Le Cercle Des Immortels

Un monde de destruction entre vampire et démon.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retour sur le devant de la scène [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Elijah Mundrell
Une ombre froide et cruelle
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mar 13 Mai - 11:19

Le vampire avait repéré sa proie depuis un moment déjà. Cette jeune femme était déjà passée plusieurs fois devant lui sans oser le regarder. Elijah lui, n'avait cessé de la contempler. Et sa gorge... fine, blanche et elle semblait si douce ! Il s'imaginait déjà l'embrasser tendrement.

Celle-ci s'apprêtait de nouveau à passer près de lui. Il se leva de là ou il était assis et s'approcha d'elle, l'enlaçant par la taille. La jeune femme ne s'opposa presque pas à lui. C'était un vampire et elle n'était qu'une esclave incapable de lutter contre lui. Elijah le savait parfaitement et aimait jouer de cela avec les jeunes femmes humaines. C'était tellement facile. Ses mains se dirigèrent vers la gorge de la jeune femme, pour la caresser et passer délicatement ses doigts dessus. Quoi de plus agréable qu'une pareille beauté et sensation, lègèrement chaude et d'une telle douceur... Sa pauvre victime était toute tremblante, la pauvre devait pertinament avoir comprit ce qui allait lui arriver.

Le vampire approcha délicatement sa bouche de la gorge et commença par l'embrasser délicatement. Quelle sensation ! Un vrai régale. La jeune femme, elle tremblait de tout son corps mais ne pouvait à la fois résister aux baisers de l'inconnu. L'envie était trop forte, Elijah planta ses crocs dans sa gorge. Un fin filet de sang dégoulina alors le long de son coup pendant qu'une autre partie était entrain d'être dégusté par le vampire. Cette jeune femme a vraiment un gout délicieux pensa-t-il. Un vrai régal !! Il aurait eu tors de s'en priver. Son baiser dura de nombreuses minutes et sa pauvre victime dû sentir petit à petit ses forces l'abandonner. Le vampire la retint de tomber quand elle n'eu plus la force de se tenir debout et que par la suite toutes ses forces l'abandonnèrent. Il passa sa langue sur ses lèvres pour savourer les dernières gouttes de son festin avant de déposer le corps inerte de cette jeune femme sur le sol.

Elijah était comblé et s'apprêtait a repartir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mar 13 Mai - 14:41

Meurtre, viol, colère, confrontation avec Akazome et châtiment se succédait dans un cercle sans fin pour Arbagon. Il travaillait maintenant seul, on avait juger bon de défaire le groupe, les craignait-on? Avait-on peur qu'il renverse le clan à eux seuls? Comment savoir ce qui se passait dans les têtes de ses gens, pour le moment Arbagon oubliait ses problèmes par le sang et la violence, il sentait enfin sa nature de démon s'apaiser, cette petite voix qui voulait le voir agir ainsi semblait satisfaite. Il n'arborait plus son capuchon si souvent, seulement quand c'était strictement nécessaire. Il avait rencontré Nomia et quelques traqueurs durant ses chasses, mais il avait été incapable de les tuer, ce qui lui avait valu de nombreuse leçon et punition. Et on l'envoyait encore sur le terrain, pour une humaine cette fois, l'épuration commençait, on l'accusait d'être une proche des rebelles, c'est pourquoi on la voulait morte.

Arbagon descendait la rue tranquillement, on le laissait en paix, on s'écartait devant lui. Il dégageait une force et une confiance monstre, la clé pour créer la peur la plus profonde chez les gens, il souriait devant ce spectacle, ils étaient tous faibles, des humains faibles et stupides. Il reconnut un ou deux visages de victimes qu'il avait laissé en vie, peut-être parce qu'elle l'avait plus divertie que leur consoeur humaine? Peut-être avait-il seulement été clément? Il ne le savait pas. Son visage se tournait en analysant les personnes présentes, il cherchait sa proie, elle n'était pas là, il continua à progresser dans l'endroit rempli de tant de peureux et d'êtres inférieurs.

Quand il trouva sa cible, il ressentit une rage inexplicable. On l'avait abattu avant lui, le vampire qui l'avait tué était juste là. C'était son objectif à lui, sa petite humaine à utiliser comme bon lui semblait, elle était à LUI et personne d'autre. Maintenant le corps froid et mort n'avait plus aucune attrait pour lui, son visage prit les traits de la frustration qu'il ressentait, en quelques secondes une de ses lames se retrouva juste devant le vampire qui l'avait tuer, à seulement quelques millimètres, ce qui avait été intentionnelle de ne pas lui retirer la vie immédiatement.


" Cette jeune femme était destiner à ma volonté. Tu viens de me retirer du sang, une soirée qui aurait peut-être pu être agréable et le plaisir de prendre la vie de cette jeune inférieure. J'ai des comptes à rendre, je dois donc prendre compensation, ta vie me revient de droit. Défend toi si tu en ressent le besoin, mais prit pour que le sang que tu viens de prendre t’ait donné la force nécessaire à survivre! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Mundrell
Une ombre froide et cruelle
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mar 13 Mai - 19:45

Un démon s'approcha de lui et moins d'une demi seconde après le menaça de sa lame. Heureusement celui-ci s'expliqua de son geste. Quel dommage, il venait de le priver de son amusement. Comment Elijah pouvait-il savoir que cette charmante et si délicieuse humaine lui était réservé ? Enfin le démon lui en semblait vraiment frustré et énervé.

Le vampire ne bougeait pas, celui-ci ne l'impressionait pas le moins du monde en le menaçant avec sa lame. Et lui retirer du sang, quelle excuse minable ! Du sang il y en avait plein les rues, ce démon n'avait qu'a se servir.

Elijah se dégagea de la lame du démon en la poussant doucement du rebord de ses doigts. EN fixant le démon droit dans les yeux il lui répondit :

"Ne t'énerves pas pour si peu, démon, et ne m'en veux point pour ce geste. Comment pouvais-je savoir que cette délicieuse créature t'était réservée ? Elle m'a tellement plu... Mais elle ne valait pas la peine que nous nous bations pour elle non plus. Tu veux du sang et t'amuser ?? L'endroit est remplie de créature semblable. Tu n'as que l'embarras du choix !"

Finit-il de lui dire en détournant quelques secondes son regard pour observer un groupe de jeune femmes qui passaient presque apeuré à leurs côtés. Il reposa son regard sur les yeux de son interlocuteur.

"Mais dit moi, pourquoi donc cette humaine t'était-elle destiné comme tu le dis, je ne savais pas que l'on pouvait avoir ce service de réservation ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mar 13 Mai - 20:43

Shizuma passa pour toujours trouver de nouvelles recrues à la nouvelle organisation opposée à la lune rouge. Elle croisa sur le chemin un groupe de jeunes femmes qu'elle salua avec une légère réverance et un sourire charmeur; ce qui fit rougir les plus jeunes d'entre elles alors que les plus agées se contentèrent de lui renvoyer son salut. Aucune ne semblait s'y connaitre en combat, c'est pourquoi la religieuse continua sa route en les regardant du coin de l'oeil.
Soudain, la none entendit quelques exclamations de peur et des pas plus pressés. Pour comprendre ce qui venait de se passer elle se retourna pour voir le groupe de jeunes filles partirent à pas rapides, limite en courant.


"Etrange..."

Curieuse de savoir la cause de leur état, la jeune fille coupa à travers les quelques arbres qui lui coupait la vue pour reconnaitre Arbagon.

*Encore lui! Il vaudrait mieux que je parte, je pourrai pas le vaincre seule.*

Shizuma remarqua alors la deuxième personne qui semblait lui faire de la conversation. Mais il était dos à elle, la none ne parvenait donc pas à en savoir plus. Elle vit alors le corps à ses pieds.

*Encore une victime... Et humaine evidemment! Je me demande qui l'a tué.*

Bien caché, la religieuse pria interieurement pour le salut de cette jeune femme et attendit passiament leur départ pour pouvoir enterrer le corps dans les règles. Et en deuxième option, ecouter la conversation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mer 14 Mai - 1:02

Son regard ne changeait pas, toujours aussi colérique et agressif. Un geste de main et quelques paroles suffirent à faire disparaître l'épée, qui revint dans sa main droite comme si elle ne l'avait jamais quitté. Arbagon regardait toujours l'humaine morte et sans vie, il sourit avec sadique aux paroles du vampire. Effectivement, ce n'était qu'une rue de petite humaine, mais là n'était pas la question, c'était même une réponse qu'il jugeait peu réfléchit. Le sarcasme du vampire n'attisa pas la colère d'Arbagon, il eu un long rire même, un vampire qui méritait finalement un peu de respect. Il se tenait devant lui sans trembler, cela était agréable, enfin une personne qui valait la peine d'être rencontrer, dommage qu'il ne puis sympathiser avec lui.

" Et oui, on peut réserver, mais c'est malheureusement un privilège qui ne t'a pas été accordé, sinon tu ne serais pas ici. Ces femmes qui sont ici me sont effectivement toutes accessibles, mais elles sont toutes de petites soumises sans volonté, et puis il n'y a aucun défi en elle. En plus, la chose est plus importante, c'est son sang à elle que j'ai besoin, il est rare qu'un vampire ne soit pas au courant que la Lune Rouge existe et n'aime pas qu'on lui vole ses proies. Es-tu stupide ou seulement ignorant? Je peux bien poser des questions moi aussi. Et tu fais fausse route, elle valait amplement que je te tue, ne t'y méprends pas. "

Son sourire sadique était toujours présent, sa lame n'était pas vraiment menaçant à l'égard du vampire, elle n'avait pas vraiment d'utilité à vrai dire. Peut-être que le petit vampire ne voulait pas la bataille, mais il devrait se montrer persuasif pour que son instinct de démon accepte de ne pas combattre, enfin, ce n'était pas impossible, aussi bien laisser une chance au jeune homme. Arbagon soupira, coincer entre l'irrépressible envie de rire devant le prochain combat, que celui de béatitude qui l'emplissait devant un être inférieur, car même si Arbagon le respectait il considérait le vampire inférieur, qui allait mourir bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Mundrell
Une ombre froide et cruelle
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mer 14 Mai - 12:29

Finalement ce démon ne sembalit pas être une parfaite brute sans cervelle, complétement soumise à son instinct de tueur. Celui-ci rabaissa sa lame, sans pour autant la ranger totalement. De plus il était corriace, Elijah ne comprenait pas pourquoi il faisait toute une histoire de cette fille, certe il n'avait pas eu le plaisir de la tuer lui même, mais il s'en remettrait. Ses paroles laissaient trahir que cette petite humaine était finalement interressante et vue comment il avait tourné sa phrase, elle devait avoir un lien avec un quelconque groupe de résistance. Dommage, elle ne lui avait pas montré ce côté-ci. Ce qui le surprit un peu plus ce fut qu'il mentionna la Lune Rouge. Comment pouvait-il en faire partit, il était un démon. Le clan semblait avoir bien changé depuis la dernière fois qu'il avait combattu pour lui. Quand à le craindre, quelle ironie, c'était plutôt lui qu'on craignait, enfin celui-ci devait être bien trop nouveau pour avoir entendu parler de lui.

"Tiens tiens, la Lune Rouge, tu en ferais donc parti ? Pourtant si mes souvenirs sont exact, le clan n'appréciait pas les démons au point de leur offrir une place dans leurs rangs. Et lui voler ses proies... Techniquement, rassure toi je ne leur est rien volé, j'eus été membre il y a quelques années, avant que ce clan ne soit repris par quelques têtes vides. Pardonne moi mes insultes envers tes supérieurs. Enfin vue les nombreuses actions en ce moment de leur part, il semblerait qu'ils soient de nouveau digne d'attention."

Elijah ne savait pas si il allait a nouveau rejoindre les rangs de l'organisation pas avant d'avoir parler aux supérieurs de toute les façons. Enfin si ce démon le laissait bien entendu passer, ce qui n'était pas gagné. Même si il avait baissé son arme, le vampire sentait qu'il mourrait d'envie d'engager un combat et de lui faire payer l'affront qu'il venait de commettre. Le démon semblait bléssé intérieurement de n'avoir pu lui même tuer cette femme. Il s'en remettrait, elle n'était qu'une victime parmi tant d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Mer 14 Mai - 19:53

Apparament, la victime avait integré le groupe des resistants dont elle faisait parti egalement. Pourtant, à la voir, cette jeune femme n'avait pas l'air d'être une combattante. Peut-être était-elle seulement une espionne sans ressource physique qui voulait simplement aider à la lutte contre la tyranique lune rouge. Si c'était le cas, elle jouait vraiment à pile ou face. Découverte, elle n'aurait rien pu faire.
En les écoutant, Shizuma conclu que l'interlocuteur inconnu était l'assassin de cette humaine. Une cible à abattre donc. Et apparament, le démon et celui-ci s'appretaient à engager le combat. Tant mieux, ça en fera toujours un de moins à combattre prochainement.
Arbagon avait l'air enervé pour une "simple" victime humaine... Qu'avait-elle donc de spécial? Des informations sur leur groupe? Ou était-ce juste un caprice?
Une autre question lui vint soudainement à l'esprit, pourquoi l'homme qui était dos à elle avait-il quitté la lune rouge? En vue de son crime récent, ça ne devait pas être à cause de leurs agissements abjectes. Par ennui? Possible à l'écoute de sa voix.
La situation était encore un peu floue pour la religieuse, mais si ils s'entretuaient, elle n'aurait plus de questions à se poser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Jeu 15 Mai - 1:00

" Accepter est un bien grand mot, ils ont besoin de moi pour le moment et je n'ai pas les moyens de résister à tous ces vampires en même temps. C'est plus une obligation de travailler en fait, mais cela est compliqué. Les insultes envers mes supérieurs me laisse indifférent, ne pense pas que j'ai le moindre respect pour eux, ni que je les apprécie. Je ne sais pas ce qu'est pour toi une tête vide, mais ils le sont toujours à mon sens. "

Il regarda à nouveau le corps, c'était plutôt navrant, il avait eu tant d'espoir en venant ici, mais encore une fois les choses n'étaient pas comme prévu. Sa main raffermit sa prise sur la garde de son épée ... puis celle-ci disparu. Sa tête se retourna sur le côté, aussitôt les personnes présentes baissèrent les yeux, pitoyable. Il s'approcha doucement et s'accroupit près du corps, il prit le menton de la jeune humaine et le tourna pour examiner son visage.

" Cette humaine était dans la famille d'un petit groupe de fou qui pense pouvoir renverser la condition actuel et faire revenir le monde en paix. Quand le lien de parenté a été découvert on a voulu la voir morte, briser un membre de ce groupe de résistant. Je dois rapporter le sang de ceux qu'on m'assigne, c'est la preuve que mon travail est fait, mais cette fois je dois rapporter un autre trophée. Je te laisse libre de ce combat, bien que tu sembles être une des rares personnes qui mérite d'être confronté. "

Sur ce, Arbagon se mit à sourire, il aimait mieux que la personne soit vivante pour faire cela, mais il devrait se contenter de ce corps froid et vider de sang. Il remonta sa manche et fit à nouveau apparaître son épée. Il planta la lame dans le ventre de l'humaine et remonta à travers la cage thoracique. Son sourire sadique toujours présent, il relâcha la tête et enfonça sa main dans l'ouverture, fouillant très peu longtemps dans les organes pour trouver celui chercher. Sa main se referma sur quelque chose, un petit son satisfait franchi les lèvres d'Arbagon avant qu'il ne tire d'un coup sec. Un bruit sinistre se fit entendre et sa main émergea de la coupure, le coeur entre ses doigts.

" Comme c'est plus amusant quand ils sont en vie, leur visage devient si expressif, surtout quand il voit le coeur qui bat encore devant leur yeux, quelques secondes avant de mourir. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Mundrell
Une ombre froide et cruelle
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Jeu 15 Mai - 11:02

"Vraiment trop aimable."

Répondit Elijah, sur un ton légèrement ironique, quand son interlocuteur lui dit qu'il ne se battrait pas avec lui. Il était donc obligé de servir la Lune Rouge. Vraiment étrange comme situation, le clan, il y a quelques années n'acceptait pourtant que des personnes parfaitement dévoué à leur cause et ne forçait pas des membres à en faire partie de peur d'une rebellion. Ce qui avait leur avait toujours servie et fait leur force. Ce démon devait vraiment être important ou très doué pour qu'on lui ai laissé intégrer le groupe. Mais celui-ci restait un élément peu stable qu'il fallait surveiller, Elijah espérait que les supérieurs du clan en avai conscience.

Il lui expliqua ce que représentait cette humaine. Un coup basique, tuer un membre de la famille pour faire grandir la haine d'un ennemi et le pousser à faire des fautes, puisque très peu résiste à de pareil pression psychologique. Un bon moyen. Elijah savait que cela marchait presque à tous les coup. Il voulait voir débarquer ce membre de la résistance, celui-ci se présenterait certainement assez vite à lui.

Le démon s'agnenouilla, il voulait vraiment rapporter une preuve. Quel entêté, il lui ouvrit le ventre et au moment même où il commença; le vampire savait pertinament ce qu'il recherchait. Il en sortit le coeur, tout en faisant une petite remarque. Cette personne honorait parfaitement sa réputation de démon, cruelle et sadique. Elijah n'en était pas choqué mais plutôt amusé, ce démon méritait une certaine attention...

"Permet moi de t'accompagner, si tu rentres voir la Lune Rouge, il me plairait à m'entretenir avec tes supérieurs, au moins pour parler du bon vieux temps. Et pour leur faire au moins une remarque élogieuse, sur ta persévérance et ton application des règles à la lettre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Jeu 15 Mai - 20:54

Ses hypothèses venaient d'être confirmées, la jeune femme faisait bien parti de leur groupe. Les appeler "fous" fit sourire la none, elle avait hâte de voir la tournure des évènements futurs lorsque leurs groupes respectifs se retrouveront face à face. Voyant l'arme du démon disparaitre, la religieuse eu un petit sentiment de déception, elle n'aura pas de d'informations sur leurs techniques de combats et ne se débarrassera d'aucun des deux.

*Dommage...*

La jeune fille eu alors une soudaine exclamation de surprise au geste macabre du démon, retenu comme elle pu a l'aide de ses mains. Un petit bruit d'étouffement aurait pu se faire entendre, mais Shizuma espéra que leurs voix avaient camouflé ce bruit.
Finalement, elle n'aura pas vu le visage de l'inconnu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Ven 16 Mai - 14:02

Il entendit un faible bruit, mais il su immédiatement ce qu'il signifiait, on les épiait. La personne n'avait pas bouger, il l'aurait probablement entendu sinon vu qu'il savait qu'elle était ici. En une seconde de grande ailes noires le propulsèrent dans les buissons et il attrapa la jeune femme qu'il reconnu. Celle qu'il avait conduite à Akazome la dernière fois, elle n'apprenait donc jamais. Toujours son sourire malsain, il tenait Shizuma par le cou et de l'autre main approcha le coeur juste devant ses yeux, tout près du nez pour que l'odeur du sang et de l'organe parvienne aux narines de celle-ci.

" C'est cela qui te répugne? Pourtant c'est ce qui permet d'être en vie, ne disait tu pas vouloir protéger les gens parce que la vie est sacré? Et ce qui permet de rester en vie ne l'est-il pas tout autant donc? "

Il parlait sur le ton de la moquerie, il se moquait ouvertement d'elle à vrai dire. Resserrant sa prise sur le cou, il la souleva et l'apporta avec lui jusqu'à l'endroit où il était plus tôt. Il l'envoya au sol brusquement, sans aucune pitié, sans aucun remord, restant silencieux et la regardant d'un regard absent.

" Aussitôt que tu bouge, tu subit le même sort qu'elle, mais toi tu risque de souffrir un peu plus en étai vivante, de plus que je ne risque pas de me dépêcher à abréger tes souffrances. "

Pour le moment il n'avait pas le temps de s'occuper de la none, il avait une discussion à terminer avec le vampire. Ainsi il voulait réintégrer les rangs de la Lune Rouge, qu'il y aille s'il en avait envie, ce n'est pas Arbagon qui s'y opposerait. Toujours en surveillant Shizuma, il s'adressa au vampire.

" Il y a quelques secondes je t'aurais volontiers accompagné, mais maintenant j'ai un petit contretemps qui vient de se manifester, j'ai un détail à régler. Si jamais tu veux quand même aller voir les plus hauts placés, rends toi au Quartier Général dans la source de chaos, ils vont être gentil et t'accompagner dans ta demande. Tu leur dira ce que tu souhaite de moi, s'il te demande ou je suis, dis leur que j'arrive d'ici peu avec la preuve que ma cible est morte. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Mundrell
Une ombre froide et cruelle
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Sam 17 Mai - 12:32

Elijah avait lui aussi entendu un bruit, tout comme le démon. Mais celui-ci, même en sachant ce qu'il signifiait ne le dérangeait pas, ce n'était pas le cas de celui qui lui faisait face. Deux ailes noires surgirent de son dos et il se dirigea vers la source du bruit. Quel beau butin, une autre jeune femme. Celle là il allait lui laisser, sinon le démon risquait vraiment de lui en vouloir et puis il commençait déjà à s'amuser avec. Il sembalit même l'avoir déjà rencontré. Cela ne le regardait pas.

Une fois que le démon eut fini, il s'adressa de nouveau à lui, pour lui indiquer là ou il pourrait tomber sur la Lune Rouge. Il ne l'accompagnait pas, il avait à faire avec cette femme. Cela ne posait pas de problème au vampire. Après tout, celui-ci avait besoin de s'amuser un peu après avoir été privée de sa première victime.

"Bien, je leur ferais passer le message pour toi."

Il regarda une nouvelle fois l'humaine au sol, il allait vraiment passer un bon moment... Il fit signe de la tête au démon tout en lui disant :

"Au plaisir donc de te revoir, profite bien de cette petite douceur..."

Il tourna les talons et s'en alla en direction de la Source du Chaos pour renouer contact avec la lune Rouge, tout en étant certain qu'il aurait assez vite à faire de nouveau à ce démon. Une bonne chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Sam 17 Mai - 13:47

Trouvée, la jeune fille ne pu qu'exprimer son échec qu'elle garda entre les dents.

*Merde!*

Le demon lui approcha le coeur du visage. L'odeur en elle-même ne la dégoutait pas plus qu'un autre morceau de viande et grimaça surtout d'avoir été attrapée par le cou.

"Ce n'est pas ce coeur qui me dégoute, ce sont toi et tes agissements."

Resserrant sa main sur son cou, Shizuma sortit une exclamation d'étouffement qui l'empêchait de parler et de respirer. Jetée brusquement au sol, la religieuse se releva comme elle pu en position assise tout en assayant de reprendre son souffle. Elle profita alors de sa position actuelle pour jeter un coup d'oeil à l'homme qui avait été l'interlocuteur d'Arbagon. Elle ne pu empêcher un instant le rouge monter à ses joues, cet homme était un vampire et pas des plus quelconques, il avait un charme impressionnant et il devait l'utiliser pour s'approprier ses victimes. Mais qu'il soit plaisant au regard ou non, il restait un ennemi à abattre, comfirmé par son départ sachant trés bien que la situation entre la none et Arbagon n'allait pas bien se passer.
Se relevant finalement debout pendant qu'il s'adressait au vampire, Shizuma sortit son épée de son foureau et pris une position de défense.


"Tu crois vraiment que je vais me laisser faire!?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Sam 17 Mai - 20:45

Il ne s'attendait pas à ce que le vampire passe le message, mais qu'il puisse répondre si on lui demandait, c'était à l'avantage de ce dernier s'il disait avoir été envoyer au QG par lui. Quand à ce qui était de la douceur, il ne s'attendait pas du tout à ce que Shizuma soit douce. La preuve, elle était debout à le provoquer, Arbagon eu un sourire face à sa phrase. Bien sûr qu'il le savait, il n'était pas stupide, mais la question était : pouvait-elle l'en empêcher? Là il en était moins sûr, non, elle ne le pourrait pas. Toujours sur un ton léger et détendu, il répondit à la none.

" Tu crois vraiment que je me serais amusé si tu n'avait rien fait pour te défendre? Ne te fais pas d'illusion, tu me divertira quelques minutes, ensuite je te ferais souffrir un peu et ensuite, si je me sens toujours dans l'humeur, peut-être que je te montrerai certaines choses. "

Ses épées apparurent, ses ailes déployer lui donnait un air imposant et impressionnant. Le combat n'était pas que physique, il était mental, Arbagon le savait depuis très longtemps. Il fléchit les jambes, plus stable, ses lames en position qui lui donnait une défense d'acier et une attaque rapide. La lame de sa main plus en avant était horizontale, prête à bloquer et l'autre pointer vers Shizuma en dessous, prête à piquer ou frapper rapidement. Il regarda calmement la jeune femme, elle ne résisterait pas à la colère, il l'avait vu avec Akazome, la colère diminuait notre jugement et on faisait des erreurs plus facilement.

" Allez petite batailleuse, tu penses pouvoir me battre alors que tu n'as pas même eu l'entraînement d'un guerrier digne de ce nom? Tu vas te blesser toi même avec lame, fais bien attention. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Sam 17 Mai - 20:59

Le divertir quelques minutes? Tous ce qu'espèrait alors la none était de faire ravaller ses paroles à ce démon. La jeune fille se positionna de profil, la lame en avant et une main derrière le dos; une position des plus connu chez les escrimeurs.

"Mon maître d'armes était doué mais s'arrangeait toujours pour que son nom ne se répende pas comme une trainé de poudre en prenant soin de toujours tuer les ennemis qui lui faisaient face. Il était des plus respectable et il n'a pas à être insulté."

Shizuma se propulsa d'un coup vers Arbagon, plaça son épée de sorte à toucher son cou par la droite pour le décapiter. A la dernière seconde, la religieuse tourna d'un pied sans fréner son allure pour se trouver derrière lui. Un genou au sol pour éviter de se faire découper en cas d'un mouvement brusque du démon, sa lame visa son talon d'achille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Dim 18 Mai - 3:04

" J'ai tué tous mes ennemis et mon nom est connue de ceux qui m'affrontent. Ton maître d'arme t'a appris à te batailler, pas à te battre, contrairement à toi, j'ai eu l'entraînement d'un guerrier. "

L'attaque qui suivit était trop simpliste, elle cachait quelque chose. Il monta quand même son arme horizontal pour bloque le coup au cas où. Il avait combattu nombre de personne, ce mouvement ne se faisait pas en entrer, trop facile à bloquer ou éviter, il cachait un autre coup automatiquement dans ce contexte, une erreur de débutant qu'elle venait de faire, Arbagon se concentra sur ses prochains mouvements. Une impulsion, elle changeait de trajectoire, en rond, le mouvement et l'envoie de puissance qu'elle avait utiliser empêcher de changer la direction de puissance de façon linéaire. Elle ne frapperait pas en haut non plus, son mouvement défensif l'en empêchait si elle ne voulait pas rater une attaque. Tout cela c'était dessiner à lui en moins d'une seconde et demi.

Il tourna sur lui même, la lame prête à piquer retomba au sol par le relâchement de son poignet, venant toucher légèrement par terre. Son autre arme haute, il vu la none à genoux, sa lame rencontra celle de Shizuma, il sourit, c'était trop facile. Son autre main partit rapidement donner un coup du revers de la main à la jeune femme agenouiller, puis il se recula, il avait envie de voir ce que pouvait valoir la petite humaine encore un peu. Elle n'était plus à porter, elle pouvait donc se relever sans craindre d'attaque.


" Tu disais ton maître respectable? Si c'est le mieux qu'il t'a montré, alors je retire ce que j'ai dit, ce n'est même pas un batailleur, c'est un fou qui inspirait pitié. Quand tu fais une feinte, assure-toi qu'elle soit invisible, mais bon, je te laisse une dernière chance et si je m'ennuie encore je passe aux choses plus intéressantes. Penses-tu pouvoir gagner un minimum de mon estime avant de souffrir? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Dim 18 Mai - 3:20

La jeune fille fut trés surprise de voir son attaque déjouée avec autant de facilité. Dans sa position, l'esquive n'était plus possible sans un minimum de temps, aussi se protégea t-elle du revers en croisant les bras devant son visage pour se protéger du mieux qu'elle put. N'étant plus à portée, Shizuma se releva rapidement.

"Je n'ai jamais reussi à atteindre le niveau de mon maître d'arme, il est mort avant de m'avoir transmis toute sa connaissance. Ne le mèle pas à ça pour me mettre en colère!"

Choses plus interessantes? Qu'est ce que le démon lui réservait? De plus, il n'avait pas l'air de prendre le combat au serieux. Plus il se moquait d'elle, plus sa colère montait, une chose dont son maitre lui avait toujours mit en garde: la colère permet de voir nos agissements à l'avance. Oui mais voilà, Shizuma n'a jamais été trés diplomate et sa colère était une chose qu'elle ne parvenait pas à maitriser.
Bondissant de nouveau sur son ennemi, la religieuse tourna autour de lui pour que son attaque puisse venir de n'importe quelle côté. Frappant finalement le dos, elle reussit à le toucher et utilisa son coup pour prendre de l'élan pour se retrouver au dessus d'Arbagon; l'épée tenu à deux mains visant la tête.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Dim 18 Mai - 3:52

Il la laissa tournoyer autours de lui, elle était en colère, ce qu'il fallait. Toujours calme et détendu, Arbagon avait une bien meilleure vitesse, des muscles décompresser était beaucoup plus efficace. Il reçu aussi un coup dans le dos, probablement qu'un humain en aurait souffert énormément, mais ... il n'était pas humain et il était à nouveau un démon à part entière, physiquement et mentalement. Un long rire de plaisir résonna, l'extase de la douleur, de se sentir vivant, Arbagon riait sans retenu. Il ne manqua pas de voir la deuxième attaque qui approchait, le mouvement était périlleux, attaquer dans les airs, plusieurs erreur. La force d'un coup venait du sol, sa puissance et sa rapidité aussi. La mobilité était énormément réduite quand on avait aucun appuie de plus, elle voulait vraiment se faire battre.

Il replia ses ailes sur lui-même et roula sur le dos, sa blessure n'entrant pas en contact avec le sol vu les membranes qui la recouvrait. Il se releva sur ses pieds en un demi seconde plus tard, toujours un sourire et un rire aux lèvres. Shizuma qui avait atterrit au sol avait du absorber le choc, lui faisant perdre deux temps. Atterrir et absorber, puis ensuite se relever. Décidément son maître l'avait très mal formé, c'était ennuyant et surtout triste de voir que de telles personnes se disaient des guerriers. C'était le temps d'en finir, il s'ennuyait trop. Alors que la none se relevait, il attaqua de dos tout comme elle avait fait, lui assénant un violent coup de poing derrière la tête. Puis du plat d'une de ses lames, il faucha ses jambes, la faisant tomber au sol. Il posa son pied sur la main qui tenait l'arme et l'écrasa énormément, les doigts de Shizuma coincer entre le manche et le sol se compactant. Il se baissa et posa son genou sur l'omoplate de l'autre bras en mettant un peu de poids et la lame de son épée sur le cou de la jeune humaine gisant sur le sol.


" Tu veux savoir ce qu'est un vrai combattant? Une personne qui s'est garder son calme et profiter des faiblesses de son adversaire patiemment. Une personne qui se bat de façon simple et sans en mettre plein la vue, mais qui se bat bien. Rajoute un peu d'analyse de combat et tu as une vague idée de ce qu'est un vrai guerrier. Ton maître ne t'as pas transmis tout son savoir, mais j'ai une assez bonne idée de sa manière de se battre après t'avoir vu, il t'aurais montrer la base s'il avait valu ne serait-ce qu'un crapaud comme adversaire, il ne t'as rien enseigner, c'était un enfant avec une épée dans les mains, rien de plus. Alors n'insulte plus les combattants en te disant faire partit de ceux-ci! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Dim 18 Mai - 4:10

Plaquée au sol par le démon, la religieuse essaya de se relever jusqu'à sentir quelque chose sur son cou de froid et coupant. Se rendant compte de sa position, cette situation lui fit revenir en mémoire un entrainement avec son maitre où il avait reussi à la bloquer de la même manière. Ce jour là, Shizuma s'était contentée de pleurer et de se débattre en le traitant de tricheur. Mais il n'y a pas de tricherie dans un combat où ta vie est en jeu, tous les coups sont permis même les plus abjectes. Voilà ce que lui avait dit Angeso, quelques jours plus tard, il trouvait la mort.

"..."

Elle n'analysait pas, elle fonçait toujours tête baisser. Et jusqu'à aujourd'hui, c'est une chance peut commune que Dieu lui avait doté qui lui à permit de vaincre. Etait ce une punition pour ne pas avoir tiré de leçons de tout ceci?
La none avait reprit son calme, écoutant ces insultes sans protester, sans reaction. Elle essaya tant bien que mal d'analyser sa situation pour s'en defaire, mais hélas, Arbagon l'avait bien bloqué.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Dim 18 Mai - 4:34

Le silence, elle avait perdu la langue? Quel dommage, elle pouvait être si drôle parfois. Arbagon soupira, regardant l'humaine qui se soumettait face contre terre. Soumise? Non, elle attendait une erreur de sa part, mais il ne lui ferait pas se plaisir. Son épée inutile disparu et de sa main libre, il agrippa le pommeau de l'épée pour faire ouvrir sa main, sans relâcher la pression de son pied, éraflant les doigts qui frottait sur le sol. Quand l'arme fut délogée de la main, il l'envoya plus loin d'un geste désintéresser, se demandant bien ce qu'il pourrait faire subir à Shizuma pour s'amuser un peu. Il pouvait faire d'elle son jouait, aussi bien en profiter, il y avait si longtemps qu'il résistait à ces pulsions démoniaques, s'empêchant de torturer les gens.

Voulant s'assurer qu'elle resterait tranquille, Arbagon abaissa doucement la lame de son épée et entailla ... malheureusement ... le cou de Shizuma. Il se releva, écrasant un peu plus la main de la jeune femme, avant d'enfoncer ses ongles de démon dans l'épaule de celle-ci, tout près de la clavicule. Puis il retira son pied et sa lame pour la retourner, serrant un peu les muscles que ses ongles pouvait atteindre. Sans perdre de temps, il replaça son épée sur le cou de Shizuma pour éviter les mauvaises surprises, se positionnant juste au dessus d'elle et usant de ses jambes pour écraser ses avant-bras et les bloqués. Il la regardait dans les yeux, son regard profondément sadique. Un de ses ongles se posa sur le ventre de la jeune femme et remonta en laissant une marque sur la peau de celle-ci.


" Tu t'es déjà demande ce qu'on ressent quand une main agrippe notre coeur et resserre sa main lentement? N'es-tu pas curieuse? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Dim 18 Mai - 5:00

Son arme projeter plus loin, Shizuma la suivit des yeux pour la reprendre au plus vite. Sans elle, la none ne valait pas grand chose.
Le démon lui frolla le cou avec son épée mais n'y fit pas attention, attendant passiament une erreur de sa part pour pouvoir lui échapper. Lorsqu'il se releva, n'ayant plus qu'une prise sur sa main meurtrie, la jeune fille essaya de profiter du moment pour s'échapper mais s'était sans compter sur la reprise violente de son épaule qui lui fit lacher un cri de surprise. Ses muscles s'étaient contractés sur ses ongles et s'était trés douloureux; Shizuma essaya de se calmer pour diminuer la douleur mais son stress lui empéchait de se détendre. Arbagon la retourna pour se retrouver face à lui, ses yeux affichaient une certaine stupeur, elle n'arrivait pas à prévoir la suite des evenements. Sa surprise permit de replaçer l'épée du démon facilement à son cou. Essayant de retrouver un contrôle de soi, elle ne préta pas attention à la marque faite sur son ventre.


"Je ne me suis jamais demander cela et je ne suis pas curieuse de le savoir!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Dim 18 Mai - 12:48

Le territoire neutre était l'un des meilleurs refuge pour de nombreux dissidents à la Lune Rouge. Kazahana c'était porté volontaire pour aller retrouver un petit groupe qui menait déjà des actions contre le clan, pour tenter de les ralliers à leur cause. Malereusement pour elle, l'entretien n'avait pas été très productif. Leur chef refusait de se soumettre à des ordes venant de vampire. Et malgrè toute la bonne foi de la jeune femme, sa patience et une démonstration de toute sa bonne volonté elle avait fait choux blanc. Ils se rendraient peut être compte de cette invitation plus tard... On ne savait jamais.

Celle-ci était en route pour rentrer quand elle apperçu un vampire sur le trotoire d'en face. Ce visage ne lui était pas inconu. Pourquoi celui-ci avait-il décidé de sortir de sa réclusion ? Cela ne présageait rien de bon. Et celui-ci arborait un sourire satisfait et comblé. Kazahana ne connaissait que trop bien ce sourire aux lèvres des vampires. Il venait de mordre quelqu'un. Elle décida donc de se diriger dans la direction où il venait. S'approchant avec prudence, elle ne mit pas longtemps à trouver l'endroit et la surprise ! En plus d'un cadavre sans vie au sol, se trouvait Arbagon aux prises avec la jeune femme qu'elle avait rencontré quelques jours auparavant et celle-ci était en très mauvaise posture...

Elle ne voulait pas vraiment intervenir, mais vue l'ora que dégageait Arbagon à ce moment là, il allait la tuer. Kazahana ne pouvait se le permettre. Discrettement tout en dégainant son katana elle s'approcha de lui par dérrière. Quelles belles leçons lui faisait-il sur l'art de combattre et d'être un bon combattant. Pas de chance pour lui. Tout en lui plaçant sa lame contre sa gorge, elle lui dit :

"Mais tu viens d'oublier une autre leçon importante : même en position de supériorité ne néglige pas ce qui peut ce passer autour de toi. Je ne pensais pas qu'en laissant autant de place à ta nature démoniaque si assoifé de sang, tu te laisserais aussi facilement avoir dans le dos !"

Kazahana appuya un peu plus sur sa gorge pour être certaine qu'il ne bouge pas d'un centimètre maintenant qu'il savait qui était dérrière son dos.

"Je suis désolée, mais j'ai besoin de cette jeune femme, donc tu ne lui arracheras pas le coeur aujourd'hui. Désserre l'emprise de sa lame de son coup et jette ton épée plus loin. Je ne tiens pas à te faire plus mal qu'il n'en faudrait... S'il te plait..."

Elle espérait qu'il ferait ce qu'elle lui demanderait sans incident, Kazahana n'avait aucune envie de se battre contre lui maintenant. Autant repousser cette écheance le plus tard possible. Arbagon l'aurait certainement fait, mais là c'était différent, elle ne savait pas comment l'être démoniaque qu'elle avait devant elle allait réagir. Elle ressera l'emprise de ses mains sur sa garde, se préparant donc au pire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Dim 18 Mai - 16:55

Arbagon rit de plus belle, qu'il se soit fait avoir de dos ne le dérangeais nullement, Kazahana avait négliger un petit détails elle aussi et Arbagon contait bien l'utiliser. Il ne bougea pas, mais ne libéra pas Shizuma de l'emprise de sa lame, ses yeux changèrent, toujours aussi sadique, mais plus joyeux. Cela commençait à faire un moment qu'il n'avait pas rencontrer Kazahana, elle était toujours aussi délicate, elle ne voulait pas le blesser, pauvre d'elle, elle le devrait un jour ou l'autre. Bien qu'il se savait incapable de la tuer, il savait pertinemment que la blesser ne le dérangerait pas non plus.

" Un vrai guerrier prend le temps de réfléchir avant d'agir, il s'assure que son geste conduira à l'action voulu et qu'il n'aggravera pas la situation. Un combattant sait aussi se protéger par l'intermédiaire de choses diverses. Cette jeune humaine, tu as besoin d'elle, tu ne te permettrait pas qu'elle meurt et tu supporterait encore moins les remords. Nous sommes peut-être en guerre, mais je doute que tu es changé au point que son exécution par ta faute te laisse indifférente. "

Il mit un peu de pression sur sa lame, une fine couche de sang apparut et dégoulina le long de sa lame.

" J'ai le temps de la tuer fois avant que tu ne me retire la vie, ce que je doute que tu ferais même. Je n'avais pas l'intention de la tuer, enfin jusqu'à maintenant, mais si tu la veux vivante, je te la retournerais en vie quand j'aurais fini avec elle. "

Il regarda Shizuma directement dans les yeux, il ne laisserait pas passer l'occasion de s'amuser un petit peu, non. Si jamais il devait combattre, alors il le ferait, mais si Shizuma était si importante pour Kazahana, alors elle ne pouvait pas le tuer sans que lui la tue, il était donc protéger contrairement à ce que pouvait penser son ancienne amante.

" N'est-ce pas un bon marcher petite humaine? Nous restons tous en vie et tu retourne ensuite voir tes amis, moi j'ai passer le temps qui me semble long dernièrement, et toi ma douce, tu garde tout tes membres en vie pour ta rebellons. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuma Hanazono
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 538
Age : 27
Localisation : derrière une rapière vengeresse
Maître De : personne
Esclave De : sa vengeance
Date d'inscription : 16/02/2008

Feuille de personnage
Aime: personne... plus jamais.

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Dim 18 Mai - 17:07

Lorsque Shizuma vit arriver la vampire, son sentiment ne fut en rien de la gratitude. Juste un sentiment de honte que quelqu'un puisse la défendre à sa place, une fièreté mal placée faisait aussi parti de ses défauts.
Son regard passa de son allié à son ennemi, la situation se bloquait: si Kazahana le tuait, la none y passait aussi. Mais quitte à voir ses adversaires décimés, la religieuse préfèrait rester en vie pour le voir et participer pleinement!
La jeune fille regarda la vampire avec serieux, son regard affichait clairement qu'elle se fichait bien d'être torturée tant qu'elle et ses alliés restaient en vie.
Maintenant, il fallait avoir confiance en la parole du démon. Tiendra t-il ce marché?
Shizuma fit un signe postif de la tête, de toute façon, il n'y avait pas trente solutions
.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   Dim 18 Mai - 21:36


Arbagon marquait certes un point, elle savait qu'il avait le temps de la tuer si elle le tuait lui. Il savait pertinemment qu'elle ne ferait pas cela. Ils étaient dans une impasse. Il proposa une sorte de marché. Il gardait l'humaine pour se divertir et promettait qu'elle pourrait revenir en vie. Kazahana elle devait seulement laisser faire. Arbagon l'exaspérait tout simplement. Comment pouvait-il la considérer comme un vulgaire divertissement, comme si elle allait laisser faire cela ! Et le "ma douce" à la fin de sa dernière réplique ne lui plut vraiment non plus dit sur ce ton et dans ces condition sur un air parfaitement moqueur.

"Merci pour les conseils et pour ton analyse psychologique à mon propos, mais tu crois réellement que je vais te laisser l'emmener pour que tu t'amuses avec ! Si tu veux te divertir prend quelqu'un à ta hauteur et évite de torturer les gens pour ton seul plaisir !"

Ces attitudes d'êtres supérieurs considérant la race humaine comme mineure la dégouttait. Arbagon était vraiment devenu l'opposé de ce qu'elle avait connu. Shizuma ne parla pas et se contenta d'un hochement positif de la tête. Kazahana resta complètement abasourdi par cette réponse. Cette humaine était-elle donc tout simplement folle ou idiote ! Comment pouvait-elle accepter de se laisser torturer sans être certaine d'être relâché. La jeune femme ne croyait pas vraiment en la parole d'Arbagon de la laisser vivante.
Kazahana enleva la lame du coup du démon et se décala légèrement, leur laissant ainsi la possibilité de bouger. Le marché ne lui plaisait pas, point et finalement elle commençait presque à regretter d'avoir contacter cette none. Comme l'avait dit la personne qui les avait rejointe lors de leur entretien, elle était trop impulsive et risquait toujours trop gros. Pour le moment ils étaient deux contre elle et même avec tous les principes qu'avait Kazahana si la none voulait aller avec Arbagon elle ne pouvait s'interposer à sa volonté. Elle s'adressa cependant quand même à elle :

"Je ne sais pas si tu es folles, inconsciente ou complétement crédule, mais je ne comprend pas du tout ton choix. Enfin si tu sembles être décidé et je n'ai pas non plus l'habitude d'aller contre la volonté des gens. Passe un agréable moment, j'aurais essayé de te l'éviter..."

La jeune vampire venait d'être très crue et directe avec Shizuma, pour tenter une fois encore de lui faire réaliser les risques qu'elle prenait en acceptant la proposition d'Arbagon. Son intervention finalement n'allait pas servir à grand chose, juste à la renforcer dans sa determination à contrer la personne qui habitait maintenant le corps de celui qu'elle avait pu tant aimer... Ses paroles furent maintenant pour Arbagon :

"Je te promet que si tu lui fais du mal ou au pire des cas la tue, tu auras vraiment à faire à moi, quoique ai été son choix à elle. Mes cas de conscience à propos de la mort de personnes étant résolument différents depuis la dernière fois que nous nous sommes vues..."

Elle rengaina son katana, il ne lui ferait rien, elle le laissa avec Shizuma. Elle le fixa droit dans les yeux une dernière fois et lui sortie d'un ton complétement froid presque provocateur :

"Il n'est pas si compliqué finalement de tuer un ex-traqueur corrompu par la Lune Rouge..."

Kazahana commençait à jouer avec le feu. Elle avait tué un de ses coéquipiers et il lui ferait certainement payer très cher cet affront. Il savait maintenant à quoi s'en tenir avec elle. Il était hors de question je jouer qu'a demi mot à partir de maintenant. Elle serait sur sa route et il venait d'en avoir la preuve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour sur le devant de la scène [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour sur le devant de la scène [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel Superstar aimeriez-vous voir sur le devant de la scène ?
» Orgueil et préjugés : 200 ans et toujours sur le devant de la scène
» "Titanic" de retour en 3D : sortie le mercredi 04 avril 2012
» Votre scène favorit.
» Quelle scène vous a le plus touché ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle Des Immortels :: Hors Rp :: Boite d'archive-
Sauter vers: