peu après le début de se soudain relâchement chez elle, il donna un coup de bassin plus sec, entrant au maximum en Shizuma, pour y laisser se déverser un torrent de feu intense et bouillant. Ses muscles étaient contracter et crisper fortement, sa respiration saccadée, parfois même coupée. Un gémissement lui échappa, ce n'était pas la première fois qu'il en arrivait là, ni la première fois qu'un tel son ne pouvait lui être retenu, mais cette fois la fin avait été nettement plus intense qu'à l'accoutumer.

Son torse se soulevant au rythme de ses respirations, il suçota une dernière fois un mamelon à Shizuma et se retira avec une certaine lenteur qu'il trouvait agréable. Son membre dégoulinant, se déposa sur le bas ventre de la jeune femme, il défit sa poigne des cheveux de la none et respira un peu, caressant celle-ci comme un petit animal docile. Son visage calme, le petit sourire montrant qu'il était comblé, ses yeux brillant contemplant ouvertement le corps en sueur et fatigué de l'humaine. Il aimait voir ses victimes vidés et dans un état plus faible, complètement à sa merci.


" La fin était bien, je savais que tu aimerais. Tu vois, quand on se décide à se laisser aller comment c'est délicieux. Maintenant, finissons cela comme il se doit. "

La main qui était derrière la tête de Shizuma descendit sur sa nuque, la faisant se mettre à 4 pattes, alors que lui était tout simplement à genoux. Remontant sa main derrière sa tête, il guida celle-ci jusqu'à son bassin, posant les lèvres douces et chaudes de l'humain sur sa virilité. Sa main la retenant pour ne pas qu'elle se retire, il mit une petit pression pour lui faire faire comprendre, sans non plus l'obliger pour le moment. Il espérait aussi pour elle, qu'elle n'aurait pas l'idée de le mordre, aucune ne s'y était risquer et si elle le faisait, elle risquait de trouver les conséquences à cela encore plus pénible que tout ce qu'elle venait de vivre réuni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Sam 24 Mai - 17:39

Shizuma était brulante, en sueur, préte à mourir pour quelques secondes d'extase que son corps réclamait ardement. Elle criait à chaques mouvements de bassin, lui donnant une décharge éléctrique à chaques coups. Ses morsures au cou qui auraient dû être douloureuses se transformaient en plaisir, le mal ne l'atteignait plus.

D'un ultime et violent coup de bassin, ses cris se transformèrent en un hurlement qui aurait pus se faire entendre à des kilomètres à la ronde, faisant fuir les quelques oiseaux qui espionaient la scène. La none sentit quelque chose de chaud couler entre ses jambes alors qu'elle essayait tant bien que mal de reprendre son souffle.

Arbagon se retira, la religieuse profita de ce bref instant de repit pour se remettre de cette orgasme fulgurant. Il lui lacha les cheveux, les yeux fermés, elle essaya de retrouver une respiration moins saccadée.

"..."

Shizuma ne lui répondit pas, rien que de chercher ses mots étaient bien trop difficile.
Sans poser de resistance, la none fut placée à quatre pattes devant la virilité du démon. Comprenant où il voulait en venir et ayant mit sa fierté au placard depuis un petit moment; elle obeit sans rechigner. La jeune fille pris le membre en bouche et le lécha doucement de haut en bas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Dim 25 Mai - 0:24

Shizuma n'opposa aucune résistance à sa demande, c'était parfait, les choses seraient moins compliquées ainsi. Il enleva sa main de derrière la tête de la jeune femme, qui dans cette position pouvait ressembler à tant d'autres choses, et la regarda avec plaisir. Il voyait à travers les gestes légèrement maladroit de celle-ci, que Shizuma n'avait pas l'habitude de ce genre de chose, mais elle se débrouillait bien. Après un certains temps, il laissa la jeune femme arrêter et s'habilla tranquillement. Il envoya à l'humaine ses sous-vêtements, elle pouvait toujours les remettre, mais sa robe était en lambeau, majoritairement à cause des tortures qui avaient précédé cette scène.

" Tu peux tu couvrir un peu avant que ton amie ne reviennes "

Il savait que Kazahana reviendrait, il la connaissait, il était même surpris qu'elle ait prit tant de temps. Peut-être que les remords étaient moins importants sur elle maintenant, peut-être avait-elle si changer après tout. Il finit de s'habiller puis s'assit un peu plus loin, elle serait là d'ici peu, il en était sûr. Malgré tout, il s'ennuyait un peu d'elle, il avait changé en laissant sa nature démoniaque prendre le dessus, mais il restait lui. Shizuma avait été une des 'meilleures' victimes qu'il avait eu et elle n'arrivait pas même à la cheville de Kazahana. Mais bon, au moins il avait pu passer un peu de son temps libre agréablement. Il resta assis là à l'affût de bruits de pas qui approcheraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Dim 25 Mai - 0:46

Arrêtant son action, il lui lança ses sous vêtements. Mais aulieu de s'habiller rapidement, Shizuma regarda ses habils avec des yeux éteints, un regard complètement vide digne d'une poupée sans âme. Quand son esprit allait revenir, le choc risquera d'être violent.
Finalement, aprés quelques secondes d'absence, la none enfilla ses bouts de tissus et attrapa sa robe en lambeaux et son épée qui ne se trouvait pas trop loin sans se lever.
La jeune fille se mit assise, le dos appuyé contre un arbre pour eviter qu'elle ne soit complètement vautrée à terre.


"... Pardon..."

Un mot murmuré. A qui s'excusait t-elle? Tout ce que l'on pouvait deviner c'est qu'il ne s'agissait pas d'Arbagon.
Elle regarda sa robe et son arme avec toujours si peu d'expression puis posa finalement sa tête contre l'arbre pour sombrer dans un sommeil qui se voulait réparateur, le reste de ses affaires sérrés contre elle comme si ces objets étaient sa propre vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Dim 25 Mai - 12:28

Kazahana était partie, laissant Shizuma aux mains d'Arbagon. Comme l'humaine lui avait dit c'était peut être la meilleure des solutions après tout si elle voulait rester en vie, même si pour la vampire, rester pour se faire torturer n'était pas une solution. Ses principes n'incluaient pas ce genre de propos, autant mourir. Elle était vampire et Shizuma humaine, voila où était peut être tout simplement la différence.

La jeune vampire s'était éloigné, en pestant contre son ancien amant. Il lui payerait ces affronts, qu'il en soit certain... Pourtant les remords se firent sentir très vite. Pourquoi éprouvait-elle tout ces sentiments et pour des personnes qu'elle ne connaissait finalement que très peu. Pourquoi n'était-elle pas froide et insensible comme l'énorme majorité des gens de sa race ? N'empêche que maintenant, elle savait ce qu'il était entrain de faire subir à la jeune femme et elle était là à se balader et ressasser ses sentiments... Ils avaient fait une sorte de marché, elle devait s'y tenir sous peine que celle-ci ne meurt vraiment. Arbagon ayant tellement changé, il était parfaitement capable de lui ôter la vie si elle revenait s'interposer. Quel dilemne. Kazahana s'était arrêtée et finalement appuyé contre un mur. Comment prendre une pareille décision sachant qu'elle impliquait une vie autre que la sienne et que cette vie avait choisit ce qu'elle subissait. Le libre arbitre, une notion complétement humaine qu'elle, vampire, avait du mal à saisir. De belles questions réthoriques qui ne faisaient pas avancer l'histoire.

Tant pis, elle allait y retourner et pour éviter à Shizuma de perdre la vie, provoquer Arbagon. Celui-ci ne résisterait pas à la tentation de se battre contre elle. Kazahana trouverait quelque chose à lui dire pour le faire sortir de ses gons. Elle se mit donc en route dans le chemin inverse.

A son grand étonnement, en arrivant à proximité de là où elle les avait laissé, elle n'entendit rien. Quelle sotte, pourquoi seraient-ils d'ailleur resté ici, dans un coin si découvert... Et bien non, elle distingua Shizuma adossé à un arbre. Celle-ci ne semblait pas dans sa meilleure forme, vue dans l'état ou elle était. Kazahana c'était trompé, il semblait avoir tenu parole. Elle se dépecha de s'en approcher pour la voir. Elle respirait et semblait dormir. La meilleure chose à faire. Elle et ses conseils de guerrier... La vampire venait de commettre une grosse erreure, elle se retourna pour voir Arbagon qui était là, assit, contemplant la scène. Si il avait été bien plus mal attentionné, elle aurait été dans de beaux draps.

"Mes félicitations, elle semble en parfaite santé !"

Lui dit elle d'un ton glaciale et bourré de reproches. Avant de s'attarder un peu, en les effleurant à peine sur les plaies de la jeune humaine.

"Tu ne t'es pas loupé, j'espère que cela à été divertissent..."

Intérieurement, elle enrageait ! Elle avait laissé faire tout cela... Rien ne la dérangeait plus que de dégainer son katana et de régler tout cela. Seulement ce n'était pas la solution, Shizuma avait besoin de soins et ce n'était pas le moment de croiser le fer pour regler leurs différents personnels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Dim 25 Mai - 23:43

Comme il lavait penser, Kazahana arriva assez vite. La jeune femme dormait, Arbagon n'avait aucune idée de ce qu'elle aurait comme réaction en repensant à tout ce qu'elle avait vécu à son réveil. Son ancienne amante ne le remarque pas, trop occuper à vérifier l'état de santé de sa protégée, il en eu un sourire. Ce visage angoissé, c'était la première fois qu'il le lui voyait, cela faisait un effet bizarre, mais elle ne l'aurait jamais montré si elle l'avait aperçu avant. Sa voix glaciale perça le silence, il resta neutre lui aussi, répondant sur le même ton qu'elle, il agirait d'égal en égal, donc si elle agissait ainsi, il le ferait lui aussi, si elle voulait se battre, il se battrait.

" Tu aurais peut-être voulu que je la tue? La retrouver morte contre cet arbre? Tu te disais déçue que j'ai pu douter de ta loyauté au combat, moi je vois que tu ne me fais pas plus confiance, je t'avais donner ma parole. J'ai changer, mais je suis encore moi, je n'en suis pas au point de ne plus respecter mes paroles, tout comme celle que j'ai fait envers mes anciens confrères, mais t'expliquer serait trop compliquer pour ces dernières. "

Son regard était nostalgique, colérique, las et ennuyer. Le temps d'avant, le futur, la mort qu'elle lui avait annoncer plus tôt. Il regarda encore Shizuma un peu.

" Elle guérira, j'ai été plus dure physiquement que mentalement. Tu retrouveras la petite inconsciente que tu désirais tant garder en vie d'ici quelques semaines, que je l'ai loupé ou non. Pour ce qui est du divertissement, je crois que cela n'est que pour t'enrager encore plus que tu le demande, tu sais très bien ma réponse et tu sais très bien qu'elle te frustrera. Oui, c'était amusant, oui j'ai apprécié, sinon elle serait encore plus amochée. "

Il se releva, mais ne bougea pas, qu'attend-t-elle de lui? Il n'avait pas pu laisser tout cela enfermer en lui, il avait essayé pourtant. Ne disait-on pas : Chasser le naturel et il revient au galop? Et maintenant qu'il était véritablement un démon, elle lui demandait de s'arrêter? Si seulement elle pouvait voir à quel point il était doux, qu'il pourrait être tellement pire. La raisonner ne donnerait rien de toute façon. Maintenant, c'est Kazahana qu'il regardait. * Si tu savais que je m'ennuis de toi encore en ce moment, même après ce que je suis devenu. Mais tout cela était si prévisible, comment aurais-je pu ne pas te décevoir. *

" Pardonne moi de l'avoir laisser vivante et sans blessure permanente, j'aurais peut-être du lui couper un bras pour que tu sois contente. J’essaierais d'y penser la prochaine fois. Et par la même occasion, assure-toi que ceux qui m'espionneront pour le bien de votre organisation ne se fassent pas prendre, je déteste savoir qu'on m'espionne. "

Sa vois n'était pas moqueuse, mais très sérieuse en fait. Son regard se détourna des yeux de Kazahana, elle pouvait prendre ces quelques mots comme elle le souhaitait, cela n'était pas de son ressort et il n'en avait pas vraiment d'intérêt pour cela. Cela lui permettrait peut-être de prévenir ces petits humains de faire attention quand il espionnait et de savoir se retenir, après tout, si jamais un des vampires de la Lune Rouge était attrapé, elle ne lui ferait pas accroire qu'il resterait en vie longtemps. À vrai dire, la Lune Rouge n'avait pas encore commencé à user d'espions, mais ne saurait tarder. Non, si un espion de la Lune Rouge était attrapé, il se ferait tuer. Alors de quoi geignait-elle que sa petite espionne soit en vie?

" Je ne te demande pas de laisser ceux qui espionne à mon compte en vie, mais d'être reconnaissante du cadeau que je t'ai fait. Je suis bien le seul dans le clan à accepter de lui laisser la vie sauve, nous sommes en guerre bon sens! Et s'il te plait, ne me dit pas que les espions de la Lune Ruge seront épargner, tu sais que ce ne serait pas vrai, que ceux qui te suive ne le permettrait pas. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Lun 26 Mai - 18:27

Elle ne s'attendait pas à ce qu' Arbagon lui réponde gentillement vue le ton qu'elle venait d'employer avec lui. Il semblait déçu qu'elle n'ai pu croire en ce qu'il lui avait dit avant qu'elle ne les laisse.

"Tu es encore toi ?! Tu ne me feras pas avaler cela, c'est peut être ce qu' au fond de toi tu as toujours été, ça je veux bien le croire, mais la personne que moi j'ai connu et dont je suis tombée amoureuse ce n'est pas ce que tu présentes là tout de suite en face de moi. J'ai laissé cette humaine à une personne que je connais pas, normal que je doute de sa parole !"

Kazahana se retourna pour reporter son attention sur l'humaine. Pourrait-elle la transporter sans agraver son cas pour qu'elle reçoive des soins. Arbagon continua de parler. Certe elle guérirait, mais quoi qu'il en dise, la vampire savait que Shizuma ne serait plus la même psychologiquement. Qu'est ce qu'il pouvait l'agacer. Il se faisait presque passer pour un gentil maintenant, certe il aurait pu faire pire, mais cela n'excusait ou n'atténuait en rien ce qu'il lui avait quand même fait subir. La jeune femme se tint prête à toute éventuallité quand Arbagon se releva. Il ne bougea pas plus. Il se contenta de la mettre en garde.

"Oh, je vois, tu crois que c'est moi qui lui ai demandé de te surveiller."

Elle rigola légèrement avant de reprendre :

"Désolée de décevoir ton ego qui croit que tu es assez important pour être autant surveillé. Elle n'avait même pas encore rejoint nos rangs. Si elle était là, c'était de sa propre initiative, tu aurais peut être dû lui demander... Pour ce qui est du cadeau, merci je penserais à t'en envoyer un ! La comparaison ou le joker si tu préfères n'étant pas valable puisqu' elle n'était pas là pour nous, je ne pourrais faire cela avec un de vos espions si jamais j'en découvre un, nous sommes en guerre tu viens si bien de le dire !..."

La conversation ne menerait à rien, il y avait trop de tentions et de sentiments personnels qui se mêlaient à cette querelle. Peut être juste à croiser le fer, si ils continuaient ainsi de se provoquer et de se chercher l'un l'autre pour voir jusqu'ou ils pouvaient tenir. Kazahana se sentait pourtant de moins en moins capable se jouer ce rôle, même si il le fallait. Ils étaient arrivés trop loin maintenant pour qu'elle lâche prise et cède devant lui tout particulièrement. Elle continurait...

"Je crois que tu as fini, non ? A moins bien sur que tu ne souhaites me faire subir le même genre de chose ?..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mar 27 Mai - 1:23

" Si tu veux décevoir mon ego, fait mieux, j n'ai jamais dit que tu lui avait demandé, ni même qu'elle avait pour objectif donner de m'espionner, ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit. Je l'ai déjà croiser, je sais très bien que si elle n'était pas des vôtres, elle avait déjà un pied dans votre rebellons. Elle ne m'espionnait peut-être pas de ta part, mais à la fin, les renseignements auraient servis à qui? Chaque chose à un prix, qu'on le voit ou non, le sien à juste été plus flagrant que d'autres. "

Il regarda le ciel un moment, puis son regard revint sur Kazahana et Shizuma, pourquoi s'affolait-elle autant? La vie de celle-ci n'était pas en danger. Pourquoi lui n'était-il pas déjà partit, un mystère, en faite non, il ne voulait seulement pas s'avouer qu'il voulait passer un peu de temps avec Kazahana, peu importe qu'il soit tendre ou hostile. Mais les paroles que prononça son ancienne amante furent comme un mur qui le reversa, il trembla un peu, ses poings se crispèrent. Pourtant durant quelques secondes on pouvait voir la lueur de malignité qui explosait dans ses yeux, avant de redevenir plus normal. Ses ailes déjà apparus (il les avait pas ranger depuis le début), il n'eut qu'à faire un bon pour arriver devant la jeune vampire. L'attrapant par le cou dans le même mouvement, il l'écarta de l'humaine endormie.

" Ne viens pas me tenter surtout! Tu es venu ici, m'a menacer de ton arme en t'attaquant à mon honneur de guerrier de plus, s'en compter que tu à profiter de la situation pour m'annoncer la mort d'un frère d'arme, la .... une des personnes les plus importantes pour moi. Que tu l'ai tuer je m'en fou, il est mort au combat, mais le moment n'était pas non plus le mieux pour cela. Alors par dessus cela, ne vient pas me tenter, il se pourrait que l'envie de m'amuser encore me revienne, fais attention à tes provocations si tu veux rester en santé, voir même en vie encore quelques années. Tu disais vouloir te venter du jour ou tu serais centenaire, tu n’as que deux pourcent de ce chemin d'accomplis, soit sage dans tes paroles si tu veux le finir! "

Après une grande respiration, il la relâcha, un regard charger en colère à son égard. Elle avait encore une certaine importance pour lui, mais elle ne pouvait pas tous ce permettre non plus. * Que cherches-tu? Pourquoi t'attaquer à ma nature profonde, n'est-elle pas assez dominante ainsi? Que veux-tu faire! * Ses pensés faisant monter en lui un sang chaud et bouillant, trop pour dire qu'il n'était pas énerver. Il en avait mare de toujours retenir sa colère, il l'avait toujours fait, il devait le faire pour éviter les décharges électriques qu'on lui envoyait sinon et pour éviter de blesser le reste du monde. D'un geste inconscient, sans même y penser, son poing atteignit Kazahana. Une gifle aurait été trop ... non, il était un combattant et elle aussi, il lui ferait l'honneur d'un vrai coup au moins.

" Tu as peut-être raison, tu me vois comme un inconnu et c'est toi qui me le fait devenir, j'ai perdu mes alliers par ma capture, je perds maintenant la personne qui m'était la plus importante. Si tu tiens tant à me voir comme un ennemi, comme une personne si dangereuse, alors soit, c'est maintenant le cas. C'est la première fois que je te frappe, j'avais espéré ne pas en arriver là, et je suis sincère, mais comme tu sembles vouloir me voir comme un adversaire personnel, alors qu'il en soit ainsi. "

Il était vraiment sincère, mais il se doutait qu'elle ne voudrait pas le croire. Une personne sensée aurait reculé, lui ne bougea pas. Parfaitement droit et immobile en face de Kazahana, malgré qu'il l'avait frappé, qu'elle voudrait sûrement répliquer. Ses mains étaient complètement détendues, il ne souhaitait pas faire venir ses épées immédiatement, si jamais la jeune vampire attaquait avec une arme, il esquiverait. Il savait qu'il avait été dur, mais il ne l'avait jamais blesser et elle avait toujours agit comme si il en avait eu après elle, maintenant ces dires étaient fondés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mar 27 Mai - 11:54

Il connaissait Shizuma, Kazahana ignorait complétement ce point, comment c'étaient-ils rencontrés ? Enfin pour le moment la question n'était pas là. Leur conversation se poursuivait, faisant monter la tension toujours un peu plus à chaque nouvelle réplique.

En une fraction de seconde, sans que celle-ci n'ai le temps de réagir, Arbagon s'approcha d'elle et la saisit par le coup. Ses paroles se firent bien plus dûres et menaçantes à son égard. Il exprima une peine mélangé de haine à propos de la mort du traqueur qu'elle lui avait annocé plus tôt. Voila, là il avait réagi ne se retenant pas de montrer ses sentiments contrairement à tout à l'heure. Le tout se finissant sur une petite note presque nostalgique d'une de leurs conversations passés lorsqu'ils étaient encore ensemble. Il s'en souvenait quand même. Enfin, Arbagon la tenait toujours par le coup et même si la jeune vampire ne se débattait pas, elle commençait à avoir des difficultés à respirer. Il prit une profonde inspiration et se décida à la relâcher. Kazahana se contenta elle aussi de respirer profondément tout en lui répondant :

"Les années qu'il me reste à vivre ne sont plus importante de toutes les manières. Que je vive encore trois jours, six mois, dix ans ou comme tu le soulignes encore quatre vingt ans pour souhaiter mon centième anniversaire, cela m'importe peu, j'ai tout laissé tomber et perdu. Que tu me fasses quelque chose ici ou même me tue n'y changera rien..."

Ses paroles étaient froides mais sérieuses. Cela n'avait plus aucune importance, si elle pouvait vivre le plus longtemps possible, certainement tant mieux, mais si ses combats devaient s'arrêter, elle aurait fait ce qu'elle avait eu à faire et l'histoire s'arrêtait là.

Kazahanna se retrouva sans rien avoir pu y faire, au sol et sur le coup légèrement sonné. Arbagon venait de la frapper, en plein sur le visage, sans qu'elle ne s'y attende et ai pu réagir. Cela faisait deux fois aujourd'hui. La jeune femme porta sa main sur le bas de son visage là où il avait placé son coup. Bien il venait de lui exploser la lèvre inférieure. Elle se releva, pour se retrouver face à lui. Mais là ce ne fut pas là douleur de ce qu'il venait de faire qui la traversa, mais celle produite par ses mots. En premier il affirmait que c'était elle qui l'avait fait devenir celui-ci ! Comment pouvait-il dire une chose pareille !... La perte de ses alliers, d'une personne importante ; si il parlait d'elle, oui il l'avait perdu au moment ou il c'était laissé emporter par l'ivresse du pouvoir et de la puissance de la Lune Rouge en commençant à tuer comme eux. Et il allait encore plus loin. C'était dit, désormais il la voyait comme une ennemi et c'est ce qu'elle devait elle aussi faire. Etrange, Kazahana pensait que cela avait été déjà le cas pour lui, elle se trompait, jusqu'a maintenant il ne l'avait pas considéré comme tel. Elle non. Cette fois, tout était déclaré, ouvertement et sans doute possible.

Pourquoi restait-il là, face à elle ? Il venait d'être parfaitement clair à ce sujet. Kazahana leva le bras comme pour, elle par contre le giffler. Seulement elle s'arrêta à hauteur de son visage et se rétracta, non elle ne le ferait pas.

"Je crois que deux ennemis n'agissent pas de cette façon, je passerais pour une amante qui essaye de te faire reprendre conscience en faisant cela... Tu n'as aucun droit de me dire que c'est à cause de moi que tu es devenu comme ça. Que je te pousses à bout, oui, mais tu as perdu le droit que je ne te considère pas comme un ennemi le jour où tu as commencé à tuer comme eux sans aucun état d'âme Arbagon ! Je suis surprise de t'entendre dire que tu ne me considérais pas encore de cette même façon..."

Kazahana enrageait et se sentait à la fois totalement désemparé. Elle qui avait cru que tout ses sentiments ne ressurgiraient pas, qu'elle avait réussit à les enfermer... 'Des adversaires personnels', normal, comment pouvait-il n'y avoir rien de personnel entre eux après ce qu'ils avaient vécu. Ce que montrait les sentiments qu'avait Kazahana à l'instant c'étaient que malgrè tout cela, elle n'vait cessé de l'aimer. Voilà ou se trouvait le problème, elle lui en voulait tout simplement d'avoir abandonné et lui faisait entre autre payer de cette manière en prétextant son passage dans l'autre camps, c'était bien plus facile ainsi...

La vampire sentait son coeur battre à mille à l'heure dans sa poitrine. Ils étaient toujours face à face. Kazahana s'approcha pourtant de lui, tremblante et pas certaine du tout d'elle et de comment allait réagir Arbagon. Elle déposa un baiser sur ses lèvres avant de se dégager et de se mettre en place prête à dégainer son katana. Elle lui demanda, non sans mal, d'une voie presque tremblante :

"Et maintenant ? On agit en parfait ennemis pour définitivement marquer que nous le sommes devenus, où tu me laisses l'emener pour la faire soigner et on remet une nouvelle fois notre effusion de sang à plus tard ?"

[HJ : Ne te laisse pas faire !! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour sur le devant de la scène [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel Superstar aimeriez-vous voir sur le devant de la scène ?
» Orgueil et préjugés : 200 ans et toujours sur le devant de la scène
» "Titanic" de retour en 3D : sortie le mercredi 04 avril 2012
» Votre scène favorit.
» Quelle scène vous a le plus touché ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle Des Immortels :: Hors Rp :: Boite d'archive-
Sauter vers: