Le Cercle Des Immortels

Un monde de destruction entre vampire et démon.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 29
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Lun 12 Nov - 18:37

Kazahana poussa la porte devant elle pour se retrouver dans une salle bondé de monde. Les trois races étaient réunit dans cet endroit, sans rancœur particulière les unes contre les autres, où tout ce déroulait la majorité du temps sans encombre. Cela faisait presque deux mois qu’elle c’était enfuit de chez elle avec l’aide d’Arbagon, et qu’ils ne c’étaient d’ailleurs pas vue.

Son entrée ne passa pas inaperçu, elle ne s’en préoccupa point, elle avait autre chose à faire de plus important. La jeune femme se dirigea vers le comptoir, les armes à la ceinture au cas où, pour s’y asseoir en attendant que le barman vienne prendre sa commande :


« Qu’est-ce que je vous sert Mademoiselle ? »
« Désolée mais je ne suis pas là pour prendre un verre… » Lui répondit-elle, le regardant dans les yeux.
« Et pourquoi donc alors ? » lui demanda-t-il
« On dit que vous connaissez vraiment beaucoup de monde Monsieur le barman, et j’aurais justement besoin de votre aide ! »
« Oh » se contenta-t-il de lui dire « Les rumeurs peuvent parfois être fausse Mademoiselle. »
« Pas cette fois j’en suis sure, je voudrais faire parvenir cette lettre à une personne que vous savez parfaitement joindre, contrairement à moi, dans le cas présent. » Elle glissa discrètement une enveloppe blanche fermé par un cachet de cire rouge sur le comptoir, devant son interlocuteur.
« Et à qui est destiné ce mot qui à l’air d’être si important, je vous prie ? »
« Au Loup à la fourrure de Sang. »
Le gérant ne bougea pas d’un poil à l’énoncé du nom, comme elle s’en doutait, il savait parfaitement à qui il devait remettre cette lettre. Il l’a regarda bien, avant de prendre la lettre et de la glisser dans une poche de son tablier.
« Bien sur, si cette lettre venait à tomber dans les mains du mauvais destinataire vous ne m’en voudriez pas de vous en tenir pour responsable, mais cela n’arrivera puisque l’on m’a assuré de votre constance… »
« Bien entendue, permettez moi quand même de vous prévenir que vous glissez sur une pente dangereuse Mademoiselle Camarilla, et là en vous risquant en plus à ce petit jeu. »
Kazahana fut surprise que le gérant la connaisse, elle ne l’avait pourtant jamais vue auparavant, elle n’eu pas le temps de s’éterniser sur ses pensées puisqu’il reprit :
« Ne vous inquiétiez pas, je lui transmettrez, mais vous feriez bien de vous presser un peu cet endroit n’est pas très sûr, et l’on ne voudrais pas qu’il vous arrive quelque chose, bonne soirée. » Finit-il par lui dire en s’éloignant d’elle. La jeune femme s’exécuta, son projet en partie accomplit, elle sortit de cet endroit.

S’assurant de ne pas être suivie, elle repartit par une des rue qui l’entourait. Kazahana se perdit à nouveau deux secondes dans ses pensées : Arbagon aurait-il le message à temps et surtout serait-il en mesure de venir la rejoindre ? Au moment ou elle passait devant une ruelle sans issue, une main sombre lui saisit les bras pendant que l’autre venait se placer devant sa bouche pour éviter qu’elle ne hurle. La jeune femme se débâtie, mais rien à faire son agresseur la tenait fermement et elle ne pouvait rien faire. Un sentiment de panique l’envahit tout d’un coup juste avant qu’il lui murmure à l’oreille de ne plus bouger ni de faire un bruit si elle voulait rester en vie car un groupe de la Lune Rouge allait passer d’une seconde à l’autre par ici. Elle se clama d’un coup, elle venait de reconnaître cette voix, c’était son frère, Nathan qui la tenait à l’instant. Il l’a tira dans le fond de la ruelle pour que l’obscurité les camouffle pendant que les tueurs passaient devant. Sentant qu’elle ne se débattait plus, celui-ci la lâcha. Kazahana ne retourna vers son agresseur pour s’assurer que c’était bien lui, pas de doute, avant qu’elle n’ai pu faire quoi que ce soit il l’a serra contre lui, se contentant de lui dire :


« Bon sang, tu es vivante ! » la délaissant de ses bras il la regarda de haut en bas avant de reprendre « Tu vas bien au moins ? »
La jeune femme complètement déboussolé se contenta de lui répondre en hochant la tête :
« Oui pourquoi cela n’irait pas ? »
« Tu te fiches de moi »lui rétorqua-t-il « Tu t’es battue il y a moins d’une semaine contre un membre du clan et d’après ce dont il se vante, il ne t’as pas loupé ! »
« Oh, tu parles de ça » elle remonta sa manche droite, laissant découvrir un large pansement lui couvrant le bras du poigné jusqu’au coude, « c’est rien de grave, je me suis dépêché de le faire soigner, et ça va cicatriser t’en fait pas… » 
Elle n’eu pas le temps de finir sa phrase qu’il enchaîna :
« Et comment tu vas faire pour te battre la prochaine fois, avec un bras droit diminué à ce point, tu veux bien me le dire ? »
« Je peux toujours me battre si ce n’est que cela qui te chagrine, et mon bras gauche marche très bien ! »
« Tu es folle, tu vas finir par te faire tuer, et Père ne s’en remettra jamais… » Cette fois c’est elle qui ne le laissa pas finir ses propos,
« Comment va-t-il ? »
« Il se fait beaucoup de soucis pour toi et pour le futur déroulement des choses et au cas où cela t’intéresse, Azazel se remet plutôt bien de l’épisode du marché, il va de nouveau rejoindre les rangs de l’ordre, et tu connais Théophile, il préfère se tourner vers ses amants que de venir nous prêter main forte. Kaz, je t’en pris Père à tout arrangé, il faut que tu reviennes parmi nous, s’il te plait tu sais que c’est la meilleur chose à faire, tu vas finir pas te faire tuer dans cette histoire ! »
« Parce que tu crois que si je reviens la Lune Rouge ne voudra pas de ma tête, après ce que j’ai fait, tu me prends pour une idiote, vous ne pourrez pas me cacher mieux que ce que je ne le suis en ce moment ! »
« Qui parle de te cacher, tu seras de nouveau libre, sans crainte à avoir de la part du Clan ! »
« Tu es crédule, ma parole ou quoi ? J’ai tué certains de leurs membres et ils seraient prêt à me pardonner toutes ces fautes, tu rigoles…Oh mais non je comprends, cela doit avoir un prix, et quel est-il je te prie ? »
« Livre leurs le traqueur, ce démon n’est qu’un monstre, comment a pu tu croire qu’il te protégerait une fois sortie de la maison, il n’est même pas là avec toi, tu es seule contre eux, Kaz, tu va te faire tuer, laisse leurs assurer ta vie contre la sienne ! »
« Tu ne comprends dont rien, je lui confirais ma vie les yeux fermés plutôt que de la donner à ces monstres… »

Nathan leva la main et lui décolla une violente baffe du revers de la main droite. Kazahana ne l’a vit pas arriver, elle retourna doucement la tête en sa direction, essuyant doucement le sang qui coulait de sa lèvre en s’éloignant peu à peu de lui. Elle ne disait rien. Nathan s’empressa de lui présenter ses excuses :

« Excuse moi, vraiment mes tes propos son plus qu’outrageant envers notre famille et notre race, et je dois te ramener à la maison. »
« Ne rêve pas Nathan, tu ne me ramèneras pas. Pas après ce que tu viens de faire. »
« Kaz, je t’en prie, ne m’oblige pas à te faire du mal… »
« Non justement, tu vas me laisser partir d’ici, parce que tu sais très bien que je ne te suivrais pas de mon plein grès, sinon nous allons nous battre et ce n’est pas ce que tu veux. »

Elle ne le voulait pas non plus, elle ne réussirait pas à passer contre lui, il le savait tous les deux. Tout en descendant des mains vers ses deux lames elle lui demanda une nouvelle fois :


« Laisse moi passer, là c’est moi qui te le demande... »

Tout en parlant elle commençait à se diriger pour passer vers son flan gauche et pouvoir rejoindre la rue principale. Il ne semblait bouger, ils se faisaient maintenant face et Kazahana se dirigeait à reculons vers le bout de la rue pendant qu’il guettait ses moindre mouvements, avant qu’elle ne parte il lui dit :


« Si tu pars sans moi, considère que tu ne fais plus partie de la famille, ta seule issue certaine sera la mort et compte sur moi pour aussi tuer celui que tu sembles tant idolâtrer et préférer à ton propre sang, petite sœur… »

La jeune femme se sentit comme transpercé, comment pouvait-il lui dire ça, lui, il ne fallait pas qu’elle montre que cela l’affectait à ce point et il fallait surtout qu’elle déguerpisse d’ici le plus rapidement possible. Le choix était pourtant simple,

« Alors ne me considère plus comme telle Nathan ! »

Elle tourna les talons et disparue dans à travers les rues du quartier. Une fois arrivée dans une maison dans laquelle on la cachait, elle s’effondra, en larme, assise contre le mur de l’entrée, comment avait-il pu lui dire une pareille chose après tous ce qu’ils avaient vécu ensemble ? Elle venait de perdre sa famille et l’appuie d’une des personne qu’elle affectionnait le plus en ce monde, son propre frère. Elle resta la plusieurs heures avant que ses pensées ne reviennent à Arbagon, elle avait vraiment besoin de le voir après ce qui venait de ce passer et même tout betement pour qu'il puisse la prendre dans ses bras. Elle espérait profondément qu’il puisse répondre à sa requête et la rejoindre dans à peine deux jours, ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 26
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Mar 13 Nov - 1:04

Cela faisait deux mois qu'il s'était sauver avec Kazahana, ce qui lui semblait si long. Il était revenu vers l'ordre, pour apprendre une chose des plus terribles, le nombre exceptionnel de garde n'était pas un hasard, il avait été trahis par celui qui avait apporter la lettre, il pouvait se contenter chanceux d'être encore en vie. Il n'avait pas été le seul, un petit nombre de vampire et de démon avait trahis l'ordre, tous des contacts, aucun traqueur, mais cela avait coûté la vie à deux de ses frères d'armes. Cela avait été dur pour l'ordre et pour chacun des traqueurs, la perte de deux humains qui avait combattu à leur côté. Si quelqu'un avait pu voir, la preuve qu'il n'était pas des machines étaient là, pour une fois, il y avait des sentiments dans chacun.

Il avait pu rencontrer Nomia, Evan était partit avec un petit groupe pour venger leurs morts, et les retrouvailles avaient été un événement joyeux dans tout ceci. Il avait finit par sortir et aller sur des grandes pierres, observer le paysages qui était vraiment très beaux, sans souillures de la guerre et de la corruption. C'était elle qui avait amorcé la parole.


- Tu as changer, depuis les trois ou quatre derniers mois, tu n'agis plus comme avant.
- Qu'y a-t-il de si différent?
- Tu as disparu deux fois, sans nous dire pourquoi à moi et Evan, c'est bien la première fois.
- Evans ne pourrait comprendre, il est trop impulsif et ne pense qu'à s'amuser, peut-être toi le pourrais-tu. Je ... c'est difficile à expliquer, elle ...
- L'histoire du grand Événador se répète?
- Non, enfin, en partit. Je ne finirai pas comme lui, jamais je ne pourrais tuer toi ou Evans pour sauver un membre de sa famille en relation avec la Lune Rouge. J'ai besoin de ta confiance, le vétéran m’a fait jurer ma fidélité et je lui ai promit, je ne crois pas arrêter ma vie de traqueur de si tôt.
- Alors, bonne chance Arbagon, peut-être trouvera-tu se que chaque traqueur désire secrètement, je ne peux que te le souhaité. Mais fait bien attention dans ce que tu fais, tu pourrais être l'instrument de ta propre destruction. Peut-être pourra-t-elle nettoyer se sang qui ne veut pas partir de ton pelage jeune loup.
-Peut-être.

Il était partit se promener, les souvenirs étaient si agréables, mais si douloureux en même temps. Il sortit de ses pensées quand une jeune humaine lui remit une lettre. " Mon père m'as fait porter ceci pour un des vôtres, un loup dont la fourrure serait de sang. " Il remercia la jeune femme et quand elle fut partit, ouvrit la lettre. Kazahana lui demandait de la rejoindre, il revint à la chambre qu'il occupait chez l'ordre, pour analyser les renseignements. Il lui faudrait une journée et demie pour s'y rendre, il décida donc de partir tout de suite. Il ramassa le pendentif qu'elle lui avait donné, qu'il gardait dans un compartiment de sa ceinture, pour ne pas le perdre durant une bataille et y glissa un autre objet recouvert d'un fin tissu. Il mit son habit de traqueur et partit vers sa destination.

Il avait du évitez les agents de plusieurs clan, car il n'y avait plus seulement la Lune Rouge qui s'affichait plus, des autres de vampires et de démons avaient suivi leur exemple. Quand enfin il arriva à l'auberge, il laissa ses ailes visibles, pour ne pas attirer trop de soupçons, et entra dans le bâtiment. Il alla voir le barman qui le reconnu aussitôt. Il le remercia d'avoir fait acheminer la lettre et prit un siège dans un coin de l'auberge pour attendre celle qui l'avait convoquée.


Dernière édition par le Mar 13 Nov - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 29
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Mar 13 Nov - 13:07

Entre temps, la jeune femme avait apprit les 'nouvelles fraiches' comme disaient certains, le clan pourtant si unis et secret des traqueurs avait été trahit par un certain nombre de ses membres et la Lune Rouge ne cessait de clamer haut et fort la mort de deux de leur meilleurs agents. A ces paroles Kazahana dû faire un énorme effort pour ne pas se jetter sur une des personnes qui clamait ces choses horribles pour lui demander plus de détails. Cela ne se fit attendre, les nouvelles continuèrent d'être répandus, il s'agissait en réalité de deux humains que les vampires ici présent ne se cachaient pas d'insulter. Un énorme poids s'envola soudain, au moins ce n'était pas Arbagon...

Il ne fallait pas trop qu'elle s'attarde, elle s'éclipsa doucement avec un de ses compagnons du cercle que les clameurs venaient de réunir autour d'eux pour se diriger vers le point de rendez-vous. Elle s'arrêta quelques rues avant l'entrée de l'endroit en question, regardant dans les yeux son compagnon avant que celui-ci ne lui tourne le dos et s'engouffre dans les rues pour rejoindre cette taverne. La jeune femme se contenta de disparaître dans l'obscurité du coin de la rue, guettant au cas où le moindre problème.

Pendant ce temps, le vampire qui l'accompagnait faisait son érruption dans ce coin bondé de monde. Il n'eu pas vraiement de mal à reconnaître celui à qui il devait s'adresser, et s'y dirigea pour prendre place à la table d'a côté. Discrettement il lui dit :


"Monseigneur, vous semblez attendre quelqu'un"

Mais avant même qu'Arbagon puisse prononçer un mot il enchaina, ses mots semblant se disperçer dans le brouhaha de la salle en étant seuelement audible de l'intéressé.

"Ne faite rien de suspect nous sommes surveillés... Ecouttez plutôt ce que j'ai à vous dire... la personne en question va bien et s'excuse de ne pas être là sur le moment... vous comprendrez que nous ayons quelques petits soucis avec certains dénonciateurs...mais à votre départ je vous conseille très fortement de passer à l'angle de Flentch et Denving..."

Il se leva, son interlocuteur ne semblait guère emballé par la proposition s'attendant naturellement à un piège, passant devant lui il finit par dire :

"Oh et on dit que vous êtes en possession d'un collier avec une pierre de saphir, si jamais vous pouviez, un jour me donner le nom de votre bijoutier..."

Il se dirigea vers la sortie, deux vampires après son passage firent de même et après avoir passé la porte il prit le chemin opposé de celui où se trouvait Kazahana, tel était le plan. Pendant ce temps la jeune femme écoutait attentivement les bruits qui l'etourraient, espérant que tout se déroulait comme prévue en commençant par le fait qu'Arbagon ai pu venir en raison des récents événements qui venaient de ce passer. La paume de main sur le manche d'une de ses lames, elle apperçut son compagnon sortir et se diriger de l'autre côté d'elle suivie de près par deux autres vampires. Elle avait bien fait de ne pas se montrer là bas, elle s'adossa de nouveau au mur de la ruelle dans laquelle elle était, et attendit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 26
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Mar 13 Nov - 14:57

Toujours assis, il finit par voir quelqu'un entrer, venant s'installer à la table d'à côté. Il regarda furtivement le barman qui était décontracter, cela voulait dire qu'il n'avait jamais eu de problème avec ce client, parfais. Quand il prit la parole, il ne retourna même pas la tête, pour ne pas que tous remarque qu'il lui parlait. Les paroles lui laissaient un doute, il comprenait que Kazahana n'est pu venir et il semblait la connaître, mais comment en être certain? Il abandonna tous sombre penser en entendant la référence au bijoux, il pouvait lui faire confiance.

Il regarda les deux vampires qui partir à sa suite, devait-il aller l'aider? Non, il devait savoir ce qu'il faisait. Il resta assis encore une minutes ou deux pour éviter d'éveiller les soupçons, puis partit vers l'endroit désigner par le vampire. Il marchait dans l'ombre, totalement invisible, croisant le chemin de deux agents de la Lune Rouge. Il se figea en entendant leur propos, comment pouvaient-ils insulter ceux qu'ils avaient tués. Il se retint de sauter au visage de ceux qui lui avait retirer ses deux frères d'armes, continuant sa route avec cette haine et cette colère qui s'éveillait en lui.

Il vu enfin l'intersection, regardant les alentours, il attendit qu'il n'y ai personne et entra dans la noirceur de la rue. Il vit alors Kazahana et un soulagement immense, accompagner d'une joie sans limite, l'envahit. Elle allait bien, juste devant lui. Il la prit dans ses bras, ses mains retenant son dos, et l'embrassa. Comme il s'était ennuyé d'elle, de la tenir contre lui et la douceur de ses lèvres, le temps avait été si long.


" Comment vas-tu? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 29
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Mar 13 Nov - 19:45

Quand Arbagon fit son interruption dans la ruelle et qu'il l'enlassa dans ses bras et l'embrassa Kazahana sentit s'envoler un immense poids . Il était bien là quel soulagement.

"Ca va"

Lui dit elle sans trop vouloir insister pour le moment. Elle le serra, elle aussi dans ses bras.

"J'ai eu peur que tu ne puisses pas venir, avec tout ce qui ce passe en ce moment. Je suis vraiement désolée pour tes compagnons qui ont été tué et tu n'imagines pas comment j'étais inquiète que cela puisse être toi... "

Continua-t-elle en le regardant dans les yeux et se dégageant un peu se don étreinte.

"Ah et désolée pour l'intermédiaire, mais je suppose que tu comprends pourquoi, tu as dû voir les deux vampires qui l'ont suivie quand il est sortit. Nous avons nous aussi quelques problèmes avec des dénonciateurs en ce moment et nous nous devons de prendre le plus de précotions possible. Et je ne veux pas en plus devoir te mêler à nos problèmes tu en as déjà assez..."

La jeune femme regarda les alentours avant de revenir vers lui et de lui demander :

"Désolée encore une fois de presser nos retrouvailles, mais connais-tu un endroit ou nous pourrions être un peu plus en sécurité et tranquille ? Au cas où je sais ou nous pourrions aller, mais j'ai peur qu'au rythme soutenu des trahisons en ce moment nous n'y soyons pas à l'abris trés longtemps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 26
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Mer 14 Nov - 1:07

La tenir dans ses bras étaient si bon. Il sentait l'étreinte de Kazahana se resserrer, avant d'aborder la mort des deux traqueurs. Il se raidit un peu, c'était plus fort que lui, le fait d'en parler ou d'en entendre parler faisait monter en lui une colère assez vive, ainsi qu'une certaine tristesse. Il se rendit compte qu'elle avait du avoir peur effectivement, pourquoi n'y avait-il pas penser plus tôt. Prit de court par la nouvelle là-bas, il n'avait pas penser à l'informer de son état. Enfin, elle était là contre lui, seule chose qui comptait pour le moment.

Quand elle se défit un légèrement de son étreinte, son regard chercha ses yeux, qu'il trouva rapidement. Elle parla des problèmes que son petit groupe éprouvait, mais la vie était ainsi faîtes. Quand elle lui répondit par une réponse qui se voulait de le protéger, il sourit légèrement, même si le sourire semblait dire le contraire, il était très touché de l'attention.


" Si jamais je peut être utile n'hésite pas, j'ai eu des périodes plus tranquille, les récents événements ont été dure à traverser. Seulement deux traques depuis notre dernière rencontre. "

Même après tout ce temps, il ne pouvait se résoudre à parler de la mort de ceux-ci, c'était si difficile, normalement les humains mourraient de vieillesse ou dans un combat digne, par une trahison qui le condamnait, bien que leur honneur d'avoir fait face était intact. Il se rendit compte alors de l'endroit où il se trouvait quand elle lui demanda s'il avait un endroit plus discret et sécuritaire. Oui il en connaissait un, mais avec les trahisons qui ont sévi dans l'ordre, était-il encore inconnu?

" Oui, je crois. Il devrait avoir une maison qui appartient à l'ordre non loin, pour éviter d'avoir à dormir à la belle étoile quand nous avons une cible près d'ici. Je ne sais toute fois pas si elle a été revendue à un clan de vampire ou de démon suite à une trahison. Le mieux est d'aller voir. "

Il se l'embrassa une dernière fois, avant d'entreprendre d'explorer les rues, à la recherche du logis. Il devait se souvenir exactement où était cet endroit, en tournant des coins de rues, les souvenirs lui revenaient peu à peu. Il finit enfin par trouver la place et sans la moindre difficulté, trouva la porte. Il regarda à gauche et à droite et vérifia qu'aucun bruit n'était présent à l'intérieur. Il entra et vu que la place était vide, mais que quelqu'un y était passer environs une semaine plus tôt selon lui.

Il se dirigea vers la table, faisant signe à Kaza de rentrer et fermer, trouvant un message. Il prit le papier et y lit :

Valina,

La demeure est toujours sûr, le démon qui en savait son existence ne peut plus parler et n'a pas eu le temps de révéler la localisation. La maison est toujours sous sa couverture et elle a été quelque peu réparée.

C'était soulageant. Il avait finalement un endroit où il n'avait plus rien à craindre. Il se retourna vers Kaza, pour finalement dévoiler son visage. Il était très rare qu'il se sente à l'aise à découvert, mais avec elle, s'était différent. Il balayait l'endroit du regard, il n'était pas très grand, assez pour trois personnes. Les traqueurs travaillaient en général seuls, mais l'endroit avait été prévu en conséquence d'une équipe de trois. Deux lits étaient présent, car un traqueur montait toujours la garde, ainsi qu'une table et quatre chaise. Un bureau était poser contre un mur plus loin et un endroit pour les armes avait été aménager.

Le fait que l'endroit soit petit lui plaisait bien, tout était près et il n'avait pas à marcher inutilement pour se déplacer d'un endroit à l'autre. Dans la boite pour les armes, il déposa deux couteaux et un poignard. Il se retourna une nouvelle fois vers elle. Il lui sourit légèrement, il n'avait même pas pensé de lui demander ce qu'elle pensait de cette cachette.


" L'endroit te convient-il? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 29
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Mer 14 Nov - 21:48

Elle le suivit, il l'emena dans un endroit qui apartenait à son ordre. Une fois é l'intérieur, elle s'exécuta en la porte derrière elle ; il découvrit son visage et la jeune femme su que se tenait de nouveau face à elle, l'autre que le traqueur. Elle fut quelque peu surprise par sa question :

"Euh, oui parfaitement, je ne suis pas dificile en ce moment..."

Elle regarda tout autour d'elle, se mordillant la lèvre pour éviter qu'il ne remarque sa blessure et prenant bien soin de cacher son bandage. Cela faisait du bien, elle allait pouvoir souffler un moment, en plus en étant en sa compagnie... Un vrai rêve vue les derniers jours qu'elle avait passé, et lui aussi d'ailleur. Elle se laissa tomber sur un des lits, se contentant de le regarder. Kazahana ne voulait pas spécialement engager la conversation pour une fois. Juste être là, dans ses bras pour oublier un peu les atrocités qui se passaient à l'extérieur de ces murs. L'endroit était parfaitement aménagé pour ce genre de situation, rien d'extravagant ou en trop, juste de quoi se reposer et effectuer les tâches les plus vitales. Arbagon était bien armé, quoi de plus normal, vue les circonstances, elle fit de même en ce délaistant de ses deux lames accrochés à sa taile, les posants à côté d'elle sur le lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 26
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Jeu 15 Nov - 1:04

Parfait, si l'endroit lui plaisait, il pourrait passer quelques temps tranquilles. Elle était là, sur le lit devant lui, ayant déposé ses armes à côté. Le silence était parfait pour les circonstances, les paroles étaient inutiles dans un moment pareil, et parler pour rien dire serait stupide. Il détailla une nouvelle fois les fins trais de son visage, ses jolis yeux marron, le tout encadrez des cheveux blonds, cette vision l'accompagnait parfois dans des moments où il était plongé dans ses pensées.

Il s'avança lentement vers elle, puis s'assit sur le lit avec elle. Il passa doucement dans son dos et se colla à elle, passant ses bras à sa taille. La tenant ainsi dans ses bras, il déposa la tête sur son épaule, il se sentait dans un état si difficile. La joie de la retrouver était certes très forte, mais il ressentait une fatigue de cette vie infernale et de savoir qu'il finirait pas la quitté à nouveau. Il remarqua qu'il fixait le vide devant lui, il se reprit un peu, tentant de faire ombrage à ces pensées désagréables, et de profiter de leur retrouvaille le plus possible.

Il lui embrassa légèrement le cou, avant de se souvenir de quelque chose. De sa main, il fouilla dans une petite fente de sa ceinture, presque invisible à l'oeil nu, fait pour dissimuler les objets importants. Il en sortit un fin tissu, qu'il déplia lentement et précautionneusement. Dedans se trouvait le collier avec le rubis, toujours intact et brillante, mais il y avait aussi un autre objet qui y était. Il prit le deuxième, une bague de métal argenté, luisant sous la faible lumière de la pièce. Sur le dessus, le dessous et les côtés, se trouvait de petit saphir d'un bleu aussi pur que celui d'un océan propre. Il prit délicatement la main droite de celle qu'il aimait, sentant le bandage sous ses doigts, pour y passer l’anneau. Elle lui avait offert son collier, lui, lui offrait cette bague, qui lui avait été donner plus jeune par une de ses rares amies. Il déposa un autre baiser à la jonction de son cou et de son épaule.


" Ainsi, peut importe où tu sera, ma force et mon amour seront toujours avec toi. "

Il ne voulait pas lui poser de question sur son bandage, il savait ce qu'était le genre de vie qu'elle menait, les blessures étaient malheureusement un risque de ce mode de vie. De plus, cela gâcherait le moment, car il se doutait qu'elle ne voulait pas en parler, comme lui n'aimait pas parler de ses blessures. Elle était en vie, dans ses bras et son corps coller contre lui, c'était tout ce qui lui importait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 29
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Jeu 15 Nov - 10:28

Kazahana reprit ses esprit quand Arbagon lui prit doucement la main pour lui glisser au doigt une bague. Elle la ragarda un peu plus attentivement après qu'il lui est dit quelques mots. Le bijoux était vraiement magnifique, un anneau très certainement en argent pourvue de quatre joyaux azur, rien d'extravagant mais qui justement ne faisait qu'en renforcer sa beauté. Elle se tourna un peu plus vers lui, déposant un baiser furtif sur ses lèvres avant de lui dire :

"Merci, elle est vraiement très belle, mais tu n'y étais pas obligé. Ca me touche beaucoup, vraiement merci..."

La jeune femme se réfugia de nouveau dans les bras de son amant et dans cette étreinte chaleureuse qui lui avait tant fait défaut ces derniers temps.

"Tu m'as vraiment manqué, et je crois même que le mot est assez faible. Je me suis fait beaucoup de soucis rien qu'en pouvant imaginer que tu te sois mis dans une situation dangereuse..."

Poursuivie-t-elle presque dans un murmure, sa tête posé sur son torse à l'oré de son cou. Tout était calme autour deux, leur respiration respective ponctuait l'atmosphère. Kazahana se sentait tellement bien dans ses bras mais aussi si lasse des moments qu'elle avait vécu à l'extérieur sachant qu'elle devrait à nouveau les subir. Passant sa main sur le bras de son amant qui la tenait autour de la taille elle lui dit :

"Promet moi de faire attention quand on sortira d'ici, s'il te plait, et cette fois plus encore que la fois ou nous nous sommes rencontré, je te demande de ne pas t'approcher de ma famille. Je ne cherche pas à ce que tu les épargnes ou quoi que ce soit de ce genre, je voudrais seulement que tu comprennes que c'est dangereux pour toi... Je suis dangereuse pour toi..."

Elle se retourna doucement, le regarda deux secondes dans les yeux et l'embrassa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 26
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Jeu 15 Nov - 15:39

Il la regarda tristement, triste parce qu'il se connaissait. L'orgueil et le défis était quelque chose qui serait trop fort pour qu'il puisse éviter les ennuies avec sa famille s'il venait à en rencontrer un membre. De plus, il ferait se que sa vie de traqueur lui imposait, il ne pourrait pas faire un exception, même pour sauver sa vie, il avait été entraîner ainsi. Il prolongea le baiser, ne voulant pas quitter ses lèvres, car le moment lui semblait si parfait.

" Je comprend bien que tu veuilles m'évitez des ennuies et que tu tiens et à moi et à eux, mais tu sais aussi que je ne te mentirais pas, ma réponse et ma promesse de la dernière fois ne changes pas. Pour ce qui est du danger, ne croit pas que moi je le suis moins, car c'est ma faute si la Lune Rouge t'en veut et si je te laisse toujours dans un état d'angoisse. "

Il se doutait que le fait de ne pas savoir s'il était en vie était difficile, tout comme ce l'était pour lui quand il avait le temps d'y penser. Il l'a regarda tendrement, c'est paroles n'étaient pas des plus agréable, mais mentir aurait été pire. Il était sûr qu'elle comprenait, mais de la à accepter, il ne pouvait savoir. Il était déchiré en lui même, entre elle, son amour et les obligations qu'il était incapable d'abandonner, mais si elle le lui demandait, le pourrait-il? Peut-être, peut-être pas, il ne réussissait pas à le savoir.

Il remonta une de ses mains, en longeant la jambe de Kazahana, pour finir par la poser sur son ventre, sans y mettre de pression. Puis doucement, il l'a passa sous son haut, la dirigeant vers ses côtes pour laisser ses doigts les parcoururent avec lenteur et tendresse.


" Toi aussi fait attention, tu es si belle, je ne voudrais pas que des blessures et des cicatrices viennent prendre place sur toi. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 29
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Ven 16 Nov - 19:01

Elle eut le droit à la même réponse que la dernière fois. Il ne semblait comprendre à quel point cela semblait dangereux, il faut dire qu'elle ne lui avait pas raconter sa dernière rencontre avec son frère et comment cela c'était finit. Cela en valait-il la peine, de plus, il risquait encore plus de chercher l'affrontement si il apprenait que celui-ci était à l'origine de la blessure sur sa lèvre. Non elle se tairait pour le moment...

C'était à son tour de jouer les protecteurs, éviter les cicatrices, pour le moment c'est pas ce qu'elle avait le su faire le mieu, son bras en était un très bel exemple. Elle remonta doucement sa manche droite pour laisser entrevoir son large pansement et lui dire :


"Un peu compliqué comme recommandation étant donné ma situation et les énergumens que je croise..."

Ses mains chaudes sur son ventre étaient une sensation trés agréable, qui lui avait elle aussi manqué. Elle le laissa faire se contentant de se blottir à nouveau dans ses bras, se retournant un peu sur elle même et se retrouvant dos à lui, ses bras de chaque côté après lui avoir déposé un baiser dans le creu du cou. Elle ferma les yeux, elle était si bien. Elle plaça son bras droit sur celui de son amant pour poser sa main sur le dos de la sienne. Le silence était de nouveau de mise dans la pièce, le temps presque suspendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 26
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Ven 16 Nov - 19:33

Il regarda un peu le bandage, il se doutait bien qu'elle finirait par se blesser, mais il n'avait pas pu s'empêcher de lui demander, car la prudence réduisait grandement le risque. Un frisson passa dans tout son dos quand les lèvre de son amante se posèrent sur son cou, c'était de moments si rare et si spéciaux, qui lui avait tellement manquer. Elle était à nouveau contre lui, il sentait un bien immense en lui, comme si son corps pouvait lui apporter la paix qu'il recherchait tant depuis qu'il l'avait rencontrer.

Le temps semblait avoir disparu, il sentait la tête de Kaza appuyer contre lui, sa main qui s'était déposer sur la sienne, tant de chose se bousculait en lui, un moment si agréable, avec la seule personne qui avait pu se frayer une place dans son coeur. Il déplaça les armes et le collier sur la table, puis se tourna un peu, pour pouvoir allonger Kazahana sur le dos. Il l'embrassa passionément et avec lenteur, pour faire durer le moment le plus possible. Il l'a regarda, ses yeux brillait légèrement, ses mains tremblait quelque peu. Il alla mordiller doucement le lobe de l'oreille à son amante, murmurant tendrement :


" J'ai tellement envie de toi, cela fait si longtemps, l'effet que tu produit sur moi. Je ne veut pas entendre encore, je n'en peut plus de ne pouvoir sentir ta peau douce contre moi. "

Il lui semblait qu'il ne s'en pouvait plus de cette envie qui ne l'avait pas quitter depuis leur entrer ici. Il ne se souvenait pas d'avoir déjà eu une envie si forte, même la première fois, mais il ne sentait pas non plus le besoin de presser les choses. Il continua à la mordiller gentiement, pendant que sa main gauche caressait avec douceur son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 29
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Ven 16 Nov - 20:07

La situation était prévisible, deux amants ensemble dans la même pièce après avoir été séparé depuis presque deux mois... Arbagon fesait tout vraiment bien, il ne voulait rien présser elle le savait. Cependant la jeune femme ressentait deux sentiments assez paradoxaux en elle. Elle avait certe trés envie, elle aussi de lui, de sentir sa peau tiède contre la sienne ; mais aussi de l'autre une sorte d'apréhension. Ils passeraient certe un trés bon moment, une effusion de sentiments et de plaisir, mais après ? Il faudrait encore qu'ils se quittent pour ne pas savoir quand et surtout si ils pourraient encore se revoir. Et ce moment fatidique déchirait déjà le coeur de la jeune femme. Et en plus avec les récents événements, le choix qu'avait fait son frère... Alors pourquoi pas limiter les peines de coeurs au plus vite...

Vue comment se déroulait les choses, ça n'allait pas être possible. Jusque là, elle n'avait pas trop participé et finalement ne pu s'en retenir. Elle passa à son tour ses mains sous le haut de la tunique de son amant pour parcourir de ses mains froide son dos. Elle chercha sa bouche, pour que celui-ci l'embrasse à nouveau, tampis, les cas de conscience seraient pour plus tard, elle c'était faite tant de soucis et il lui avait tant manqué, et de l'avoir là, devant elle pour rester planté l'un devant l'autre...

Elle repoussa un peu Arbagon pour qu'elle puisse s'assoir sur le lit, face à lui également assit. Délicatement elle remonta sa tunique et pendant juste deux secondes leurs baisers s'arrétèrent le temps qu'elle lui enlève. Elle fit de même avec son haut et l'enleva, pour qu'ils se rallongent tout les deux ensuite. Redécouvrir ses cicatrices les unes après les autres et le sentir contre elle était d'un tel réconfort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 26
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Ven 16 Nov - 20:30

Il l'a laissa retirer sa tunique, l'aidant un peu, pour se retrouver torse nu devant elle. Ses cicatrices étaient toujours là et aussi nombreuse, pas une de plus, pas une de moins. Puis, quand elle eut retiré son haut, elle se rallongea de nouveau, lui faisant de même. Cette sensation lui avait tant manqué, la peau froide de Kazahana contre la sienne, il n'aurait pu être plus combler en ce moment, leurs lèvres toujours réunies, pendant que les doigts fins et agiles de sa partenaire parcouraient à nouveau les cicatrices qui le marquaient un peu partout.

Depuis qu'il l'avait quitter, il passait ses moments de temps libres à tourner en rond, penser, s'ennuyer, mais là, le moment lui donnait une énergie nouvelle, un joie de vivre à laquelle son dépassement personnel dans ses traques ne suffisait plus, qu'il avait presque toute perdu durant les deux derniers mois. Les caresses de son amante continuèrent à faire monter en lui cette excitation et cette envie qu'il ressentait, il pouvait sentir tous ses muscles qui étaient un peu tendu, ainsi que les frissons et les frémissements qu'il ne pouvait contrôler de temps à autre.

Sa main partit de ses omoplates pour aller vers le bas de son dos, suivant la courbe de ses côtes et revenant doucement sur son ventre, pour y faire de petits cercles, avant de retourner sur son dos. L'autre jouait dans les cheveux blonds de Kazahana. Cette fois, il lui retira son soutien-gorge sans trop de difficultés. Il se souvenait de la dernière fois, il resta donc l'embrasser, allant parfois sur son cou, pour revenir ensuite. Sa main passa de ses cheveux à une épaule, pour finalement venir sur la poitrine de celle-ci, qu'il caressait amoureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 29
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Ven 16 Nov - 20:50

Kazahana sentait de nombreux frissons lui parcourirent tout le corps. Les mains tièdes d'Arbagon ne firent pas long feu de son soutient-gorge qu'elles détachèrent aisément. Et ses baisers si amoureux tellement agréable... Comme la dernière fois elle enleva à sa manière toute particulière ses bottes, lui permettant ainsi de faire se balader ses jambes sur les siennes.

Sa main droite resta sur son dos, pendant que sa jumelle, elle, descendait le long du flanc de son amant pour se placer dans le creu de son rein droit et faire de lègers aller-retour sur sa peau. Ses mains sur sa poitrine étaient toutes particulièrement sensuelles, agrémentant un peu plus son désir pour lui.

Les choses allaient à leur rythme, les deux amants profitant pleinement de leurs retrouvailles en se redécouvrant presque mutuellement. Kazahana quittait parfois sa bouche se laissant déposer des petits baisers de la base de son cou pour remonter doucement et finalement retrouver les baisers langoureux de son amant, le tout en étant parcourue de millions de sensations...

Sa main gauche quitta quelques instants le creu de son rein pour le creu au bas de son dos pour remonter le long de sa colonne vertébrale, lentement en l'éffleurant à peine, laissant aussi doucement glisser ses ongles pour lui procurer des sensations un peu différentes.

Au bout d'un moment, ses mains se rejoignirent pour glisser sur son bas ventre en suivant les limites de son pantalon et détacher sans aucune précipitation sa ceinture et de nouveau vaquer à leurs occupations précédentes. Rien de plus pour l'instant, le tout faisant à la fois avancer un tout petit peu les choses sans pour autant brusquer tous ces préliminaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 26
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Ven 16 Nov - 21:53

Il entendit le son des bottes que tombait sur le plancher, encore une fois il avait eu la bonne idée de les enlever avant que tout commence. Les jambes de son amante commencèrent sur les siennes, il alla calmement chatouiller les pieds de celle-ci avec ses orteils, avec un petit sourire entre moqueur et sadique sur le visage. C'était si bon de pouvoir à nouveau profiter du moment et de laisser libre cours à leur envie.

Sentant toujours une main sur son dos, les doigts parcourant les petites élévations des cicatrices, l'autre se dirigea vers le creux de ses reins, donnant une impression agréable. Tout comme lui, il arrivait qu'elle quitte sa bouche, pour sa nuque, revenant après, dans des longs baisers langoureux et passionner. Sa langue alla retrouver celle de Kazahana, pour la chatouiller un peu, avant de s'amuser et de mêler avec elle.

Tout doucement, il retrouvait le corps de sa bien-aimée, le découvrant à nouveau, remarquant quelque petits changement qui était normal vu la façon dont elle vivait à présent, mais cela ne faisait que rendre le tout plus intéressant. De toute façon, jamais il ne pourrait se lasser de parcourir chaque partit de ce corps qu'il reconnaissait bien maintenant et d'admirer la beauté qui en émanait, aussi précieuse, sauvage et fascinante que le rubis qu'elle lui avait offert.

Puis les doigts de son amante se rejoignirent, remontant sur sa colonne vertébrale, laissant ses ongles effleurer la peau, par moment l'entailler doucement, ce qui laissait une excitation qu'il ne croyait pas pouvoir mélanger dans se moment, celle de la douleur, tellement agréable. Il regarda Kazahana avec un regard provocateur et un sourire qui pouvait peut-être sembler malsain, mais pourtant. Cette fois, pour lui rendre le supplice, il lui chatouilla les pieds avec ses orteils et ses lèvres avec sa langue.

Il ne mit aucune résistance quand les mains de Kaza se dirigèrent vers sa ceinture, bien qu'il sentit ses muscles se tendre d'avantage sous le contact de ses mains. Bien qu'elle l'est détacher, il ne fit rien de différent pour le moment, continuant doucement ces caresse, pour faire durer le plaisir encore. Après quelques minutes, il abandonna les seins à celle-ci pour laisser descendre avec une grande lenteur sa main. Il retira son pantalon avec délicatesse, frôlant une jambe au passage. Puis il commença doucement à masser les cuisses de Kaza, sans mettre beaucoup de pression.


Dernière édition par le Sam 17 Nov - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 29
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Ven 16 Nov - 22:35

Le tout était plus qu'agréable, tournant presque par moment aux jeux et à une légère chamaillerie. C'était certes différent de leur première fois, moins hésitant et laissant ressortir ce manque l'un de l'autre qu'ils semblaient avoir tout deux ressentit lors de cette séparation forcée.

Kazahana se cambra légèrement quand la main de son amant descendit tout doucement le long de son ventre avant de lui déboutonner son pantalon et de lui l'enlever. Elle était quasiment nue, sa peau désormais toute entière laissée à l'affût de celle plus tiède de son amant, ressentant ainsi un nombre encore plus important de sensations. Chacun son tour, elle finit alors ce qu'elle avait entreprit quelques instants auparavant, faisant sensuellement redescendre ses mains pour détacher le pantalon de son amant et le faire glisser le plus bas qu'elle le pouvait, il finirait bien de l'enlever tout seul en se tortillant un peu. Elle ne pouvait et ne voulait pas vraiment chambouler leur position actuelle.

La jeune femme ressentait désormais toutes les parties d'Arbagon en contact avec sa peau. Une légère chaleur recouvrant et envahissant peu à peu son corps froid. Ses mains se promenaient désormais a l'orée de son bas du dos, glissant peu à peu de plus en plus bas et sous ses sous vêtements. Elle sentait sous ses doits les différentes sensations que cela lui procurait par des réponses frissonnantes, haletantes ou tout simplement par des plus grands et tendres baisers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 26
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Ven 16 Nov - 22:57

Les mains de Kaza vinrent finir ce qu'elle avait commencé plus tôt faisant glisser son pantalon le long de ses jambes, du plus qu'elle pouvait. Il fini le tout avec un mouvement deux ou trois mouvements de jambes souples, le contact de leur jambe encore plus agréable. La peau plus froide de Kazahana laissait la chaleur qu'il ressentait diminuer, se qu'il trouvait assez agréable. Pourtant, le tout ce passait de façon un peu différente de la dernière fois, bien que cela en était des plus agréables, il y avait aussi quelque chose, le fait qu'il se soit tant manquer probablement.

Comme ses mains descendaient, sa respiration accélérait, tout comme les battement de son coeur, qu'il ne pouvait contrôler encore un fois. Il sentait son torse qui se soulevait à chaque inspiration. Les mains douce et agréable de son amante déclenchèrent une série de frisson en passant sous ses sous vêtements, lui laissant un respiration saccadé et haletante. Tout comme une sensation étrange montait en lui, il ne pouvait quitter la bouche de sa partenaire, dans de long et tendre baiser, tout comme son membres était rendu dur, pourtant, il ne sentait aucune presse en lui, car les mains de Kaza lui était très agréable.

Il lui embrassa le coup, tout comme ses doigts passait sur les fesses de son amante. Il revinrent délicatement sur l'autre cuisse, continuèrent leur trajet, pour aller déposer quelques caresses sur l'entrejambe de Kazahana, sans toute fois retirer le dernier morceau de tissu qu'elle possédait, refaisant le trajet encore et encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 29
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Sam 17 Nov - 0:01

Encore et toujours ces dizaines de sensations qui se frayaient un chemin le long de sa colonne et à priori aussi le long de la sienne. Le moment était différent de la dernière fois, peut être plus amoureux, savourant en chaques secondes les moments qu'ils passaient tout les deux ensemble, sans cette montée d'adrénaline, comme face à un danger qui avait tant caractérisé leur première fois. Ils étaient à cet instant, véritablement, deux amants savourant tout de l'autre dans une passion que l'on pouvait quand même qualifier de ravageuse vue les différentes circonstances qui entouraient leur relation.

Les lègeres caresses d'Arbagon amplifiaient encore les envies de la jeune femme. Il se fesait presque attendre... Non rien de tel en vérité, ils prenaient tout deux leur temps, cherchant peut être aussi à voir lequel des deux pousseraient le tout encore un peu plus loin. Kazahana savourait les moments présent, se sentant transporté presque dans un autre monde au travers ses bras et ses actions. Tout était parfait, rien de travers, bref elle était amoureuse. Une idée assez bizard et nouvelle pour elle. La jeune femme avait déjà ressentit ce sentiment de manque et de peur pour quelqu'un d'autre, mais jamais à ce point là ou à ce degrès. Arbagon tenait une place plus importante dans son coeur et dans ses pensées, par exemple, que l'avait pu avoir ses frères ou bien d'autres relations plus anciennes. Elle ne savait pas vraiment comment l'expliquer ni comment lui montrer ou encore pire lui dire, de peur d'être assez ridicule ou gauche...

Rien ne transgressait, tout se déroulait comme on aurait pû en rêver toute une vie. Et ce petit désir qui montait en elle, tout doucement et timidement, une petite envie d'aller plus loin avec lui, de partager un peu plus en ce moment que la seule étreinte de leurs peaux et leurs baisers...

Il devait ressentir la même chose, du moins elle le supposait et l'espérait. Oui il ressentait pareil, voulant juste que les choses ne se précipitent pas et aillent au rythme qu'ils choisiraient tous les deux. Kazahana s'arrêta deux secondes de l'embrasser pour se plonger dans ses yeux, qu'elle savait être une des seules à avoir le privilège de contempler. Aucun mot ne se dégagea de ces deux secondes, plonsgeant juste leurs yeux dans le regard profond de leur partenaire respectif. Ils allaient aller plus loin, le commun accords venait d'être prit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 26
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Sam 17 Nov - 1:16

Tellement de chose était à nouveau en lui, mais des choses nouvelles. La dernières il avait réagit comme face à un danger, il avait mal appréhender la suite, mais cette fois, il n'y avait que l'amour qui le guidait, comme cela semblait être le cas pour elle. La passion qui l'animait était pure, il avait rêvé de cela déjà quelque fois, il l'aimait plus que quiconque.

C'était la première fois qu'il ressentait cela. Il ne s'était entendu avec presque personne, se battant souvent. Les 2 ou 3 ami(e)s qu'il avait eu, n'avait pas vraiment connu sa vraie personnalité, car il ne pouvait pas vraiment leur faire confiance à eux aussi. Quant à ses parents, vu comment il l'avait traité, il ne les avait pas apprécié non plus. La relation qu'il avait avec les traqueurs n'étant que professionnel, il n'avait jamais connu ce sentiment qu'il avait pour elle. Il était bien content de voir qu'elle aussi voulait prendre son temps, pour une fois qu'il pouvait vraiment le vivre intensément, il en était content. Il avait l'impression que plus rien n'existait, sauf elle, le plaisir et tout ce qui l'habitait, c'était magique.

Il était dans un état que lui même ne comprenait pas entièrement, il n'avait plus que le goût de finir toutes ces caresse et ses baisers et de s'unir à elle, à nouveau, mais pourtant, il se sentait si bien qu'il voulait que cela se prolonge encore, il sentait encore les mains de Kaza, qui lui laissait encore quelques frissons. Quand elle quitta ses lèvres, il plongea lui aussi dans son regard, il voyait très bien ce qu'elle voulait lui dire, comment pourrait-il le manquer avec ses si beaux yeux.

Sa main revenait à nouveau vers le dernier bout de tissu qui lui restait, ainsi que le sien, elle était à nouveau nue dans ses bras. Sa respiration était encore plus rapide qu'avant. Avec son habituelle tendresse et douceur, il la pénétra une nouvelle fois, mais cette fois, il y avait quelque chose de plus, quoi? Il n'aurait pu le dire. Il ajusta ses mouvements sur les petits signes qu'elle laissait voir malgré elle, submerger à nouveau par un plaisir intense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 29
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Sam 17 Nov - 12:25

Arbagon prit une nouvelle fois les choses en main finissant d'enlever les derniers vêtements qu'ils leur restaient. Avec la même délicatesse qui avait déjà marqué Kazahana la dernière fois, il passa à l'acte. La jeune femme se cambra lègérement et fut envahit par des milliers d'autres sensations. Leurs mouvements s'accordèrent les uns avec les autres, pour trouver une certaine osmose. Leurs mains respectives continuaient de parcourir le corps de l'autre le tout ponctué par de tendre et amoureux baisers...

Leurs respirations c'étaient quelque peu accéléré, ne troublant rien à la scène présente. Ils semblaient tout deux être dans un état presque second, profitant des plaisirs que chacun produisait sur l'autre. De temps à autre, les baisers cessaient pour que leurs regards puissent se perdre dans les profondeurs du regard de l'autre, partageant en somme un petit quelque chose de plus.

Au bout d'un moment, chacun ne pouvant réellement dire combien de temps, d'un savant calcul de mouvements, sans rien perdre de l'acte présent, ni se quitter l'un de l'autre, ils se retrouvèrent dans une position différente. Arbagon était à genoux sur le lit, posant presque les talons sur ses fesses avec kazahana sur lui, les jambes de chaque côté de son bassin. Les deux amants s'embrassant toujours amoureusement, leurs mains ayant toujours le loisir de parcourir l'autre. La jeune femme passa une main dans les cheveux de son amant, pendant que l'autre lui parcourait le torse. Tout était, il n'y avait pas vraiment de mot pour le décrire. Un grand bain de sentiments et de plaisirs ou les deux se mêlaient pour leur donner des sentations unique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 26
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Sam 17 Nov - 18:49

Il continuèrent un bon moment, laissant leurs mains explorer le corps de l'autre et avec des baisers de plus en plus agréable, trouvant chacun la plaisir qu'ils se donnaient mutuellement. Il pouvait sentir le coeur de sa compagne qui battait plus vite et sa respiration qui s'accélèrait un peu, ce qui laissait une impression agréable en lui. La notion du temps s'était complètement volatiliser pour lui, il savait seulement qu'il n'avait pas encore fini avec elle.

Puis, la position changea, les mouvements de chacun calculer avec perfection, sans perdre le contact de l'autre et sans rien perdre de leur présent union. Il était maintenant à genoux, les jambes de son amante qui entourait sa taille et à nouveau, des sensations l'envahissant pour le plonger dans un monde si agréable.

Avec une de ses mains, il retenait de le dos de Kazahana, la gardant contre lui et de l'autre, parcourait ses cuisses, ses fesses et allait aussi sur son ventre. Celle de son amoureuse sur son torse et ses cheveux, dans un mélange très apprécier. Échangeant toujours de long baiser amoureux, elle était maintenant un peu plus haute, lui laissant le loisir d'embrasser se cou, caresser sa nuque de ses lèvres, mordiller doucement ses oreilles, revenant trouver la bouche de sa partenaire pour l'embrasser tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 29
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Sam 17 Nov - 19:57

Les caresses d'Arbagon, les baisers sur son cou, ses petits mordillement d'oreilles... Il n'y avait rien de plus agréable. Kazahana avait chaud et sa respiration commençait à devenir haletante. Quoi de plus normal dans une pareille situation, Arbagon semblait être dans le même état, elle pouvait parfois sentir son coeur battre quand elle passait ses mains sur son torse ou lorsqu'ils se serraient l'un contre l'autre.

Leurs légers mouvements de bassin s'accordaient parfaitement fesant du tout un moment de pur plaisir mutuel. Au bout d'un moment, toujours perdu dans ce temps brouillé par les effusions de plaisir et de sentiments, et de nouveau un savant mélange de mouvement, ne voulant pas se quitter d'une miette, la jeune femme fit basculer son amant pour qu'il se retrouve sur le dos et elle sur lui. Ayant cette fois le loisir de déposer de tendre baiser du torse au creu de la nuque de celui-ci pendant que ses mains les accompagnaient.

C'était elle qui menait maintenant un peu plus les choses, ce qui ne semblait pas déranger Arbagon plus que ça. De toute façon dans peu de temps il reprendrait gentiment le dessus alors autant en profiter et lui en faire profiter, puisqu'au moins pour elle, les sensations différaient quelque peu. Elle se pencha pour l'embrasser et lui mordiller la lèvre inférieur, tout en le regardant. C'était un moment vraiment exeptionel, quoi lui montrer de plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbagon Naïmphras
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 461
Age : 26
Localisation : Dans l'ombre, là ou on ne peut me voir, guettant ma proie
Maître De : Moi-même
Esclave De : De sa vie
Date d'inscription : 11/09/2007

Feuille de personnage
Aime: Celle qu'il se doit de reconquérir

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Sam 17 Nov - 20:34

Il se laissa basculer doucement sur le dos, pour que Kaza puisse prendre le contrôle de la situation. Les sensations étaient différentes, mais tout aussi agréable qu'avant, c'était aussi quelque chose qui lui arrivait très rarement d'être passif et dominer, mais dans les circonstances, il ne pouvait qu'apprécier. Les baisers et les mains de son amante qu'il pouvait sentir sur tout son corps, le faisaient frémir.

Ses mains longeaient le dos et les côtes de son amante, parfois son ventre et ses seins. Allonger sur le dos, il reprenait tranquillement son énergie, profitant de la magnifique vu qu'il avait, sur le si beau corps de celle qu'il aimait plus que tout. Elle semblait vouloir essayer des choses nouvelles, ce dont il ne se plaindrait pas, car cela rajoutait quelque chose de plus. Il finit par revoir le visage de Kazahana, leur yeux profondément plonger l'un dans l'autre, les mots n'était pas nécessairement dans se moment, il se doutait que s'il parlait, il dirait quelque chose de travers. Quand elle lui mordit la lèvre, il ferma lentement les yeux, il l'aimait tellement, elle savait exactement ce qui lui apportait ce sentiment de plaisir.

Il laissa le tout continuer encore, jusqu'à ce qu'il sente qu'elle semblait commencer à se fatiguer, alors il la retourna avec précaution, sans s'éloigner de son corps et sans perdre sa bouche. De nouveau sur elle, en contrôle de la situation, il souleva délicatement son bassin avec la main qu'il avait descendu de sur son dos, pouvant la pénétrer plus profondément. Il accéléra aussi légèrement le rythme de ses mouvements de bassin.

Il se sentait d'humeur à 'jouer' un peu avec elle, il voulait mélanger de nouvelles sensations aussi, enfin si elle le voulait bien, car si elle montrait qu'elle n'aimait pas, il s'arrêterait. Il l'embrassa une dernière fois, plus longuement, avant de d'aller déposer un court baiser sur une de ses épaules et la mordit amoureusement, pas trop fort, mais assez pour mélanger une légère douleur à leur ébats amoureux. De son autre main, il retourna vers sa poitrine qu'il caressa tendrement, attendant de voir la réaction de son amante avant d'aller plus loin dans son entreprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazahana Camarilla
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 29
Localisation : Là ou me porte mes envies ...
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Aime: un amour perdu...

MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   Sam 17 Nov - 21:22

La situation finit par se réinverser, permettant à la demoiselle de souffler un peu... Arbagon la fit délicatement tourner pour que ce soit elle qui se retrouve sur le dos. Il souleva lègérement son bassin, faisant naitre de nouvelles sensations en elle, en même temps qu'il mettait en place un rythme un peu plus soutenue. Quand il quitta sa bouche, Kazahana ne pu que retenir un moment sa respiration pour contenir une bouffée de chaleur qui montait en elle, tout en se cambrant lègérement quand il lui mordilla. Rajoutté à cela les caresses sur sa poitrine, elle lutait presque contre elle même pour tenter de respirer à nouveau normalement.

La tête de son amant dans le creu de son épaule, elle laissa une de ses mains dans ses cheveux, faisant passer la seconde sous son bras pour la poser sur son dos et quand exercer malgrè elle, des petites pressions quand les émotions la submergeait un peu trop. Au bou de quelques temps et de ce petit jeu, ma fois fort sympathique, elle prit entre ses mains le visage de son amant, pour retrouver sa bouche et l'embrasser fougeusement.


Avec presque des regrets elle du stopper quelques instants leurs baisers langoureux, pour pouvoir respirer un bon coup et tenter de reprendre son souffle, et à voir Arbagon, il semblait lui aussi en avoir un petit peu besoin. Bien sur cela n'interdisait pas de continuer, ses mains parcourant toujours les vallons de son corps, agrémenté parfois de petits baisers dans le creu de son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une lettre donnant rendez-vous à deux amants cachés...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» MANU - Rendez-vous / 29.09.08
» [QUESTION] - Intégration des Rendez-vous.... CA M'ENEEEEEERVE !!!
» LES COLLECTIONS OUBLIEES: 2- AU RENDEZ VOUS DE L'AVENTURE / VAILLANT
» [Collection] Au rendez-vous de l'aventure Lib. Vaillant
» La Côte des Deux Amants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cercle Des Immortels :: Hors Rp :: Boite d'archive-
Sauter vers: