Le Cercle Des Immortels

Un monde de destruction entre vampire et démon.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des explications

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Des explications   Sam 15 Déc - 22:41

Kazahana n'était pas restée longtemps à l'hôpital. Premièrement cet endroit lui glaçait le sang, devoir rester seule dans un endroit autant aseptisé...et en second, elle savait que quelqu'un ne tarderait pas à savoir qui elle était vraiment, et elle ne tenait pas à ce qu'une délégation de la Lune Rouge vienne la chercher où bien même quelqu'un de sa famille. On lui avait fait de beaux points de suture et elle était à moitié insensibilisé par toute une tonne de cachets qui au moins avaient pour point positif de faire disparaître la douleur. Elle renfila ses vêtements, avec quand même une petite difficulté et sortit de cet endroit à peine deux jours après qu'on ne l'y ai déposé.

Où pouvait-elle aller, c'était une assez bonne question. Pourtant elle le ressentait elle avait besoin de repos, vite et ne pouvait se permettre de parcourir des lieux. L'ancien appartement de son père était le seul refuge. Elle s'y dirigea assez péniblement et une fois à l'intérieur tomba sur le lit et s'y endormie aussitôt. La jeune femme se reveilla enfin, sa blessure lui fesait à nouveau mal, elle attrapa la boîte de médicament et en avala trois. Assise sur le lit, elle regarda la pièce, c'était ici qu'avec Arbagon ils avaient vraiment fait connaissance... Non elle chassa cette idée de sa tête. Elle se leva et déposa la bague qu'il lui avait offert dans un petit coffret sur la coiffeuse de la chambre. Pour le moment il fallait qu'elle trouve Nathan. En premier elle ne pouvait pas sortir dans cet état, ses vêtements étaient couvert de sang. Elle se dirigea vers la salle de bain ou elle resta un moment à refléchir sous la douche chaude, appuyé contre le mur de celle-ci. Elle s'enveloppa dans une grande serviette et chercha de quoi se mettre. Kazahana n'eu pas longtemps à vagabonder, l'armoire de la chmabre était pleine de vieux vêtements, elle enfila un jean droit et un chemisier blanc à manche courtes avec un petit gilet noir à boutonnière. Elle noua ses cheveux dans un chignon grossier et sortit de l'appartement.

Quelques heures plus tard, elle était adossé à côté d'une porte, attendant. Un homme en sortit sans spécialement la remarquer :


"Je ne savais pas que tu fréquentais ce genre d'endroit avant..."

L'homme se retourna, fixa son interlocutrice et lui répondit tout en dégainant son katana :

"Que viens-tu faire ici ?"

"Je ne suis pas là pour me battre Nathan, je n'ai même pas d'armes, elles ont dû rester à l'endroit de ma dernière altercation..."

"Qui a couté la vie à un de nos frère, je te rapelle ! Tu l'as donné et laissé se faire tuer devant toi !"

Lui rétorqua-t-il violement. Il s'approcha d'elle, la saisissant à la gorge.

"Dit moi seulement pourquoi tu devrais rester en vie, petite soeur ?"

Il relâcha son étreinte, Kazahana se retint au mur pour ne pas tomber et respira profondément,

"C'est ce qu'on t'a dit, alors, que cela avait été un piège... Rien de tous ce qui c'est passé n'était prévue ! Nous rentrions avec un amis là ou nous avions trouvé un endroit sûr, quand la Lune Rouge nous est tombé dessus. Il y a eu une course poursuite, et avant que je ne me batte avec un de ces membres, Azazel est apparu. Il venait de tuer une famille entière et exécuta devant mes yeux, mon ami, ne se privant pas de m'insulter au passage. Les traqueurs sont arrivés à ce moment là, comment et qui les avait mit au courant je n'en ai pas la moindre idée puisque la Lune Rouge aurait dû nous intercepter dans l'immeuble beaucoup plus loin. C'est moi qui ai engagé le combat avec Azazel, je l'ai même bléssé au flanc avant qu'il ne rende le coup et que je ne m'éffondre au sol. Arbagon à prit la suite du combat, je n'ai rien vu, j'était inconsciente, seulement quand je me suis réveillé Azazel et les membres du clan étaient mort..."

"Balivernes !"

"Balivernes, voilà l'opignon que tu as de moi, je te mentirais ce qui ce serait réellement passé, tu me déçois..."

"Je te déçois !! Tu veux rire, tu entretien une relation avec un traqueur, qui a tué notre frère, Kazahana, quelle opignon veux-tu que j'ai de toi !!"

La tension montait, Nathan avait de la rancoeur et cela se ressentait parfaitement dans ses paroles.

"Bien, je voulais juste te prévenir, ne le cherche pas, s'il te plait, où il t'arriveras la même chose, il a été parfaitement clair sur ce point..."

Kazahana commença alors à partir.

"Où vas-tu ? Tu ne crois pas que je vais te laisser partir une seconde fois, surtout maintenant ! Et ne me dit pas que c'est pour me protéger que tu me dis cela, mais plutôt parce que tu veux le protéger lui ! Je vais le tuer Kazahana prépare y toi..."

Elle le regarda et lui répondit,

"Pense ce que tu veux de ce que je viens de te dire, mais là c'est toi que je protège, pas lui, la raison et la réalité ont eut raison de notre relation..."

Nathan avait comprit, elle le savait parce qu'il l'avait laissé partir sans encombrement. La jeune femme était de retour dans ce qui lui servait de refuge. Elle s'allongea à nouveau sur le lit, regardant ce plafond, ses pensées mêlées de souvenirs, d'évenements plus récent et de la dure réalité se bousculaient dans sa tête. Pourtant elle s'endormit.

Kazahana se reveilla en sursaut, quelque chose venait de claquer dans le salon. Elle se leva et s'y dirigea, éclairé par la lumière de la chmabre elle ne tarda pas à comprendre la cause de son sursaut. Une fenêtre était resté ouverte et claquait à cause du vent violent qui sifflait dehors. Elle traversa la pièce et referma celle-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Des explications   Dim 16 Déc - 1:38

Il avait passer la journée suivant son combat à errer aux alentour de la cache, passant beaucoup de temps au lac. Là, il avait fait le vide dans son esprit, pendant des heures, seulement pour arrêter de se torturer à penser. Il l'avait dit à Kazahana quand tout avait commencer, mais il avait été trop stupide pour quitter quand elle s'était entêter, il voyait bien qu'il ne la faisait que souffrir depuis le début. Et pourtant, que penser, il ne le savait plus, il aurait aimé pouvoir trouver les têtes pensantes du clan et les abattre pour en finir, il le faudrait bien un jour.

Après 2 autres jours, il se décida d'aller lui parler. Il ne pouvait pas changer ce qui était fait, mais il pouvait au moins mettre au point certain chose et peut-être mettre fin à tout cela si jamais il n'y avait pas d'autre option. C'était la seule qu'il voyait, la souffrance serait enfin arrêter. Il ses affaires et partit, ce serait un autre moment désagréable à passer se disait-il, car il était presque certain que Kazahana réagirait mal à sa venu, il l'avait profondément blesser et il le savait, mais que serait-il arriver s'il en aurait été autrement.

Il arriva à l'hôpital, entrant pour question l'infirmière. Celle-ci lui apprit qu'elle était partit la veille, avec des points de suture et quelques médicaments. Il repartit sans un mot de plus, tout lui faisait défaut aujourd'hui. Il se promena un peu, vérifiant quelques idées qu'il avait, arrivant vers l'un de ses dernières possibilités, l'appartement. Il alla donc dans le royaume des vampires, rangeant ses ailes pour être plus discret.

Il arriva à l'appartement. Il déploya ses ailes et s'envola jusqu'à la fenêtre de celle où il avait connu la jeune vampire. Il arriva à sa hauteur et l'ouvrit, entrant dans la pièce qu'il reconnaissait être le salon. Avant même qu'il n'est fait quoi que ce soit, il entendit du bruit qui venait de la chambre, il se réfugia donc dans un coin de noirceur. Quand il vit Kazahana arriver, un foule de souvenir le saisir, mais il les repoussa. Elle ne semblait même pas avoir remarquer que le fenêtre était fermer quand elle était aller dans l'autre pièce. Il était tard aussi, il devait être endormis pour penser à tout cela.


" Elle était fermer avant que j'entre. "

Il ne bougea pas. Il voulait voir la réaction qu'elle aurait avant de sortir de la noirceur. D'un côté, il aurait bien voulu faire quelque pas pour qu'elle le voit, car avec de la chance elle lui en voudrait et voudrais peut-être en finir avec lui, le délivrer de tout cela. Le ferait-elle? Non elle ne le tuerais pas, alors il resta à l'abri de son regard en attendant de voir comment elle réagirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Des explications   Dim 16 Déc - 16:18

"Elle était fermé avant que j'entre."

Kazahana n'eu aucun mal à savoir qui venait de parler. Avant de dire quelque chose elle referma la fenêtre se retourna et s'appuya contre celle-ci. Arbagon était dans un coin de la pièce, elle ne le distinguait pas, il préférait peut être pour le moment rester hors de sa porté.

"Je vois surtout que tu ne connais pas l'usage d'une porte d'entrée et d'une sonnette..."

Elle retraversa la pièce pour rentrer deux secondes dans la chambre avant d'en ressortir avec ses cachets. Elle en détacha quatre cette fois, les avala et jetta le reste de la plaquette sur la table basse un peu devant elle.

"Tu permet, j'allume, discuter dans le noir n'est pas vraiment ce que j'affectionne."

Elle s'éxécuta, Arbagon était bien dans un coin, son capuchon rabattu sur sa tête de sorte qu'elle ne puisse distinguer son visage.

"Qu'est ce que tu fais là ? Tu es conscient que cela aurait pû ne pas être moi, ou bien un piège ?"

Il ne disait toujours pas un mot. La jeune femme s'assit en tailleur sur un des fauteuils de la pièce, le regardant elle continua :

"Pourrais-tu aussi me dire à qui il faut que je m'adresse ? Parce qu'au traqueur, je lui dirais, pourquoi revenez-vous ici, peut être pour terminer ce que vous n'avez fait il y a trois jours. En n'oubliant pas de le remercier de m'avoir laissé en vie et emmener à l'hôpital, après ce spectacle... morbide... Mais si je devais m'adresser à mon amant...Je lui demanderais de m'expliquer, pourquoi..."

Elle détourna son regard de sa silouhette, fixant le tapis et attendant qu'il lui réponde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Des explications   Dim 16 Déc - 19:44

Il ne savait pas comment interpréter le fait qu'elle ne réponde pas immédiatement, de la colère, de la peine, les deux? Comment savoir? La réponse de celle-ci lui laissait croire à de la colère, la porte et la sonnette, il y avait longtemps qu'il n'utilisait plus ce genre de chose et puis, il aurait fallu qu'il passa le gardien et ne se fasse pas remarquer, la fenêtre avait été le meilleur moyen d'entrer selon lui.

Il l'a regarda s'éloigner et revenir avec les médicaments. Sûrement les souvenirs de la bataille avec son frère. Comme elle lui demandait pour allumer, il su qu'elle ne l'avait pas encore trouver, il ne répondit pas, elle aurait allumer malgré ses protestations de toute façon et à vrai dire, il s'en fichait complètement. Qu'elle différence cela aurait pour lui? Ce serait sûrement plus facile de parler en le voyant pour elle de toute façon.

Il ne répondit toujours pas à son autre phrase. Elle savait très bien ce qu'il aurait répondu, à quoi bon le dire. Ce n'était pas ce genre de détails qui l'inquiétait, sa pas du tout, si ce n'avait pas été elle, il se serait débrouiller et s'il avait vu des gens dans le salon, il ne serait sûrement pas entrer, il n'était pas fou à ce point, c'est ce qu'il se disait. La question lui fit relever la tête. Il ne savait pas quoi lui répondre, il savait seulement que ce n'était pas le moment pour un nouvel affrontement entre eux, si cela dégénérait, il risquait beaucoup. Il était venu pour lui parler de toute façon, aussi bien laisser la personnalité le mieux adapter.


" Je suis venu seulement pour parler, j'était venu dans l'espoir de clarifier ce que tu voulais et je ne m'attendait même pas à ce que tu veuille encore me considérer comme tel après tout cela. C'est bien à ton amant que tu parle, enfin si c'est encore comme cela que tu veux me voir, mais sache que je ne dénigre pas ce que j'ai fait en tant que traqueur la dernière fois, j'en accepte les conséquences. Enfin, voilà la réponse à ta question. "

Il savait ce qu'elle voulait éclairer et il le ferait, ce n'était que la moindre des choses après tout ce qu'il avait fait. Il ne voulait pas tenter de ce défendre ou de se faire excuser, mais il ne voulait pas non plus dire qu'il avait mal agit, il avait agit comme il avait penser bon sur le moment et ne se reprochait rien. Il pouvait très bien vivre avec les conséquences de ses actions.

" Nous avions été envoyer pour intercepter le groupe de la Lune Rouge. Comment notre ordre a été mis au courant, je ne le sais même pas moi-même, probablement un de nos agents qui les as vu, ce serait le plus plausible. Je ne savais même pas que tu serai là et que ton frère ferait partit des vampires présent, on ne m'avait que confier quelques un de mes coéquipiers pour aller les rejoindre et on aurait préférer que j'en garde au moins un en vie, pour l'interroger, je me le suis fait dire.

Je sais bien qu'il y a eu beaucoup de mort et je sais que c'est un cercle qui n'arrête pas, mais il faut aussi comprendre que les morts se ferait encore plus nombreux si on les laissait agir, si jamais nous pouvions trouver les dirigeants, nous pourrions tout arrêter et crois moi que chacun de nous, traqueurs, souhaitons que cela arrive. Seulement, c'est quelque chose que nous ne pouvons savoir dans le moment actuel, chaque fois qu'un vampire est interrogé, il se laisse mourir ou se tue avant de l'avoir dit.

Pour ce qui est de la mort de ton frère, j'en suis désolé, l'idée de l'épargner m'a traversé l'esprit, seulement je n’avais pas le temps de débattre de la question. J'ai peut-être été froid en te le disant, mais je ne pouvais me permettre de venir pleurer à tes côtés, j'avais besoin de finir ce pour quoi nous étions venus, quant à l'avertissement, ce n'était que pour éviter que cela se reproduise. Comprend que je ne suis pas plus enchanter que toi d'avoir enlever la vie à ton frère, je sais que cela te fait souffrir, mais je n'ai absolument rien à dire sur ce, je l'ai fait et c'est tout. "


Pourquoi? Parce que c'était ainsi qu'on l'avait formé, c'était ce qu'on lui avait demandé, c'était la vie qu'il avait acceptée et c'est ce qu'il avait fait sur le moment. Ses paroles arrangerait-elle les choses? Peut-être, peut-être pas, mais il venait de dire à son amante pourquoi cette scène avait eu lieu. Il ne voulait pas se justifier, il ne voulait pas lui dire que ce qu'il avait fait, était mal, il avait dit les faits. Il gardait son capuchon, c'était peut-être sa personnalité plus ... bienveillante ... qui parlait, mais cela lui laissait plus de facilité à s'exprimer dans la circonstance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Des explications   Lun 17 Déc - 18:56

Il avait enfin prit la parole. Arbagon se lança dans de longues explications. Kazahana se contenta de l'écouter sans émettre une seule objection à ce qu'il lui disait, bien qu'a certain moment elle aurait aimé l'interrompre...

Il avait fini, le silence si pesant et caractéristique de leur relation s'engouffra à nouveau dans la pièce. L'ambiance était glaciale.


"Je ne te demandais pas de te justifier pour Azazel. Tu as tué un membre de la Lune Rouge, celui avec qui j'avais grandi avait disparu depuis un moment déjà, rongé et absorbé par toute cette haine... Ce n'est pas ça que je te reproche le plus. Ni même le fait que comme tu le dis si bien tu ne sois venu 'pleurer à mes côtés' ! Tu t’es contenté de me considérer comme un vulgaire messager, un moyen de faire comprendre à la Lune Rouge ce qu'ils encouraient si jamais ils continuaient. Je ne te demandais pas une déclamation officielle ! Seulement autre chose que de vulgaires avertissements pendant que je me vidais de mon sang !"

Elle avait exprimé sa dernière phrase sur un ton un peu plus énervé et violent par rapport à son habitude. Ses paroles faisaient ressortir tous ce qu'elle avait pu ressentir à ce moment là et même maintenant. Pourtant consciente qu'elle c'était légèrement emporté, elle continua reprenant une voix plus douce et calme.

"Tu t'ais caché sous ce manteau de traqueur, je peux comprendre que cela eu été la solution la plus facile vu ce qui venait de ce passer. Mais je ne suis tombé amoureuse seulement de ce traqueur... Tu n'es pas que cette facette Arbagon, même si, j'en suis consciente elle occupe une grande part de ton être..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Des explications   Lun 17 Déc - 20:21

Il voyait bien qu'elle se retenait de ne pas l'interrompre. Le silence eu vite sa place à la fin de ses paroles. Bon ou mauvais signe? Il ne le savait pas, c'était souvent ainsi entre eux. Il regardait Kazahana qui se tenait devant lui, réfléchissait-elle? Tentait-elle de se maîtriser? Il n'en savait rien, son visage ne l'aidait pas non plus, de toute façon, à quoi cela pouvait-il l'aider dans la circonstance, elle lui en voudrait encore un certain moment, c'était plus que certain.

Les paroles de celle-ci furent plus révélatrice sur ce qu'elle lui reprochait, avoir su, il serait aller directement au but, bien qu'il sentait la tension dans sa voix quand elle disait que ce n'était pas ce qu'elle lui reprochait le plus d'avoir enlever son frère et laisser à elle même. Il voyait aussi très bien qu'elle était énerver et frustrer, mais il ne pouvait lui reprocher, on ne pouvait pas cacher ce genre de choses indéfiniment, mieux valait qu'elle l'exprime maintenant que plus tard.

C'était donc ce qu'il lui avait dit qui l'avait tant marquer. Mais avait-elle écouté? Un vulgaire messager, c'était peut-être l'impression qu'il avait donnée, mais ce n'était pas le cas. Ne lui avait-il pas dit un peu plus tôt, qu'il n'avait que voulu éviter une autre situation comme celle-ci, les mots n'avaient peut-être pas été les plus habiles et les mieux adapter, mais il avait fait de son mieux dans la confusion qui avait régner dans son esprit à se moment.

Il s'était caché? Non, pas du tout. Il avait des hommes à mener, des ordres à respecter, des problèmes à éviter, une personne blesser, dix corps et un conflit intérieur à ce moment, il ne s'était pas cacher. Il avait du penser aux bénéfices et aux conséquences de ces choix et malheureusement celui qui lui avait paru le plus avantageux, incluait qu'il garde sa facette de traqueur. Il aurait perdu tellement sinon, il aurait mit tant de personne en danger sinon, y comprit Kazahana, il n'avait pas pu ce le permettre.

Peut-être n'était-elle pas seulement amoureuse de cette personnalité, peut-être qu'elle aimait sa personnalité plus douce et plus sentimentale, mais la circonstance prêtait à tout sauf cela, ne pouvait-elle pas le voir? Que ce soit la personnalité qui avait le plus d'emprise ou non sur lui, le résultat aurait été le même, il avait été obliger, à ce moment l'amour ne pouvait rien changer à la situation. Si jamais il se croisait à nouveau dans une circonstance semblable, ce serait exactement la même chose.


" Alors je suis désolé de t'avoir causer tant de soucis avec ces mots. L'avertissement, je l'ai donner ainsi, mais je ne voulais pas qu'une chose semblable se reproduise, je voulais seulement te dire que si tu en croisait un, il avait la preuve que je n'était pas imbécile sortit de nul part, je m'étais dit qu'il t'écouterais et qu'on pourrait éviter de nouveaux affrontements. Je ne voulais pas t'utiliser, je voulait seulement que tu le fasse si l'occasion se présentait, et tu vaut plus qu'un 'vulgaire messager', comme tu dit, pour moi.

Quand a ma personnalité de traqueur, qu'aurais-tu voulu que je fasse? Tu crois vraiment que j'avais la possibilité de tout laisser tomber? Que j'avais le luxe de pouvoir choisir et d'avoir du temps devant moi? J'ai du prendre l'option le plus rapidement possible de garder cette facette, en tenant conte des conséquences et de ce qui venait de ce passer, mon choix n'était que limité et il n'a pas été facile. Tu as peut-être des sentiments plus fort pour ma personnalité que tu as connu le plus, et que très peu pour mon autre, mais dans un événement comme celui je dois prendre celle qui me permet de faire ce qui m'es demander et respecter mes engagements. J'ai des responsabilités, des règles et des promesses à tenir, autant envers toi, qu'envers d'autres! "


Il s'était levé pour marcher un peu. Les poings serrer, il savait très bien qu'il venait de céder à sa colère, mais c'était elle qui avait voulu parler à sa personnalité émotionnelle, ce qui voulait dire qu'il ressentait toutes les émotions qui existait, pas seulement les bonnes. Les explications pour les paroles s'était fait dans le calme, laissant peut-être transparaître de déception, envers lui surtout. Quand à l'autre partit de ses propos, l'agressivité et la colère avait graduellement monter, pour envahir son esprit.

Il se dirigea vers la fenêtre, posant ses mains sur le rebord de celle-ci. Devait-il rester ou partir? Il était venu pour s'expliquer et lui parler, mais il doutait que cela était au mieux pour le moment, pas dans son état présent. Il devait se calmer avant, mais il ne pouvait pas supporter le fait qu'on lui reproche d'avoir garder sa facette forte quand il avait tenter de faire de son mieux. Pensait-elle vraiment qu'il avait choisi cela avec facilité et pour le plaisir de la faire souffrir? Si c'est ce qu'elle pensait, alors elle était complètement dans l'erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Des explications   Mar 18 Déc - 23:36

Kazahana était toujours assise sur le fauteuil et écouta ses nouveaux propos. Il s’excusa d’avoir pu la laisser penser une chose pareille. Le ton monta un peu plus quand il expliqua la suite. Que pouvait-elle une fois de plus rajouter à tous cela ? Rien. Les choses étaient ainsi faîtes et ne semblaient jamais pouvoir changer. Il était avant tout un traqueur et non un amant même si il avait pu laisser entendre qu’il aurait aimé agir dans ce dernier sens. Seulement quand on est un meneur d’homme, on choisit le moindre entre deux maux. Agissant pour elle, il aurait mit tout le monde en danger, agir comme il l’avait fait avait permit à tous de s’en sortir et de régler entre guillemets la situation. Avant de penser à elle, il devait respecter ce à quoi il avait fait allégeance : son statut et son rang dans son ordre à lui.

Des sentiments coléreux avaient aussi transparu dans ses paroles. La jeune femme y était resté de glace, en surface. Elle en avait émit autant peu de temps avant. Pourquoi serait-elle la seule à le faire, elle comprenait parfaitement que la situation ai été difficile à vivre pour eux deux, Arbagon était lui aussi un être vivant ressentant ce genre d’émotions malgré ce qu’il faisait d’habitude transparaître.

Kazahana continuait à regarder de l’autre côté de la pièce, son amant lui venait de se mettre à la fenêtre. L’atmosphère était à nouveau pesante. La situation suintait de choses sous-jacentes qu’aucun des deux ne souhaitaient énoncer à haute voix. Elle aurait aimé lui dire qu’elle c’était fortement inquiété pour lui, qu’elle avait eu peur que ce soit lui qui ne s’en sorte pas vivant, qu‘elle avait ressentit un grand soulagement quand elle avait vu que finalement c‘était lui qui était resté en vie alors que paradoxalement elle ressentait de la peine pour la disparition de son frère mais qu‘elle ne pouvait lui en vouloir d‘avoir commit un tel acte… Seulement elle ne lui le dit pas. Exprimant intérieurement l’excuse que la situation n’était pas adapté à un tel discours de sentiments.

Tout était si compliqué entre eux, rien que par le fait de leur appartenance si différente. Comment avaient-ils pu envisager une telle idylle entre eux ? Des évènements comme celui-ci étaient obligés de leur tomber dessus. Kazahana ne savait pas ce qu’ils devaient faire et aussi ce qu’Arbagon envisageait de faire. Après la scène qu’elle venait de lui faire, les difficultés qui venaient de se présenter à eux ; elle doutait qu’il veuille continuer pareille relation. Elle semblait être un poids un peu trop lourd et difficile à porter vue les circonstances. Il ne pouvait se permettre de pareils égarements en restant en sa compagnie. Il ne pouvait de permettre de compromettre son allégeance aux traqueurs pour elle, chose qui avait été parfaitement clarifié au début de leur relation mais que Kazahana n’avait peut être pas totalement prit dans toute sa mesure.

La jeune femme aurait aimé que les choses aient pu se passer autrement, pour que ce soit finalement elle qui tue son propre frère, cela aurait peut être évité tous ces problèmes entre eux. Le véritable problème, au plus profond était cet affrontement avec la Lune Rouge, une vendetta sans merci qui ne pourrait se finir qu’une fois qu’un des deux camps auraient réduit l’autre au silence le plus total. Tant que ces affrontements existeraient les problèmes de ce genre entre eux deux ne cesseraient d’être d’actualité. Ses engagements primant sur tout ce qu’un couple ’normal’ pouvait envisager dans une situation plus ’normale’. Kazahana ne pouvait nullement lui en vouloir pour ces raisons, elle le savait dès le départ, arriverait-elle seulement à en refaire abstraction comme il semblait que cela en soit le cas au début ? Elle n’en savait rien. Pour le moment, c’était-elle qui était dans un dilemme intérieur. Elle ne voulait nullement qu’Arbagon est à se torturer l’esprit pour elle, ça elle n’en valait pas la peine, mais elle aurait tant aimé que tout puisse rentrer dans l’ordre et qu’il puisse de nouveau la serrer dans ses bras… Sur l’instant cela semblait compliqué, il asseyait de retrouver un certain calme, Kazahana le voyait bien, hésitait-il peut être même à repartir, finalement ils avaient peut être besoin de réfléchir et de mettre au clair chacun de leur côté ce qu’ils pouvaient ressentir. Pourtant elle se lança de nouveau, tournant cette fois la tête vers lui qui se trouvait dos à elle :


« Excuse moi, pour tout ce que notre relation engage et créer comme problèmes ; et ce que je crée moi aussi. Ta fonction de traqueur implique peut être trop de conditions pour moi, ainsi que mes liens de parenté avec une famille qui est autant lié avec la Lune Rouge pour toi… Je ne sais pas si il faut que je te dise ou non, que mes sentiments pour toi se bousculent à l’intérieur de moi, mais que paradoxalement ils sont en colère après ce que tout ça à engendré ! Tu sembles tellement vouloir dissocier ces deux facettes en toi, même moi je l’ai fait, ce qui n’était pas bon. Personne ne peut être si extrémiste, les choses ne sont jamais où toutes noires ou toutes blanches, même en nous… Je suis littéralement perdue Arbagon, déboussolée. Je n’ai réponse à aucun des problèmes qui viennent de se poser à nous. Je n’arrive pas non plus à entrevoir ce que toi tu envisages… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Des explications   Jeu 20 Déc - 1:13

Il reprenait lentement son calme. Son regard vaguait dans le ciel, regardant les étoiles qui peuplaient celui-ci. Il prenait de grande inspiration et laissa son sang diminuer sa course en lui, il ne servait à rien de continuer la discussion dans cet état. Pourquoi avait-il céder à la colère et entrer dans cette état, pourquoi? Il détestait que ce genre de moment lui arrive et en plus contre Kazahana, celle qu'il aimait tant, que pensait-elle? Elle avait garder un air neutre et impassible, mais il savait que c'est paroles avait été plutôt sèche et dure, ce qui ne pouvait pas la laisser insensible, c'était sûr, mais elle ne semblait pas mal réagir non plus.

Le silence qui s'installait était le même que d'habitude, aussi lourd et pesant, caractérisant leur relation des plus difficile. Il sentait tout ce que ce silence voulait dire et signifiait, tout les sous-entendus contenus. Il n'avait pas rien à dire dans les circonstances, tout comme elle semblait-il, tout deux savait, mais n'osait pas parler. Il ne pouvait pas s'en vouloir d'avoir accepter la tâche qu'on lui avait confier, mais il aurait aimé que son frère ne soit pas là et tout éviter, ce qui ne pouvait plus être fait éternellement non plus. Il ne pouvait qu'espérer qu'il ne rencontrerait pas ceux de sa famille restant.

Malgré tout ce qui venait de se passer, il ne pouvait pas en vouloir à Kazahana, il ne voulait pas la perdre non plus. Mais il avait bien compris après ce qu'elle lui avait dit qu'il lui avait fait du tord et que cela risquait de ce produire encore. Le voulait-elle encore comme amant, voulait-elle encore au moins de lui? Trop de chose c'était produite et même avec les avertissements, les deux n'y avait pas fait assez attention, n'avait pas considérer comme il se devait la chose et en particulier lui qui savait que tout deviendrais ainsi.

Pourtant, malgré l'apparence que cela pouvait prendre, c'était très dur pour lui aussi de vivre cela et il ne savait pas non plus ce qui était le mieux. Bien sûr, il pensait bien au fait qu'il devait peut-être repenser à tout cela chacun de leur côté ou même attendre que tout cela soit fini, mais ce n'était pas celle qui lui plaisait le plus à lui aussi. Il était le noeud du problème, il le savait. Kazahana avait tout abandonné, même sa famille, à cause de lui, alors que lui, il se bornait à faire primer sa vie de traqueur en premier, ce qui n'était pas vraiment juste pour elle. Elle ne pouvait plus faire demi tours, la laisser seule serait plutôt mauvais de sa part, mais pouvait-il tout abandonner? En avait-il seulement la force et la volonté?

Les paroles de Kazahana reflétaient un peu tout ça. Il trouvait seulement dommage qu'elle rapporte tout sur sa faute, lui aussi avait une part de responsabilité là-dedans. De plus, elle n'était pas responsable de ce que sa famille faisait, elle ne pouvait pas endosser pour eux. Et les sentiments de celle-ci, c'était la même chose pour lui, lui aussi vivait un conflit avec ses émotions, mais ce serait ainsi pendant encore un certain temps malheureusement. Et ces personnalités, il les avait dissocier toute sa vie, c'était deux personnalités opposer en tout point, sous l'emprise d'une, l'autre ne pouvait plus agir non plus, il était dissocier et le serait toujours.


" S'il te plait, arrête de prendre le blâme pour ta famille, ce n'est pas toi, tu n'es pas responsable de leur action. Quand à ce qui est de ce que tu as créer, je suis content de plusieurs choses que nous avons vécu, les choses plus désagréable, j'en suis responsable moi aussi. Peut-être que mon mode de vie est trop exigeant pour toi, mais je ne facilite pas les choses non plus, et j'en suis conscient.

Quant à mes deux personnalités, je les ai toujours dissocié. Peut-être qu'on ne peut pas être aussi extrémiste, mais quand je suis sous l'une, l'autre ne peut plus rien faire et elle sont opposer en plusieurs points, très différentes l'une de l'autre. "


Il s'était enfin décider à se retourner, il s'était calmé et maintenant sa voix était plus lasse. Las de penser à tout ce qui arriverait encore, au fait que plusieurs problèmes pouvaient être régler par des choses dont il avait contrôle sur certaines et pas sur d'autre. Elle ne pouvait pas percevoir ce qu'il envisageait, tout comme lui d'ailleurs, bien qu'elle semblait disposer à lui pardonner, et lui était en dilemme. Que faire?

" Écoute ... plusieurs limites ont été franchi et beaucoup de chose on prit d'énorme proportionnalité, de trop grosse. Je vois bien maintenant tout ce que tu as sacrifier et laisser tomber pour moi, je n'aurais jamais du le permettre, mais il est trop tard. Seulement, je vois que moi je n'ai rien fait pour notre relation, trop peu en tout cas, alors si jamais tu me le demandais, je crois bien que je pourrais quitter l'ordre et rester avec toi. Réfléchie bien avant de me répondre, je ne dit pas que les choses seront tous réglé, mais certaines oui, ne pense pas à moi non plus, je peux très bien le faire sans problème. C'est le seul sacrifice qui peut venir de ma part en ce moment. "

Ce n'était pas un coup de tête, il avait réfléchi à tout cela longtemps, il avait commencé avant même que les problèmes n'arrivent. Il ne lui en avait jamais parlé parce qu'il ne s'était jamais sentit près à le faire, mais aujourd'hui il le ferait si elle manifestait le moindre signe qui lui disait qu'elle voulait. Et même là, le sacrifice restait moindre qu'elle, car il n'aurait pas personne à dos en faisant cela, seulement ceux qui le détestait déjà dans les clans adverses. On comprendrait son choix et on approuverait celui-ci si jamais la demande était faite, mais il ne voulait le faire, que si Kazahana lui donnait son accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Des explications   Jeu 20 Déc - 17:50

Il avait finit par se retourner vers elle. Lui expliquant ainisi la suite des choses. Elle ne pouvait pas, comme il le lui disait ne pas s'empêcher de tout reporter sur elle. Comment ne le blâmer que lui pour tout ça, ils étaient bien deux dans leur relation.

Les dernières remarques de sa part laissèrent la jeune femme presque sur le carreau. Pendant un moment elle ne bougea pas, cherchant à savoir si ce qu'il venait de lui dire avait été bien réel où était seulement un tour de son imagination. Cela impliquait désormais beaucoup plus de chose. Kazahana se leva de son fauteuil et se plaça devant Arbagon. Elle le regarda et lui enleva délicatement son capuchon qui recouvrait encore son visage.


"Tu nous offres une solution sur un plateau d'argent en me proposant cela. Ce serait...certainement merveilleux que nous puissions vivre tous les deux ensemble, le plus loins possible de tout cela. Mais c'est impossible..."

Elle tourna deux secondes la tête sur le côté cherchant soigneusement ses mots. Elle lui prit délicatement les mains et continua :

"Ces querelles nous suivront tant que tout cela ne sera pas terminé, si cela se termine un jour...Et je ne peux pas me permettre de te demander une telle chose... Je suis extrêment touché par cette proposition, mais je n'ai pas le droit de t'imposer une pareille décision. Tu es rentré dans ce groupe avant même que je vienne au monde, tu as pris des engagements envers eux, tu as des personnes qui comme tu le disais plus tôt compte et ont besoin de toi. Les laisser maintenant ne serait pas un juste envers eux...

Nous sommes liés, toi et moi à ce conflit, j'ai quitté ma famille, leurs engagements avec toi parce que tu m'en as donné l'occasion. J'aurais fini par le faire à un moment où un autre, je le sais très bien. Nous aurions pu suivre une toute autre route lors de notre rencontre au marché. Rien de ce qui c'est passé ensuite n'ayant été prévu de notre part. En partant chacun de notre côté, je n'aurais probablement pas été en fuite, mais les affrontements entre les traqueurs et la Lune Rouge auraient été les même, ainsi que très certainement les morts... Ne me dit pas que j'ai fait un plus gros sacrifice que toi, s'il te plait. J'ai fait ce poour quoi je croyais être juste et j'en paye les conséquences. Toutes nos actions ont des répercussions, et ce choix vient de me côuter un peu plus cher, ainsi qu'a nous. Tu ne peux pas quitter ton ordre pour moi, je ne peux te le permettre en tout cas."

Même si il est vrai, que cette situation laissait entrevoir des moments merveilleusement calme, il en était hors de question. Kazahana le savait parfaitement et l'acceptait aussi. Elle n'avait aucun droit de changer ce qu'il était et ce pourquoi il se batait, même si cela était encore plus clair avec les récents événements, la situation n'allait pas s'arranger pour être des plus facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Des explications   Sam 22 Déc - 5:47

Il attendit que la surprise de sa jeune compagne passe, la regardant immobile sur le fauteuil. Qu'elle soit surprise n'était guère étonnant, mais il lui avait bien proposé. Dans d'autre circonstance, il aurait peut-être pu trouver drôle de voir Kazahana ainsi, perdu par les paroles qu'il venait de prononcer, mais le moment présent était loin d'être drôle.

Elle fini toutefois par se relever et venir jusqu'à lui. Quand elle abaissa le capuchon qui masquait son visage, il sentit un instant de malaise, avant de revenir confortable. La situation était difficile et il venait de perdre un des éléments qui lui permettait de s'exprimer facilement, qui lui donnait une certaine confiance en lui. D'un autre côté, il se sentait stupide de tenter de se cacher à elle, mais il était ainsi.

Juste à ses premières paroles, il su qu'elle allait refuser. Il ne savait pas que penser de son refus, mais il savait que c'était un des choix qui serait le moins difficile pour lui sur le moment et il était quand même un peu content qu'elle est choisi cette option. Ses paroles n'étaient pas fausses non plus, il resserra un peu l'étreinte de ses mains sur les siennes, il devrait alors trouver un autre moyen de tenir le coup, si c'était possible. Il relâcha ses mains, commença à faire les cent pas.


" D'accord, tu dois avoir raison de toute façon. Seulement, je ne sais plus, tout est si compliquer. Je te ferais souffrir encore, je le sais, et je ne veux pas. Je ne sais pas non plus comment éviter ceci, car je sais que dans ce moment, mon esprit de traqueur ne se gênera pas pour cela. "

Seule la perspective de lui faire du mal à nouveau lui était difficile. Il s'en voulait déjà, même s'il n'avait encore rien fait. Il baissa la tête un peu sous ses pensés, pourquoi s'accablait-il avec tout sa maintenant? Et s'il lui dirait, il savait déjà ce qu'elle lui répondrait, il voyait donc cela inutile de lui dire.

" La vie va se compliquer alors, ce ne sera pas très agréable pour toi et pour moi, même si cela ne paraîtras pas, moi aussi j'aurais de la peine. Je sais que ce ne sera pas le plus facile, mais je crois que minimiser nos rencontres sera l'idéale pour éviter que je te fasse du mal. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Des explications   Sam 22 Déc - 22:27

Cela fut plaisir à Kazahana quand il ressera l'étreinte de ses mains. pourtant il les lâcha vite. Il lui expliqua ce qu'il pensait de tout cela. Ses paroles n'étaient pas fausses, mais la jeune femme fut quelque peu sidéré par ses derniers mots :

"Je vois, tu fais comme tu l'entends, si c'est ça que tu préféres..."

Après avir dit ça, c'est elle qui se retourna face à la fenêtre pour en observer le ciel sombre et les étoiles. Le silence retomba un instant. Portant Kazahana se retourna elle reprit en le regardant :

"Je n'arrive pas à te comprendre parfois. Tu viens de m'énoncer deux solutions qui sont complétement opposés ! Tu me demandes si jamais je veux que tu quittes les traqueurs pour deux minutes plus tard, me dire que tu veux qu'on se vois moins... Je ne comprends pas excuse moi, cela me dépasse complétement."

Elle se tourna de nouveau à la fenêtre, Arbagon était vraiment lunatique, il pouvait passer du blanc au noir en un rien de temps. De toute façon, elle ne le retiendrais pas. Si il venait de lui dire ça, c'est qu'il y avait bien une raison. Après tout ils avaient peut être tous les deux besoin de temps... Et il n'avait pas tors non plus sur le fait que la situation présente allait certainement encore s'envenimer.

Kazahana était complétement cassé intérieurement. Elle avait été remonté contre lui au début de leur entretient mais cette rancoeur c'était assez vite estompé et elle envisageait que la situation puisse s'améliorer entre eux. A priori cela n'allait pas être pour tout de suite.

La jeune femme se retourna et retraversa la pièce en direction de la chambre d'ou elle était sortie pour fermer la fenêtre quelque temps auparavant. Elle s'appuya sur la porte et le regarda avant de lui dire :


"Bien puisque c'est ce que tu sembles vouloir...fait moi signe quand tu voudras me revoir, ma fenêtre s'ouvrira toujours si jamais tu veux repasser..."

Elle détourna la tête dans la direction de la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Des explications   Sam 22 Déc - 23:30

Qu'avaient-ils d'autre comme choix? Oui c'était deux solutions opposées, il le savait, il en était conscient, mais il se demandait bien s'il y avait autre chose. Il avait eu beau cherché, il n'avait rien trouvé, alors il faisait avec ce qu'il avait. Qu'elle ne comprenne pas le surprenait légèrement, mais il ne lui avait peut-être seulement pas donné assez d'explication sur le pourquoi de cela, enfin, c'était ainsi.

Il la regarda retourner vers la pièce d'où elle arrivait, il savait très bien laquelle elle était. C'était ainsi que tout allait se terminer? Il ne savait pas vraiment quoi dire ou faire à ce moment, il aurait aimé que tout soit plus facile. Il était venu pour parler, il l'avait fait, il aurait dû être content, mais qu'elle prenne les choses ainsi lui était triste à voir.


" Si jamais tu as une solution moi radical, alors je suis près à l'écouter, mais moi je n'en ai pas trouver. "

Sa voix était neutre, il ne lui faisait aucun reproche, il voulait seulement savoir si elle avait une solution. Elle était déçu de la sienne, peut-être en avait-elle une plus à son goût? Dans la situation présente, il était prêt à tenter presque n'importe quoi, tant que cela avait du sens et était logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Des explications   Sam 22 Déc - 23:53

Il lui répondit sur un ton parfaitement neutre, ne rajouttant rien de plus sauf de savoir si elle avait une meilleure idée. Très bonne question. Pour elle, la situation ne se devait pas spécialement de bouger. Depuis qu'ils étaient ensemble ils c'étaient vue en de brèves instants. pourquoi encore les espacer ?

"Proposez autre chose ? J'aimerais bien, mais quoi, comme tu le dis si bien tout est si compliqué entre nous ! Après tout c'est peut être toi qui a raison... Je n'ai rien de mieux à te proposer que ce que nous avions déjà."

C'était assez difficil à admettre. Mais c'était bien l'implacable vérité. Ims étaient tous les deux plus vulnérable ensemble, et Arbagon ne pouvait certainement pas se permettre ces 'passes temps' avec elle vue les circonstances présentes et les représailles qui s'annonçaient de la part de la Lune Rouge. Elle non plus d'ailleur, Kazahana n'avait pas encore eu d'ennuie depuis sa sortie de l'hopital mais ils ne seraient certainement tarder...

C'était triste de devoir en venir à de telles mesures entre eux deux. Mais pour le moment avaient-ils un autre choix ?


"Donnons-nous donc du temps, que la situation se tasse un peu. Je veux pas que cela se finisse comme cela entre nous, on se revera quand la situation sera plus opportune pour chacun de nous deux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 25
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Des explications   Dim 23 Déc - 0:37

Elle n'avait pas vraiment d'autre idée, il l'avait su en posant la question de toute façon, ce n'était que logique. C'était donc ainsi qu'ils se quitteraient, il soupira, pourquoi les choses étaient-elle ainsi? Pourquoi? Parce qu'il aurait été trop facile de la part de la vie de leur laisser un peu de bonheur, ils devraient se sortit indemne de tout ça avant de l'avoir.

" Très, quand tout cela sera fini je te promet que tout n'auras pas été vain. "

Il se retourna. Il aurait bien aimé aller la prendre dans ses bras, l'embrasser, mais cela ne rendrait que les choses plus difficiles après, il devait quitter maintenant. Il traversa la salle et arriva à la fenêtre, qu'il ouvrit. Il regarda dehors, personne, parfait. Il fit apparaître ses ailes noires et s'envola par la fenêtre, se posant un peu plus loin. De là, il commença à courir dans les ruelles, restant toujours dans l'obscurité, sans vraiment de destination précise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 28
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Des explications   Jeu 3 Jan - 21:01

Leurs vies étaient faites ainsi. Comment auraient-ils pu esperer autre chose. Arbagon se dirigea vers la fenêtre et y disparue dans l'obscurité des rues. Elle resta encore un peu adossé aux rebords de la porte de la chambre vagabondant dans ses pensées... Un grand courant d'air faisant se répandre dans tout le salon un air froid la ramena à elle même. La jeune femme se dirigea vers la fenêtre par laquelle son amant était sortit et la referma doucement en se demandant si ils pouraient réellement se revoir un jour... Elle aurait peut être du le retenir un peu plus, le serrer une dernière fois dans ses bras au lieu de faire cette mauvaise mine et de le laisser partir de la sorte. Les choses étaient faites. Kazahana se dirigea de nouveau vers la chmabre ou elle se rallongea de travers sur le lit, tout en se perdant de nouveau dans de vagues illusions pendant que le sommeil la gagnait de nouveau. Une chose était sure, il faudrait à un moment ou un autre qu'elle affronte le reste de sa famille et la Lune Rouge et cette fois Arbagon ne serait pas là. Sa vie venait de prendre un autre tournant et elle devait se tenir prête assumer ses actes passés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des explications   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des explications
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle Des Immortels :: Hors Rp :: Boite d'archive-
Sauter vers: